Marquises

Mave mai (bienvenue) aux Marquises ! Isolé à 1 400 km de Tahiti, cet archipel, géologiquement plus jeune que les autres îles de la Polynésie, présente un paysage radicalement différent. Les massifs basaltiques sont directement exposés à la houle océanique. Le relief se compose de pics, de plateaux couverts de forêts, de falaises abruptes, de vallées impénétrables zébrées de cascades et de cratères volcaniques en forme d’amphithéâtre où se nichent les rares localités (à peine 9 000 habitants pour 6 îles habitées). De loin, on croirait des châteaux forts posés sur le cobalt du Pacifique.
Les Marquises cultivent leur singularité à travers leurs traditions, leurs danses, leurs légendes et leur langue (le marquisien, distinct du tahitien). Elles possèdent les plus importants vestiges archéologiques de Polynésie, avec un ensemble varié de sites cérémoniels pré-européens. L’artisanat, notamment la sculpture, passe pour l’un des plus aboutis du Pacifique, tout comme le tatouage.
Malgré l’isolement, les Marquises ne sont pas coupées du monde, grâce à une bonne desserte aérienne des deux îles principales, Nuku Hiva et Hiva Oa. Les infrastructures touristiques restent à très petite échelle, avec à peine deux hôtels et une poignée de pensions de famille. On n’y vient pas pour l’animation, mais pour prendre le temps de découvrir les richesses de l’archipel, aux antipodes du tourisme de masse, dans lequel, comme le disait Brel, “ gémir n’est pas de mise …”.

Quand partir

Il n’y a pas vraiment de haute ou de basse saison aux Marquises, dont les températures sont relativement constantes tout au long de l’année. Impossible de se fier aux prévisions météo, car il existe des nuances selon les îles ; Fatu Hiva est la plus arrosée. À l’intérieur de chaque île, de grandes variations locales existent selon l’altitude, le relief et l’orientation des vallées par rapport aux vents dominants. La mer est plus calme pendant la période novembre-mars, ce qui facilite les excursions en mer. Juillet-août passent pour des mois plus pluvieux.

Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire à Tahiti

  • Hokatu

    village

    En arrivant à Hokatu, à 3 km à l’est de Hane, on a la délicieuse impression d’être arrivé au...

    Lire la suite
  • Tohua Pehe Kua

    site archéologique

    Peu avant le site de Iipona, sur une propriété privée (demandez la “Pension Marie- Antoinette”),...

    Lire la suite
  • Croix blanche

    point de vue

    Si vous souhaitez jouir d’une belle vue sur la baie de Hakahau, montez à la croix blanche à l’est...

    Lire la suite
  • Stèle d’Herman Melville

    monument

    Dans l’ouest de la ville, entre le cimetière et le club nautique, se dresse la stèle de...

    Lire la suite
  • Ouia

    baie

    Cet ancien village sur la côte est de l’île est aujourd’hui inhabité, et la végétation a tout...

    Lire la suite
  • Grotte aux Pas

    grotte

    Cette grotte située entre Vaipaee et Haavei serait hantée par des tupapau (esprits)… La...

    Lire la suite
  • Tiki Moe One

    site archéologique

    À la sortie du village de Hanapaaoa, sur une crête, se dresse l’un des tikis les plus étranges des...

    Lire la suite
  • Complexe Paul-Gauguin et espace culturel Jacques-Brel

    musées

    Pour les nostalgiques de Paul Gauguin et de Jacques Brel, la visite de ces deux musées, situés au...

    Lire la suite
  • Musée Enana

    art et histoire

    Ce petit musée, à côté de l’hôtel Hee Tai Inn (dont il dépend), rassemble quelques objets et...

    Lire la suite
  • Paeke

    site archéologique

    En remontant la vallée, ne manquez pas ce site archéologique, amé-nagé au milieu d’une clairière,...

    Lire la suite
  • Île aux Oiseaux (motu Teuaua)

    îlots

    Ce site aurait pu inspirer Hitchcock. Imaginez des milliers de sternes fuligineuses (kaveka) qui nichent...

