Pologne

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Pologne
  4. Les Incontournables

Pologne : Les Incontournables

Varsovie

Bien que fondée tardivement (au début du XIVe siècle), Varsovie est rapidement devenue la capitale de la Pologne, dès 1611. Vieux centre culturel et industriel, la ville fut longtemps l'une des capitales les plus sophistiquées de la vieille Europe. Mais, à l'image de l'Histoire tragique du pays, Varsovie a beaucoup souffert. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle n'était plus qu'un tas de ruines. Avec beaucoup d'abnégation, ses habitants ont utilisé le moindre bloc de pierre indemne pour restaurer la vieille ville (la reconstruction a duré de 1949 à 1963). La place de la Vieille-Ville ou le Musée historique de Varsovie constituent des étapes obligées dans la visite d'une ville en plein essor.
Varsovie est divisée en deux parties par la Vistule. La rive occidentale, la plus attrayante, est celle où se rendent les touristes. L'est ne présente pas d'intérêt culturel ou historique particulier. L'artère principale de la ville, la Voie royale, est bordée de palais, de musées et de galeries. Elle est considérée comme l'une des plus belles avenues d'Europe.
Vraie capitale, Varsovie offre un choix varié de restaurants, ouverts tard le soir. C'est notamment le cas dans la Vieille Ville. Au sud-ouest de la Voie royale, de nombreux clubs étudiants proposent de multiples spectacles, des concerts de rock ou de jazz. Pour un hôtel d'un bon rapport qualité-prix, il est recommandé de se rendre dans le quartier de l'université.

Cracovie

Cette ville qui, contrairement à Varsovie, a été épargnée par les combats de la dernière guerre, fut la capitale polonaise pendant près de 500 ans. Elle regorge d'Histoire et de culture. Son architecture vaut particulièrement le coup d'œil : on y observe comme des strates successives les différents styles qui se sont imposés au cours des siècles. La Vieille Ville dégage un charme indéniable. La Grand-Place du marché est bordée d'édifices historiques, de musées et d'églises. L'église de Saint-Adalbert a été édifiée au Xe siècle. L'un des musées polonais les plus intéressants est situé dans cette ville : le Musée de Czartoryski, qui comporte une très belle collection d'art européen et d'artisanat asiatique.
Il est on ne peut plus facile de se repérer dans Cracovie : la Vieille Ville concentre l'essentiel des monuments et musées ainsi que les hôtels et les restaurants dans un rayon de 500 m. En train, il faut 4 à 5h pour se rendre à Cracovie depuis Varsovie.

Les Tatras

Le massif des Tatras, point culminant des Carpates polonaises, à l'extrême sud du pays, est une région qui détonne par rapport au plat pays qu'est le reste de la Pologne. Ici, c'est le royaume des falaises, des pics rocheux et des lacs de glaciers. Les hivers y sont longs et enneigés, les étés courts et pas assez chauds pour faire fondre toute la neige. La meilleure période pour découvrir cette région se situe à la fin du printemps ou au début de l'automne. Dans les Tatras, il faut absolument se rendre dans la région de Podhale parsemée de douzaines de petits villages traditionnels. La région est idéale pour les randonnées, les déjeuners sur l'herbe et le camping. Pour s'y rendre depuis Cracovie, il est préférable de prendre le bus, Zakopane (la principale station de sports d'hiver de Pologne) se situant à 80 km au sud. En dehors des pics d'affluence (été et hiver), la ville offre un large éventail d'hébergements.

Les grands lacs Mazures

Les amateurs de randonnée fluviale seront comblés dans cette région qui compte une kyrielle de lacs reliés entre eux par un réseau de canaux et de rivières. On y loue très facilement des barques, des kayaks et des voiliers. Des croisières sont également organisées par des compagnies locales de mai à septembre. Les deux principales villes de la région, Gizycko et Mikolajki, offrent différents types d'hébergements et l'on trouve à s'y restaurer sans aucune difficulté. Pour s'y rendre, un bus rapide rejoint Varsovie, distante de 253 km.

Oswiecim

Oswiecim est une ville industrielle de taille moyenne du sud de la Pologne, située à 60 km à l'ouest de Cracovie. Elle ne présente en elle-même aucun intérêt majeur, mais elle est passée à la postérité sous son nom allemand : Auschwitz. Dans l'enceinte du camp, situé à la périphérie de la ville en pleine campagne, les nazis ont exterminé 4 millions de personnes, dont 2,5 millions de juifs. Avant de le déserter, sous la pression de l'Armée rouge, les Nazis ont détruit une partie du camp, dont les restes se visitent aujourd'hui. Pour ne pas oublier l'innommable.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Cracovie le temps d'un week-end

Paramètres des cookies