E.A.U : Culture

Coutumes

Face à l'afflux d'argent et à l'évolution sociale rapide, les Émiratis restent soucieux de préserver leur culture. Ils portent encore le plus souvent les vêtements traditionnels. Pour les hommes : dishsdaha blanche qui descend aux chevilles et ghutra sur la tête, retenu par un cordon noir ou agal. Pour les femmes : abaya qui les recouvre entièrement de la tête aux pieds. Musiques et danses, artisanat, chasse au faucon, courses de dromadaires : les traditions culturelles restent vivaces, même si la musique et les danses bédouines sont plutôt réservées aux festivités telles que les mariages.

Langue

Autre aspect marquant des EAU : les trois quarts de sa population sont des expatriés. Ils viennent essentiellement des autres pays du Golfe, du Pakistan, d'Iran et d'Inde. La langue officielle est l'arabe, mais beaucoup d'habitants parlent anglais. À Dubaï, vous pourrez aussi pratiquer votre farsi, la langue persane que l'on parle en Iran. À Abu Dhabi et à Dubaï, les nombreux Pakistanais parlent aussi l'urdu.
Quelques mots et expressions utiles en arabe :
Salut : as-salama alaykum
Salut (réponse) : wa alaykum e-salam
Au revoir (pour celui qui part ) : ma'al salama
Au revoir (pour celui qui reste ) : alla ysalmak (à un homme), alla ysalmich (à une femme), alla ysallimkum (à un groupe)
S'il vous plaît : min fadhlik
Merci : shukran ou mashkur (à un homme), maéshkura (à une femme), mashkurin (à un groupe)
Excusez-moi : lo tsimah (à un homme), lo tsimihin (à une femme), lo tsimihun (à un groupe)
Je suis désolé/pardon : ane asef
Oui : aiwa/na'am
Non : la
Comment allez-vous ? : kef Halak (à un homme), kef Halik ? (à une femme), kef Halkum ? (à un groupe)
Bien, merci : (zein) al-Hamdulillah (d'un homme), (zeina) al-Hamdulillah (d'une femme), (zeinin) al-Hamdulillah (d'un groupe)
Où se trouve ? : wein al ?
Je ne comprends pas : ana afham
Combien ? : kam?

Nourriture

Les EAU ont peu de traditions culinaires. En revanche, on trouve dans les grandes villes de très nombreux restaurants indiens, pakistanais, thaïlandais, philippins, iraniens ou chinois, ainsi que des fast-foods et des restaurants de luxe à l'occidentale.
Les quelques restaurants qui se disent arabes servent le plus souvent des plats libanais. En particulier des mezze, c'est-à-dire tout un assortiment d'entrées telles que le tabouleh (salade à base de persil, oignon, tomate et boulgour marinés au citron), l'humous (purée de pois chiches à l'ail et au citron), le fuul (purée de fèves à l'ail et au citron), kibbe (boulettes de viande épicées avec des pignons), etc. Le plat principal peut consister en poisson, poulet, agneau ou bœuf. Un astérisque indique souvent si la viande est halal, ou non, c'est-à-dire si l'animal a été tué selon le rite musulman. Le porc, interdit par l'islam, ne figure qu'au menu des grands restaurants.
Autres possibilités pour se nourrir à moindre coût : les felafel (boulettes de pois chiches frits, servies dans du pain arabe) et le shwarma (généralement du poulet ou du mouton rôti à la broche, également servi dans du pain arabe).
Tout un éventail de boissons non alcoolisées se trouve un peu partout. En revanche, seuls les restaurants et bars d'hôtels de luxe (au moins 3 étoiles) servent de l'alcool. Et encore, pas partout : à Sharjah, l'alcool est totalement interdit.

Religion

La culture est fortement marquée par la religion. La plupart des Emiratis sont musulmans sunnites de rites malékite et hanbalite. Nombre de hanbalites sont wahhabites, c'est-à-dire membres d'une tendance islamique puritaine exigeant une obéissance stricte à la charia. Néanmoins, les wahhabites des EAU sont moins rigoristes que ceux d'Arabie saoudite. Les EAU sont sans doute le plus libéral des États du Golfe. Il existe toutefois de notables différences selon les émirats, Dubaï étant nettement plus libéral qu'Abu Dhabi ou Sharjah.

Arts

Toujours axées sur la tradition musulmane, les manifestations de la vie artistique sont peu nombreuses et rarement accessibles aux non arabophones, comme la poésie ou la littérature. On se contentera d'une orientation plus archéologique mettant en valeur le passé culturel et historique des Émirats. Par exemple à Dubaï, le musée situé dans le fort Al Fahidi, construit en 1787 comme poste de défense sur la mer, qui abrite une collection d'artéfacts archéologiques, d'armes et d'instruments de musique. Ne pas manquer le musée archéologique de Sharjah et le Musée D'Ajman, lui aussi abrité par une forteresse du XVIIIe siècle, ou ses souks, réputés pour la beauté de leur architecture.

Mis à jour le : 27 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Paramètres des cookies