Slovaquie : Comment circuler

Le réseau ferré de la Slovaquie est peu étendu en raison de son relief. Les bus, dont le réseau est excellent dans les deux pays, sont certes moins confortables que les trains, mais ils sont meilleur marché et plus rapides. En règle générale, le mieux est de prendre le train pour voyager entre les grandes villes, et, sinon, de privilégier le bus.
Les routes sont en bon état, des prolongements étant en construction. La plupart des grands axes traversent des petits villages, aussi, les trajets sont parfois lents… mais toujours spectaculaires !
Le site Internet http://cp.atlas.sk, pour la Slovaquie, est une excellente source d'information sur les transports, y compris les transports publics.
Les liaisons en bus ou en train indiquées dans cette partie ne sont que des services directs, à moins que le contraire ne soit expressément indiqué. Les prix indiqués correspondent à un aller simple en 2e classe.

Avion

Danube Wings relie Bratislava et Košice tous les jours (la plupart des vols sont programmés tôt le matin et en soirée). On peut aussi prendre un vol Danube Wings entre Bratislava et Poprad-Tatry 5 jours par semaine.

Bateau

Dans l'ensemble, la plupart des rivières slovaques sont trop peu profondes pour le transport de passagers. En été toutefois, des croisières sur la Vltava sont organisées entre Prague et Mělník et sur le Danube en Slovaquie, entre Bratislava et Devín.

Bus

Le bus est un moyen de transport populaire. Les gares routières sont généralement accessibles à pied depuis le centre-ville et souvent adjacentes aux gares ferroviaires. En semaine, les liaisons sont fréquentes, mais beaucoup plus rares le week-end, voire inexistantes. Les stations et villages de montagne ne sont parfois accessibles qu'en bus.
SAD (Slovenská autobusová doprava) est la compagnie régulière de Slovaquie. Vous pourrez consulter les horaires en ligne sur cp.atlas.sk.

Réservations

Les billets de bus au départ de Bratislava peuvent s'acheter à la gare routière. Si vous devez voyager un week-end sur une ligne très fréquentée, pensez à réserver. Si vous partez de gares routières plus petites, ou encore à la dernière minute, les billets s'achètent dans le bus. Les agences de voyages ne se chargent pas des réservations de bus pour les trajets nationaux. En revanche, elles vendent les billets des bus fonctionnant sur réservation uniquement et reliant les villes slovaques à Prague.

En stop

L'auto-stop n'est jamais une solution sûre et nous le déconseillons. Aussi minces soient les chances de tomber sur une personne mal intentionnée, le risque peut être sérieux.
Cela dit, le stop est très pratiqué en Slovaquie, y compris par les femmes, notamment pour aller d'un village à un autre.

Train

La compagnie slovaque est ŽSR (Železnica Slovenskej republiky, chemins de fer de la République slovaque ; www.zsr.sk).
Pour consulter les horaires en ligne, connectez-vous sur cp.atlas.sk
Il n'est possible de voyager en train avec sa voiture qu'entre Prague et Poprad. Les vélos peuvent être également transportés dans les wagons de marchandises classiques.

Classes

Les trains les plus rapides sont les EC/IC internationaux (EuroCity/InterCity). Les trains rapides/express (rychlík/rýchlik), un peu plus lents, sont indiqués sur les panneaux d'horaire dans les colonnes grisées et en caractères gras. Les moins rapides sont les trains locaux (Os, osobní vlak/osobný vlak).

Tarifs

Les tarifs des billets de train sont en hausse, mais restent relativement raisonnables par rapport à ceux pratiqués généralement en Europe de l'Ouest. Les enfants de moins de 6 ans ne paient pas, ceux qui ont entre 6 et 15 ans (ou porteurs d'une carte ISIC) paient moitié prix.
La 1re classe coûte environ le double de la 2e classe. Les trains express sont généralement un peu plus chers que les bus (pas beaucoup plus sur certains trajets), mais bien plus rapides. Les trains EC/IC/SC coûtent plus cher et impliquent souvent de payer un supplément de réservation. Les tarifs varient selon le trajet.