    Lire la suite
  • Cimetière du Calvaire

    site historique

    Jacques Brel et Paul Gauguin reposent à quelques mètres l’un de l’autre dans ce cimetière...

    Lire la suite
  • Plages

    baignade

    Les plages ne sont pas le point fort de Taioahe. Si vous tenez absolument à faire trempette, vous...

    Lire la suite
  • Tohua Mauia

    site archéologique

    Ce site archéologique majeur a été restauré à l’occasion du Festival des arts des îles Marquises...

    Lire la suite
  • Motu Papa

    îlot

    Ce motu situé au large du plateau où est édifié le terrain d’aviation, entre Vaipaee et Hane, est...

    Lire la suite
  • Baie de Tahauku

    baie

    À l’est d’Atuona, cette anse forme un U presque parfait, où les voiliers qui font le tour du monde...

    Lire la suite
  • Kamuihei, Tahakia et Teiipoka

    sites archéologiques

    Ces trois sites adjacents, restaurés en 1998, puis réaménagés pour le festival des Marquises de...

    Lire la suite
  • Galets fleuris

    phonolithes

    Descendez jusqu’à la plage de galets (ne pas se baigner, car cette zone est exposée à la houle)....

    Lire la suite
  • Manihina

    plage

    Près de l’aérodrome, la plage de Manihina est accessible par une piste. Elle est festonnée de gros...

    Lire la suite
  • Vieux cimetière de Teivitete

    site historique

    Il règne une atmosphère mystérieuse dans cet ancien cimetière aujourd’hui abandonné, situé dans...

    Lire la suite
  • Hikokua

    site archéologique

    Ce site est à 400 m plus en aval du précédent, sur la piste principale en direction de Hatiheu,...

    Lire la suite
  • Vallée de Hakaohoka

    sites archéologiques

    Dans le sud-est de l’île, cette vallée s’ouvre sur la baie de Hohoi. De la grève de galets...

    Lire la suite
  • Pétroglyphes de Vaikivi

    site archéologique

    Ce site archéologique perdu au milieu d’une végétation dense, sur le plateau de Vaikivi, vaut le...

    Lire la suite
  • Vaitahu

    village

    Ce village adossé aux versants escarpés de la crête centrale garde quelques vestiges de son passé...

    Lire la suite
  • Église catholique

    architecture

    Au centre d’Atuona, l’église catholique jouxte le collège Sainte-Anne, qui appartient à la...

    Lire la suite
  • Salle patrimoniale

    musée

    Les archéologues qui ont travaillé sur la restauration des sites de Hatiheu ont créé un petit musée...

    Lire la suite
  • Tetahuna

    site archéologique

    En remontant le village, ne manquez pas cet ancien site cérémoniel, qui a prêté son cadre aux...

    Lire la suite
  • Hatuana

    plage

    La plage de Hatuana, dans l’ouest de l’île, abrite quelques pétroglyphes. On s’y rend en...

    Lire la suite
  • Hapatoni

    village

    À quelques kilomètres au sud de Vaitahu, accessible depuis Vaitahu par bateau en moins de 15 minutes...

    Lire la suite
  • Plage

    sable noir

    La grande plage de sable noir d’Atuona, celle-là même qui inspira Paul Gauguin, est malheureusement...

    Lire la suite
  • Vaipaee

    village

    Le chef-lieu de l’île est situé au fond d’une échancrure très profonde et étroite, mesurant...

    Lire la suite
  • Cascade Vaiea

    baignade

    Au fond de la vallée, une courte balade d’un quart d’heure environ vous conduira à cette petite...

    Lire la suite
  • Haavei

    plage

    La plage de Haavei est une superbe crique, bordée de sable blanc. On peut s’y rendre par une piste...

    Lire la suite
  • Notre-Dame-des-Îles- Marquises

    cathédrale

    Le monument le plus remarquable de Taiohae, beau mélange de pierre et de bois, se dresse sur le Tohua...

    Lire la suite
  • Tohua Pepeu

    site archéologique

    Ce tohua (esplanade communautaire), en face de la banque Socredo, restauré pour les éditions 1991 et...

