Australie : Culture

Coutumes et cultures australiennes

Coutumes

La société australienne est éminemment multiculturelle. Environ 25% des Australiens sont nés à l'étranger et 20% ont des origines mélangées.
Environ 2,2% de la population revendiquent des racines aborigènes. La culture aborigène étant avant tout orale, la transmission du savoir passe essentiellement par les chants et la peinture. L'importance des sites sacrés pour les Aborigènes est désormais mieux reconnue. La plupart des gouvernements régionaux ont pris des mesures pour leur protection.

Langue

L'anglais australien réserve quelques surprises. Certains termes n'ont pas la même signification en Australie que dans les autres pays anglophones : des mots courants ont été raccourcis au point d'être méconnaissables, d'autres viennent des langues aborigènes ou de l'argot parlé par les bagnards européens, lors de la colonisation.

  • arvo : après-midi
  • avagoyermug : cri de supporter (en particulier lors des matchs de cricket)
  • chook : poulet
  • cozzie : maillot de bain (Nouvelle-Galles du Sud)
  • dead horse : sauce tomate
  • drongo : un nul, un idiot
  • dunnies : toilettes extérieures
  • good on ya! : bien vu, réussi
  • kangaroo bar : pare-chocs conçu pour limiter les dommages en cas de collision avec un animal
  • Oz : Australie
  • piss : bière
  • Pom : Britannique ("Prisoner Of her Majesty")
  • sheila : femme, nana
  • smoko : pause-thé
  • surfies : fanatiques de surf
  • tinny : canette de bière de 375 ml
  • wagon : camping-car

 

Nourriture

La cuisine australienne, enrichie d'apports venue d'Europe, d'Asie, du Moyen-Orient et d'Afrique, bouleverse aujourd'hui les codes et les conventions. Dynamique et souvent surprenante, elle est sans cesse réinventée et améliorée. Les nouvelles pratiques sont désignées par l'expression Mod Oz (cuisine australienne moderne).
Les vins australiens, depuis longtemps reconnus, figurent aujourd'hui parmi les principales exportations du pays. Les grandes régions viticoles sont la Hunter Valley (Nouvelle-Galles du Sud), la Yarra Valley (Victoria), McLaren Vale (Australie du Sud), la Tamar Valley (Tasmanie) et la région de Margaret River (Australie-Occidentale).

Religion

Les croyances religieuses des Aborigènes se fondent sur la survivance des esprits des ancêtres, qui peuplaient la Terre au temps de la création (Dreamtime, ou Temps du Rêve), avant l'apparition de l'homme. L’énergie spirituelle de chaque ancêtre circule sur le chemin qu’il a parcouru au Temps du Rêve, atteignant son paroxysme aux endroits conservant des traces de son passage : un arbre, une colline, un rocher ou une veine de glaise, considérés comme des sites sacrés par les Aborigènes.

Arts

Côté littérature, les histoires et les ballades des débuts de la postcolonisation ont mythifié la dureté de la vie des pionniers. Dans les années 1940, le mouvement moderniste visait à affranchir la littérature et l'art australiens de la prédominance du style européen classique. Des auteurs contemporains, comme Peter Carey et David Malouf, ont cherché à réinterpréter l'histoire de l'Australie. Les livres de Thea Astley, Tim Winton et Kate Grenville, parmi d'autres, accordent une grande place aux paysages australiens, sans oublier les relations humaines. Enfin, le polar s'impose comme un genre majeur dans la littérature australienne.
Depuis quelques années, la scène musicale australienne est le reflet du multiculturalisme du pays. La musique rend désormais hommage aux racines du rock, tout en se construisant une nouvelle identité, tant en Australie que sur la scène internationale. La country (Keith Urban, Lee Kernaghan, le Warumpi Band) et le jazz (Don Burrows, les Necks) ont toujours le vent en poupe. La musique aborigène contemporaine est elle aussi dynamique. Geoffrey Gurrumul Yunupingu a ainsi rencontré un grand succès avec son album Gurrumul, chanté dans des langues aborigènes.
L'Australie fut l'une des premières terres d'élection du cinéma, qui n'y décolla pourtant réellement que dans les années 1960 et 1970. Parmi les réalisateurs les plus connus figurent notamment Peter Weir (Pique-nique à Hanging Rock, Gallipoli), Bruce Beresford (Héros ou Salopards) et George Miller (réalisateur de la série des Mad Max). Le cinéma australien s'est également imposé dans le domaine du film d'animation. Mary et Max, d'Adam Elliot, a remporté le Cristal du Festival international d'animation d'Annecy en 2009.
La culture aborigène a largement contribué à l’art australien. La peinture est un élément essentiel de la vie des Aborigènes. Elle tisse un lien entre le passé et le présent, le surnaturel et le matériel, les hommes et la terre. Les objets conçus à des fins pratiques et rituelles (boomerang et didjeridoo, par exemple) comportent souvent des éléments symboliques complexes.
 

Mis à jour le : 5 septembre 2016
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide tout en couleurs illustré par des centaines de photos pour découvrir le meilleur de l’Australie

Paramètres des cookies