Réservations

Il est possible d'acheter un billet sans réservation (jízdenka/lístok) juste avant le départ ou de faire une réservation de place assise (místenka/miestenka) jusqu'à 1 heure à l'avance. Les billets aller simple pour les trajets intérieurs de plus de 50 km sont valables 24 heures à partir de la date d'achat. Notez que les billets aller-retour ouverts (sans horaires de voyage programmés) ne sont valables que 48 heures à partir de la date d'achat. Si vous comptez partir plus de deux jours, achetez deux allers simples.
Pour les trajets de nuit, les voyageurs peuvent choisir une couchette (lehátkový vůz/ležadlo – plus étroite qu'un lit et dotée uniquement d'une couverture) – ou un wagon-lit (lůžko/spací vozeň – plus confortable, avec des draps). Les couchettes et les wagons-lits doivent être réservés au moins une journée à l'avance. Le jour du départ, les billets ne peuvent être achetés qu'auprès du conducteur… s'il en reste.
Dans les EC/IC/SC, un R encadré indique que la réservation est obligatoire (le cas le plus fréquent), un R non encadré signifie qu'elle est seulement recommandée. Si les places sont souvent toutes réservées en 2e classe (jednoduchý), il en reste souvent en 1re. La plupart des agences de voyages ne se chargent pas des réservations de train.
Lorsque vous achetez un billet, en particulier dans les petites gares, il peut être utile d'écrire la destination, l'heure et la date du départ sur un papier pour le montrer à l'employé. Si vous payez par carte bancaire, informez l'employé du guichet avant qu'il émette le billet, sans quoi vous pourriez ne pas pouvoir vous servir de ce moyen de paiement en raison du fonctionnement du système de réservation et d'émission des billets.

Transports urbains

Dans les villes, le réseau des transports publics – bus, tramways, trolleybus (bus électriques) – est généralement bon. Très empruntés par les habitants, ils sont souvent plus fréquents en matinée et en fin d'après-midi.

Bus, tramway et trolleybus

Dans l'ensemble, les services sont fréquents et sûrs. Les horaires de circulation s'étendent, en général, de 5h à 23h ou à 24h. Quelques bus de nuit circulent à Bratislava.
Selon l'endroit, un trajet coûte 0,50 € au plus. Les enfants âgés de 10 à 16 ans et les parents accompagnés d'enfants en bas âge bénéficient de réductions. Les jeunes de moins de 10 ans et les personnes âgées voyagent gratuitement. À Bratislava, il existe des forfaits de plusieurs jours ou mensuels sans limitation de trajets. Les billets sont vendus dans les agences de transports, les kiosques à journaux et les bureaux de tabac, ainsi qu'à des machines installées aux arrêts principaux. Dans les petites villes, les billets s'achètent à l'intérieur des bus. Dans la plupart des localités, les mêmes billets sont valables dans les différents transports.
Pour être valide, le billet doit être composté à l'intérieur du véhicule (ou à l'entrée des stations de métro, à Prague). Personne ne vérifie que vous validez votre billet lors de votre passage, mais les contrôles sont fréquents.

Taxi

On trouve des taxis à peu près dans toutes les villes. Bratislava fait la chasse aux escroqueries chez les chauffeurs de taxi, mais compteurs truqués et autres « astuces » de ce genre sont encore courants, même avec les clients du pays voisin. Pour une course depuis/vers n'importe quel aéroport, mettez-vous d'accord sur le tarif avec le chauffeur de taxi avant de monter à bord. Autre solution : prévenez le chauffeur que vous aurez besoin d'un reçu (učet) et assurez-vous qu'il branche bien son compteur. Le tarif est plus avantageux si l'on téléphone à une société de taxis au lieu d'en héler un dans la rue. Cela présente aussi l'avantage de pouvoir se renseigner auprès de la compagnie sur le prix de la course.

Vélo

Achat

Acheter un vélo en arrivant est coûteux : comptez entre 500 € pour un VTT neuf. Presque toutes les villes comptent un magasin de vélos.

Location

De plus en plus, la Slovaquie développe la location de vélos. La plupart des grandes villes comptent un ou deux loueurs, mais vous en trouverez plus dans les sites très touristiques et les régions montagneuses (Hautes Tatras, Petites et Grandes Fatras).

Voiture et moto

Le réseau routier en Slovaquie est dense et en bon état. Les principales autoroutes sont la D2 (ou E65) reliant Brno et Bratislava, et la D1 (ou E75), reliant Bratislava et les Hautes Tatras, qui à terme permettra de rejoindre Uzhhorod (en Ukraine) via Košice.
Les autoroutes sont payantes. La vignette autoroutière s'achète dans la plupart des postes-frontière, dans certaines stations-service ou dans les clubs automobiles. Des amendes allant jusqu'à 365 € sont prévues pour ceux qui se feraient prendre sans leur autocollant.
Si le trafic est dense sur les autoroutes et dans les centres-villes, il l'est beaucoup moins sur les routes de campagne. La vitesse excessive et les refus de priorité étant les principaux problèmes dans les deux pays, mieux vaut conduire prudemment.

Associations automobiles

L'Autoklub Slovakia Assistance (ASA ; 16 106 ; www.asaauto.sk, en slovaque) est l'association automobile slovaque. Elle est dotée d'interlocuteurs parlant anglais.

Assurance

Une assurance au tiers est nécessaire pour la Slovaquie. Si vous louez une voiture, vérifiez quelles seront vos responsabilités en cas d'accident. Renseignez-vous sur ce que couvre ou pas l'assurance associée à votre carte bancaire ou votre propre assurance. Plutôt que de risquer d'avoir à payer des milliers d'euros en cas de problème, il peut être prudent d'étendre sa propre assurance à la voiture louée ou, option la plus fréquente, de payer une petite assurance journalière à l'agence de location pour limiter ses responsabilités.
En cas d'accident, la police doit être immédiatement contactée si des réparations sont nécessaires ou que quelqu'un est blessé. Une déclaration à la police est nécessaire si vous souhaitez faire une demande de remboursement à l'assurance.

