Amsterdam : Culture

Coutumes

On encense souvent Amsterdam pour sa tolérance et son ouverture d’esprit : drogues douces, sexe et comportements excentriques ne suscitent que sourire ou haussement d’épaules. Une attitude blasée, sans doute acquise au fil des siècles, durant lesquels ce port marchand a vu défiler le monde entier ou presque. Le commerce appliqué aux drogues douces à Amsterdam est très surprenant. Les coffee shops vendent des joints dans des boîtes en plastique et proposent des “menus” d'herbe très détaillés. Les “smartshops”, elles, proposent psychotropes bio et hallucinogènes naturels dans des vitrines réfrigérées !
D'autre part, Amsterdam possède une qualité intrinsèquement néerlandaise : la gezelligheid. L’adjectif peut être traduit par cordial, confortable, douillet ou convivial ; vous ressentirez cette sensation douce et diffuse dans de nombreuses situations, mais la découvrirez plus facilement dans les “cafés bruns” traditionnels.

Langue

La différence entre le néerlandais parlé aux Pays-Bas et le flamand parlé en Belgique est semblable à celle qui distingue l'anglais britannique et l'anglais américain. Presque tous les Amstellodamois de plus de 8 ans parlent bien anglais, ce qui ne vous empêche pas de connaître quelques mots en néerlandais pour montrer votre bonne volonté.
Quelques mots et expressions utiles :
bonjour : dag/hallo
au revoir : dag/tot ziens
oui/non : ja/nee
s'il vous plaît/s'il te plaît : alstublieft/alsjeblieft
merci : dank u/je (wel)/bedankt
excusez-moi : pardon
comment (allez-vous/vas-tu) ? : hoe gaat het (metu/jou) ?
bien, merci : goed, bedankt
comment vous appelez-vous/t'appelles-tu ? : hoe heet u/je ?
je m'appelle... : ik heet...
de quel pays venez-vous/viens-tu ? : waar komt u/kom je vandaan ?
je viens de... : ik kom uit...
je ne comprends pas : ik begrijp het niet
parlez-vous/parles-tu anglais ? : spreekt u/spreek je engels ?
à quelle heure le... part/arrive-t-il ? : hoe laatvetrekt/arriveert de... ?
bus : bus
train : trein
tram : tram
où se trouve... ? : waar is... ?
l'arrêt de bus : de bushalte
la station de métro : het metrostation
la gare ferroviaire : het (trein) station
l'arrêt de tramway : de tramhalte
je voudrais un billet aller simple/aller-retour : ik wil graag een enkele reis/een retour je voudrais louer une voiture/bicyclette : ik wil graag een auto/fiets huren

Nourriture

Le repas hollandais classique consiste en portions généreuses de pommes de terre, de viande et de légumes. Le hareng est une institution nationale (avec le fameux broodje, un sandwich au hareng frais), l'anguille est aussi très prisée, il serait dommage de ne pas goûter à ce duo gastronomique, qui se consomme également fumé. Amsterdam offre par ailleurs un bon aperçu des cuisines du monde entier, notamment surinamienne et indonésienne. Le café est fort et souvent excellent. La bière est la boisson nationale. Elle est servie fraîche et coiffée de deux doigts de mousse bien épaisse.

Religion

Amsterdam fut d'abord une ville catholique sans être pour autant antiprotestante. À la fin du XIXe siècle émergea en Hollande l'Église re-réformée d'obédience calviniste orthodoxe. L'agnosticisme et l'athéisme règnent cependant en maîtres à Amsterdam.
La tolérance religieuse est une tradition à Amsterdam. Depuis la Seconde Guerre mondiale, des vagues d'immigration successives ont introduit différentes religions dans la cité. Les immigrés venus des anciennes colonies (Indonésie, Surinam et Caraïbes) ainsi que les travailleurs venus de Turquie et du Maroc ont apporté leur croyance. L'Islam est aujourd'hui la deuxième religion d'Amsterdam.

Arts

Dès le XVe siècle, la peinture flamande se fait remarquer avec Jan Van Eyck (v.1390-1441), Jérôme Bosch (v.1450-1516), Peter Bruegel l'Ancien (v.1525-1569). L'Âge d'or de la peinture hollandaise se situe toutefois au XVIIe siècle avec Rembrandt (1606-1669), Vermeer (1632-1675) et Frans Hals (1581 ou 1585-1666). Contrairement à leurs prédécesseurs, aucun des trois ne fit le pèlerinage obligatoire en Italie pour étudier les maîtres. Au XVIIIe siècle, en revanche, les peintres se contenteront de copier le style français. Il en résulte des œuvres pleines de talent mais sans la marque du génie. Le plus grand peintre du XIXe siècle est Vincent Van Gogh (1853-1890), qui a peint, pendant son séjour à Arles, des toiles aux couleurs éclatantes - mais qui ne vendit de son vivant qu'une seule œuvre ! Au début du XXe siècle, Piet Mondrian (1872-1944) élabore son propre style en réduisant la forme et la couleur à leur plus simple expression. Après la Seconde Guerre mondiale, Karel Appel (1921-2006) participe à un mouvement qui se rebelle contre les conventions artistiques : l'expressionnisme abstrait.

Dans le passé, les austères chefs de l'Église considéraient la musique comme une pure frivolité. Il fallut donc attendre le XVIIe siècle pour que l'orgue soit toléré dans l'église. Amsterdam contribua par conséquent assez peu au patrimoine musical mondial, ce qui rend l'actuelle vitalité de sa scène musicale d'autant plus remarquable.
La ville possède une riche tradition théâtrale datant de l'époque médiévale, qui demeure aujourd'hui très dynamique.
L'un des cinéastes néerlandais les plus connus de tous les temps est Joris Ivens (1898-1989), qui sut jouer de son propre lyrisme impressionniste sans cacher son attirance pour les cinéastes russes. À l'instar de Paul Verhoeven (Basic Instinct, Total Recall), les réalisateurs qui ont adopté l'anglais ont fait de belles carrières.
L'auteur le plus intéressant du XIXe siècle fut Eduard Douwes Dekker. En 1860, il écrit Max Havelaar sous le pseudonyme de Multatuli. L'occupation allemande des années 1940 inspira de nombreux ouvrages, dont le très célèbre Journal d'Anne Frank. Les plus grands auteurs contemporains amstellodamois sont Harry Mulisch et Cees Nooteboom, traduits en français respectivement chez Gallimard et Actes Sud.

Mis à jour le : 11 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Pays-Bas

Paramètres des cookies