Hôtels et hébergements en Slovaquie

Se loger en Slovaquie

Pour se loger en Slovaquie, les adresses les moins chères comprennent les auberges de jeunesse, les campings, les bungalows avec cuisine et les pensions toutes simples. Les pensions et les petits hôtels de la catégorie moyenne possèdent parfois un restaurant. Les hôtels de la catégorie supérieure sont généralement équipés d'installations dédiées au « bien-être » (saunas, Jacuzzis, salles de fitness…), et proposent de nombreux services.
Sauf indication contraire, les prix indiqués sont ceux de la haute saison. Elle s'étend globalement de mai à septembre et, pour les stations de sports d'hiver, de janvier à mars également, le pic étant atteint au moment de Pâques et des fêtes de fin d'année. En basse saison, les prix accusent une baisse de 20 à 40%. Le petit-déjeuner est parfois inclus dans le prix, sinon il coûte environ 5 €. En Slovaquie, vous devrez vous acquitter d'une taxe de séjour d'1 € par personne.
L'accès Internet (généralement gratuit) dans les chambres, par Wi-Fi ou liaison filaire haut-débit est un service de plus en plus courant. Les pensions les plus récentes sont souvent des espaces entièrement non-fumeurs. Hors des capitales, le stationnement ne pose pas de problème.
Avant de partir, faites un tour sur les sites Internet qui suivent :

  • Bookings.sk (www.bookings.sken anglais). Réservations d'hôtels pour toute la Slovaquie.
  • Limba (www.limba.sken français). Le spécialiste des pays de l'Est propose pensions, chambres chez l'habitant et hôtels.
  • Travel Guide (www.travelguide.sken anglais et en allemand). Liste d'hébergements en ligne dans toute la Slovaquie, avec possibilité de réservations.
  • Ubytujsa (www.ubytujsa.sken anglais et en allemand). Couvre toute la gamme des hébergements en Slovaquie et propose souvent des promotions.

 

Appartements

Pour ceux qui cherchent à louer un appartement pour une durée assez longue, les pages immobilier du Prague Post et du Slovak Spectator sont une bonne source d'informations. Quant aux locations de courte durée, elles constituent désormais une excellente solution d'hébergement dans les deux capitales. Leurs prix sont comparables à ceux des chambres d'hôtel (de 65 €/nuit à 200 € et plus) mais la présence d'une cuisine et de divers équipements permet de faire des économies.
Voici quelques sites Internet pour les courts séjours :

 
 

Auberges de jeunesse

En dehors de Bratislava, peu d'auberges de jeunesse (hostel) proposent connexion Internet, salle de jeu ou cuisine. Vous trouverez des auberges rudimentaires pour touristes ou ouvriers (ubytovna/ubytovná), où l'hébergement se fait en dortoir ou dans de petites chambres avec commodités communes. En juillet et août, les cités universitaires sont ouvertes aux voyageurs. Les offices du tourisme vous en donneront la liste. La plupart ne ferment pas la nuit. Mais elles n'ont pas de cuisine non plus. Compter au moins 10 € par personne et par nuit.
 
 

Campings

Camper sur l'espace public, y compris dans les parcs nationaux, est interdit. En général, les campings proposent des emplacements pour les caravanes et la plupart louent des bungalows, chalets ou cabanes rudimentaires. Les commodités sont parfois vieillottes et rudimentaires, mais vous pouvez aussi bien trouver bars, discothèques, minigolf ou locations de bateau si vous êtes près d'un lac. La plupart des campings proposent des services de restauration. En plus des tarifs par personne et par tente, vous devrez payer 3 € environ par voiture. Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès du Club slovaque de camping et de caravaning (www.caravaning.sk ; en français) pour la Slovaquie.
 
 

Chambres chez l'habitant

Les offices de tourisme disposent généralement d'une liste des chambres à louer dans les environs. Dans les zones touristiques, ce type d'hébergement est courant : il suffit de guetter les panneaux affichant privát (chambres chez l'habitant) ou Zimmer frei (« chambres à louer » en allemand). Il peut s'agir d'une simple chambre dans une maison familiale ou, de plus en plus fréquemment, d'une sorte de petite pension. Vous devrez néanmoins partager la salle de bains. Compter 10 € par personne au minimum.
 
 

Chalets

Dans les régions de collines ou de montagnes, les chaty (chata au singulier, également bouda ou chalupa en tchèque) sont des chalets qui peuvent aller de la cahute au chalet de luxe. Il peut s'agir de locations en self-service ou de véritables pensions. Installés le long des sentiers dans les parcs nationaux, les chaty offrent aux randonneurs un hébergement en dortoir ou en chambre, ainsi qu'un service de restauration. Ils constituent un réseau d'hébergement propice aux randonnées de plusieurs jours. Les tarifs sont très raisonnables, et on vous offre gracieusement air pur et paysages de rêve.
 
 

Pensions

Les pension ou penzión sont souvent des établissements familiaux qui servent le petit-déjeuner et possèdent parfois un petit restaurant. Certains hôtels voulant se donner un air familial ont aujourd'hui récupéré l'appellation, mais, en général, les pensions, plus petites, ont plus de cachet qu'un hôtel. Selon la qualité du service et la proximité du centre-ville, les prix peuvent s'apparenter à ceux d'un hôtel. Les pensions représentent souvent la meilleure option, surtout si vous désirez éviter les hôtels bondés.
 
 

Mis à jour le : 24 janvier 2017
Paramètres des cookies