Le Capitole

L’hypercentre s’est développé autour de la place du Capitole. C’est sous Louis XIV que les capitouls (magistrats municipaux) obtinrent du roi l’autorisation d’ouvrir une place devant l’hôtel de ville. Le bâtiment lui-même, aujourd’hui joyau de la ville, fut bâti et aménagé au fil des siècles à partir de 1525. Si la façade est en elle-même impressionnante, n’hésitez pas pour autant à passer sous la porche pour pénétrer dans la cour intérieure Henri-IV. Puis empruntez l’escalier à gauche menant aux trois salles de peinture : Gervais, Henri-Martin et des Illustres .
Dans la rue Saint-Rome toute proche se trouve une succession de boutiques hétéroclites, au milieu desquelles s’entrecoupent les rues et ruelles les plus anciennes du centre historique. Vous pourrez y admirer le musée du Vieux-Toulouse ou l’hôtel de Pierre Comère, datant du XVIIe siècle, et sa très belle façade ornée de fenêtres à meneaux ou à croisillons.
Le quartier propose nombre d’institutions pour se restaurer : déjeuner en terrasse au Bibent ou aux Arcades , place du Capitole, apéritif et tartines au Père Louis , dîner gastronomique au Genty-Magre .

Le Capitole

Le monument qui abrite aujourd’hui l’hôtel de ville et le théâtre du Capitole est l’aimant central vers lequel convergent les Toulousains lors des grands événements de la ville… Cette “maison commune” fut voulue par les capitouls, dès la fin du XIIe siècle, afin de représenter leur pouvoir. Pour ce faire, ils achetèrent terrains et édifices et, en 1525, fut achevé le premier Capitole. Celui-ci était alors constitué de bâtiments disparates datant de différentes époques.

La place du Capitole et les arcades

Tous les bâtiments qui entourent la plus belle et la plus grande place de Toulouse, considérée comme le cœur et le symbole de la ville, bénéficient du rayonnement fastueux de la façade de l’hôtel de ville. à l’opposé du Capitole, sous les arcades aux plafonds caissonnés, on trouve les cafés, brasseries et glaciers les plus renommés de la cité, répandant sur le trottoir, ici élargi, leurs terrasses aux rangées impeccables.
Mis à jour le : 10 juin 2020

À voir à faire à Toulouse

Donjon du Capitole PATRIMOINE

Avant d’être le siège de l’office du tourisme, le donjon carré du Capitole, massive construction du début du XVIe siècle, fut le centre névralgique de la ville de Toulouse. Il accueillait les réunions des huit capitouls de la ville, le 1er étage étant réservé à la conservation des archives. L’aspect actuel de l’édifice est le résultat d’une campagne de restauration entreprise par l’architecte Viollet-le-Duc à la fin du XIXe siècle. On lui doit l’ajout du beffroi de style flamand en ardoise et le clocheton. (0892 180 180 ; www.toulouse-tourisme.com ; square Charles-de-Gaulle ; juin-sept lun-sam 9h30-19h, dim et jours fériés 10h-18h, oct-mai lun-sam 9h30-18h, dim et jours fériés 10h-18h, fermé 25 déc et 1er jan ; Capitole)

  • Musée du Vieux-Toulouse

    histoire

    Les premières collections du musée ont été créées par l’association des Toulousains de Toulouse...

    Lire la suite
  • Fondation espace Écureuil pour l’art contemporain

    exposition

    Un lieu d’exposition permanente consacré à l’art contemporain dans le cœur mouvementé de la...

    Lire la suite
Paramètres des cookies