Oman

  1. Accueil
  2. Moyen-Orient
  3. Oman
  4. Sports et activités

Oman : Sports et activités

A faire à Oman

Mer, montagne, désert, la nature généreuse et particulière de la région offre un cadre de rêve à de nombreuses activités. L’aspect aventureux de certaines et le caractère parfois extrême du milieu requièrent au minimum de savoir bien lire les cartes, au pire d’avoir des notions de survie. Le mieux est de s’en remettre à des spécialistes locaux, notamment pour l’escalade, la spéléologie ou les expéditions dans le désert. 
Oman est un grand pays à la population clairsemée. De vastes étendues encore dépourvues de routes figurent à peine sur les cartes. Une bonne nouvelle pour ceux qui rêvent de découvrir un wadi ou un réseau de grottes cachées, un lit de fossiles intouché ou une espèce encore non identifiée ! Pour qui aime l’aventure, le pays offre une infinité de possibilités…
En contrepartie, cela implique d’agir de façon responsable : en évitant de se mettre dans une situation dangereuse (les services de secours sont soit inexistants, soit accaparés par les accidents de la route) et en limitant au minimum son impact sur l’environnement. 

Escalade et spéléologie.

Elles sont de plus en plus pratiquées en Oman, mais généralement en individuel. Rock Climbing in Oman, de R. A. McDonald, recense des itinéraires d’escalade, passionnants à condition d’avoir un coéquipier et d’être bien équipé. 
Oman abrite de riches réseaux de grottes, souvent inexplorées. Caves of Oman, de Samir Hanna et Mohamed al-Belushi, en donne un excellent tableau en insistant sur les conseils de sécurité. 

Balade à dromadaire.

Disponible souvent à partir d’un campement, comme dans les Sharqiya Sands. Choisissez-en une où le guide est aussi sur sa monture, plutôt qu’à pied à côté de la vôtre.

Golf

Vous pourrez faire quelques parties sur les parcours vert vif de Dubai ou d’Abu Dhabi. Il existe aussi quelques terrains à Mascate.

Observation des dauphins.

Nombre de dauphins croisent dans la mer d’Oman. La meilleure chance pour en voir est de partir tôt le matin avec un bateau d’excursion de Marina Bandar al-Rowdha ou sur un dhow dans les khwar du Musandam. À Dubai, vous pourrez nager avec eux.

Observation des tortues.

Non loin de Sour se trouvent d’importants sites de nidification. La réserve de tortues de Ras al-Jinz organise des visites explicatives sur les plages où elles se reproduisent. On peut aussi en observer sur l’île de Masirah.

Pêche.

Le Muscat Game Fishing Club (99 322779 ; www.mgfa-oman.com) organise des pêches sportives en haute mer.
Les poissons capturés (thon albacore, voilier, barracuda, requin, etc.) sont ensuite relâchés, sauf le thon que l’on peut rapporter chez soi pour dîner. Les amateurs de compétition pourront tenter leur chance au concours hivernal de pêche à la ligne Sindbad Classic, qui se déroule sur trois jours à Mascate.

Ailleurs, négociez un tarif horaire directement avec un pêcheur ou renseignez-vous dans les marinas. Pas besoin de permis de pêche.

Plongée et sports nautiques.

L’immense littoral de l’est et du sud de la région reste largement inexploré en de nombreux endroits, pour le plus grand bonheur des amateurs de plongée et de snorkeling, qui découvriront les beaux fonds de la mer d’Oman. Des cours et des sorties plongée sont organisés à Mascate, à l’Al-Sawadi Beach Resort et à Salalah. 
L’Oman Dive Center propose aussi divers sports nautiques : jet-ski, kite, planche à voile, voile ou kayak. Évitez le sud d’Oman l’été, les courants y sont puissants.

Randonnée 

Avec de bonnes chaussures, une carte et de l’eau, vous pouvez effectuer de superbes treks à travers Oman, qui dispose d’un grand réseau de sentiers mais mal signalisés. Alors, à moins d’être un habitué de l’aventure, mieux vaut opter pour un trek organisé adapté à vos capacités et à vos intérêts. Vous trouverez quelques bonnes pistes sur le site de l’office du tourisme (www.omantourism.gov.om), onglet Découverte, rubrique Activités, puis Randonnée. Si vous lisez l’anglais, procurez-vous Adventure Trekking in Oman, d’Anne Dale et Jerry Hadwin. 
Prévoyez toujours 1 litre d’eau par personne et par heure, portez des vêtements légers et clairs et n’entrez pas dans les wadi pendant et après les pluies.

Tout-terrain.

Quitter l’asphalte pour aller explorer les montagnes, les wadi, les dunes de sable et le rivage, surtout si on a un 4x4 et de quoi camper, fait partie des grands attraits d’un voyage dans la région. La location d’un 4x4 représentant un budget non négligeable, on peut opter pour des excursions à la journée ou des circuits de plusieurs jours. De nombreuses agences de voyages en programment. 
Si vous partez en indépendant, achetez sur place un guide recensant les itinéraires possibles et leurs difficultés. Méfiez-vous toujours des crues subites, le sable mou et des sebkhas (dépressions salées) ; restez sur les pistes par respect pour l’écosystème fragile du désert. 

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Oman et dans les États…

Paramètres des cookies