Code de la route

Le code de la route en Slovaquie est grosso modo le même que dans le reste de l'Europe : conduite à droite, ceinture de sécurité obligatoire, les enfants de moins de 12 ans doivent être obligatoirement à l'arrière, kit mains libres obligatoire pour les téléphones portables et priorité aux piétons sur les passages cloutés (bien que ce dernier point soit rarement respecté). Plus ici qu'ailleurs, entre boire ou conduire il faudra choisir, car seul un taux zéro d'alcool dans le sang est autorisé. Les contrôles d'alcoolémie sont fréquents et les peines sévères (jusqu'à deux ans de prison). L'âge légal pour conduire est de 18 ans.
En agglomération, la vitesse est limitée à 50 km/h. La vitesse est limitée à 90 km/h sur route nationale et à 130 km/h sur autoroute. Sur les nombreux passages à niveau que comptent les pays, la vitesse est limitée à 30 km/h, mais mieux vaut s'arrêter et s'assurer qu'aucun train n'arrive avant de les franchir, car nombre d'entre eux, même très fréquentés, n'ont pas de barrières. Certains ne sont même équipés d'aucun signal d'avertissement.
Les conducteurs de motos de plus de 50 cc doivent obligatoirement porter un casque, tout comme les passagers. Les phares doivent être allumés de jour comme de nuit (en position de croisement). La vitesse maximale autorisée est de 90 km/h, même sur autoroute.
Les amendes pour excès de vitesse ou les délits mineurs coûtent entre 60 € et 150 €, payables immédiatement. Les radars à bord des véhicules de police sont désormais monnaie courante : une solution qui élimine de fait l'ancienne habitude d'infliger des amendes plus onéreuses aux étrangers mais aussi la possibilité de négocier le tarif.
Faites particulièrement attention aux trams : mieux vaut leur céder le passage, quelle que soit la situation.

Essence

L'essence (benzín) est disponible dans toutes les stations-service (normale : indice d'octane de 95, et super : indice d'octane de 98). La plupart ravitaillent aussi en diesel (nafta). À 45 Kč/1,50 € environ le litre d'essence sans plomb, les tarifs sont bien en deçà de ceux pratiqués ailleurs en Europe. Le GPL (autoplyn) est en vente dans les grandes villes, mais seulement dans quelques endroits et rarement dans les stations-service.

Location

Normalement, il faut être âgé d'au moins 21 ans, parfois 25, pour pouvoir louer une voiture. Hormis ce détail, l'opération est assez simple. Il est possible de louer un véhicule dans un pays et de le rendre dans l'autre. Toutefois, attendez-vous à payer un supplément important.
Bratislava possède de nombreuses agences de location locales et internationales à l'aéroport comme en ville. Les grands loueurs internationaux tels Europcar (www.europcar.com), Sixt (www.sixt.com), Hertz (www.hertz.com) et Avis (www.avis.com), ont tous des bureaux dans l'aéroport.

Parking

Dans la plupart des centres-villes, les aires de parking sont payantes et clairement délimitées. Les parcmètres fonctionnent à pièces ou à cartes (vendues dans les kiosques, les magasins et les hôtels). Dans les petites localités, c'est un homme se promenant autour des voitures avec une pochette en bandoulière qui est chargé de la surveillance. Mieux vaut toujours avoir de la monnaie sur soi, car la plupart des parcmètres n'acceptent pas les billets de banque. Dans les grandes villes, il s'avère souvent difficile, voire impossible, de trouver une place où se garer dans la rue. On a plus vite fait de se diriger directement vers le parking le plus proche (ou son hôtel) et d'emprunter les transports en commun.

Signalisation routière

La signalisation européenne standard est utilisée en Slovaquie. Signalons toutefois pour nos lecteurs non européens :

  • Disque bleu, bord rouge, croix rouge : Arrêt interdit.
  • Disque bleu, bord rouge, trait diagonal rouge : Stationnement interdit.
  • Disque rouge, trait blanc horizontal : Sens interdit.
  • Disque blanc, bord rouge : Interdit à tout véhicule.
  • Triangle blanc (pointe en bas), bord rouge : Cédez le passage.

En ville, les panneaux pěší zóna indiquent les zones piétonnières.

Voyager avec son véhicule

Il n'y a en général aucun problème à venir avec son propre véhicule. Les voitures ayant une plaque minéralogique étrangère intéressent souvent les voleurs (comme dans tous les pays), mais le nombre de vols de voitures n'est pas plus élevé ici que dans le reste de l'Europe.

Mis à jour le : 27 novembre 2012

Articles récents

Paramètres des cookies