Samovodska Tcharshiya

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

Au XIXe siècle, cette rue étroite accueillait des dizaines de vendeurs venus des villages voisins pour vendre fruits, légumes, beurre et fromages qu’ils présentaient sur de petits tapis posés à même le pavé. Dans les années 1880, on y trouvait le plus grand marché de la ville, et des forgerons et autres artisans y officiaient également. Elle reste, de nos jours, empreinte d’un charme nostalgique, et maintes boutiques y vendent encore des objets artisanaux, des douceurs traditionnelles et des articles en cuir.