    Lire la suite
  • Arboretum

    jardin botanique

    À mi-chemin de Vaipaee et de Hane, l’arboretum mérite une petite visite. Ce sanctuaire végétal...

    Lire la suite
  • Église

    architecture

    En arrivant au hameau, vous serez surpris par cette belle église en pierre, la plus ancienne de Hiva...

    Lire la suite
  • Église catholique

    monument

    Seule construction digne d’intérêt, l’église en pierre et en bois abrite des sculptures...

    Lire la suite
  • Piki Vehine

    site archéologique

    Sur le front de mer, ne manquez pas le site de Piki Vehine, également appelé Temehea, belle esplanade...

    Lire la suite
  • Pétroglyphes de Tehueto

    site archéologique

    À proximité d’Atuona, dans la vallée de la Faakua (en direction de l’aéroport), ne manquez pas...

    Lire la suite
  • Hane

    village

    Des rouleaux déferlent sur la plage de galets noirs de ce village blotti au bord d’une splendide...

    Lire la suite
  • Tohua Upeke

    site archéologique

    En amont de la vallée, ce magnifique ensemble cérémoniel, remis en valeur pour l’édition 2015 du...

    Lire la suite
  • Pae pae

    site archéologique

    Au centre du bourg, un pae pae restauré est représentatif de la structure caractéristique des maisons...

    Lire la suite
  • Monument aux morts

    obélisque

    Sur le front de mer, à hauteur du magasin Kamake, s’élève un monument aux morts, sorte...

    Lire la suite
  • Hanavave

    village

    Le village se loge au bord de la grève, au débouché d’une vallée encaissée. L’arrivée en...

    Lire la suite
  • Meiaute

    site archéologique

    À moins d’une demi-heure de marche sur les hauteurs du village de Hane, ce site comprend trois tikis...

    Lire la suite
  • Iipona

    site archéologique

    Déjà connu des ethnologues et archéologues au siècle dernier, ce site niché en amont de Puamau...

    Lire la suite
  • Anahoa

    plage

    À 25 minutes de marche à l’est de Hakahau, la plage d’Anahoa, de sable blanc, contraste avec la...

    Lire la suite
  • Tohua Koueva

    site archéologique

    Cet imposant tohua, à 1,5 km en amont de la vallée Pakiu, se compose d’une esplanade pavée...

    Lire la suite
  • Omoa

    village

    Dans le sud de l’île, le village d’Omoa se déploie au fond d’une vallée luxuriante. Face à la...

    Lire la suite

Hanaiapa

On tombe vite sous le charme de ce village du nord de l’île, facilement accessible par une route cimentée depuis Atuona, à 20 km. L’unique rue, qui suit le cours d’une rivière, est bordée de jolies maisons colorées, noyées dans la végétation, et débouche sur une baie majestueuse, soulignée d’une plage de galets noirs sur laquelle patientent quelques pirogues à balancier. Le rocher que l’on aperçoit au milieu de la baie est appelé “tête de nègre”. L’exploitation du coprah est bien vivace, comme en témoignent les séchoirs à coprah dans le village.

À l’entrée du village, devant une habitation, vous verrez deux dalles de pierre sculptées posées sur chant sur lesquelles a été gravé un visage humain. Elles sont en partie dissimulées par des bosquets de fleurs ; en venant d’Atuona, faites environ 100 m après le panneau “Artisanat” de Jean et Nadine Oberlin, sur la droite.

La baie de Hanaiapa est un cul-de-sac. Il faut rebrousser chemin, sauf si l’on marche jusqu’au hameau de Hanatekuua en suivant une piste cavalière.

  • Pétroglyphes

    site archéologique

    Avant d’arriver au village, une piste sur la droite conduit à des pétroglyphes, sur un gros bloc...

    Lire la suite
  • Jean et Nadine Oberlin

    artisanat local

    La maison des Oberlin, un couple d’Alsaciens, installés de longue date à Hanaiapa, est signalée par...

    Lire la suite
  • Vanilleraie Vaatete

    vanille

    Vaatete, aidée de son tane métropolitain, produit une vanille d’excellente qualité, disponible en...

    Lire la suite
Paramètres des cookies