Monténégro : Sports et activités

Sur l’eau

Rafting

La spécialité du Monténégro. Les agences de rafting sont nombreuses au bord de la Tara, et il suffit de parcourir ses gorges spectaculaires pour le comprendre. La saison dure d'avril à octobre.

Kayak

Les bouches de Kotor et le lac de Skadar sont parfaits pour pagayer, et plusieurs prestataires sont spécialisés dans les sorties à la journée. Les kayakistes expérimentés peuvent descendre les rapides de certaines rivières du pays, mais mieux vaut se renseigner sur place car certaines sections sont dangereuses.

Plongée

Le Monténégro cache aussi des trésors sous l’eau : grottes, bancs de poissons, sources mais aussi épaves (les pirates d’Ulcinj ne chômaient pas, et la Seconde Guerre mondiale a enrichi la collection). La visibilité va de 10 m à 25 m mais est généralement autour de 15 m. Vous croiserez surtout des bancs de jeunes dentis, des daurades royales et quelques langoustes ou tortues de mer.
La meilleure période pour plonger s’étend de mi-mai à septembre, lorsque l’eau en surface est à 25°C, et à 16°C à 30 m de profondeur (il vous faudra une combinaison en néoprène de 7 mm). On trouve des centres de plongée à Budva, Pržno et Ulcinj.

Kitesurf

À l’extrême sud de la côte, Velika Plaža et Ada Bojana sont devenues de hauts lieux du kitesurf en Méditerranée. Ces sites sont parfaits pour découvrir ce sport.

Sur terre

Randonnée

Grâce aux clubs de randonnée du pays, le Monténégro est doté d’un excellent réseau de sentiers – mais tous ne sont pas bien entretenus, ni bien balisés.
Que ce soit pour camper ou pour une journée de marche, préparez-vous à des changements soudains de température et à des orages, et souvenez-vous que les points d’eau sont rares.
La principale difficulté que rencontrent les marcheurs et alpinistes expérimentés est l’accès aux hébergements lors de longues expéditions. Il existe des refuges de montagne mais ils sont difficilement accessibles pour le voyageur indépendant. Les agences de voyages spécialisées peuvent vous aider et trouver un guide expérimenté.
Le lac de Biograd dans le parc national de Biogradska Gora et le lac Noir dans celui du Durmitor, ainsi que la crête du massif de Vrmac dans la baie de Kotor constituent de belles petites randonnées.

Vélo

Avec autant de montagnes, le VTT est forcément au programme. L’office national du tourisme (www.montenegro.travel) a créé cinq sentiers, détaillés dans la brochure Wilderness Biking (disponible dans les offices du tourisme). Le Tour de Montenegro de 1 276 km parcourt le pays en 14 jours et ne convient qu’aux cyclistes chevronnés avec ses 30 km de grimpette.
La crête du massif de Vrmac (qui démarre près de Kotor), la boucle qui commence à Cetinje et traverse le parc national du Lovcen ou celle qui part de Virpazar et traverse le champ de Crmnica se prêtent à des sorties d’une journée.

Canyoning

Le Monténegro est sillonné d'innombrables gorges, et les excursions de canyoning permettant de les remonter, de les descendre ou de les traverser sont de plus en plus populaires.
Le Nevidio, non loin au sud du parc national du Durmitor, est l’un des canyons les plus explorés. Citons également ceux de Sopot, près de Herceg Novi, de Škurda, au-dessus de Kotor, ou encore de Rikavac et de Medjurečje, près de Bar.
Seul le canyon de Rikavac est praticable avec des enfants; les autres nécessitent une bonne forme physique et de bien savoir nager.
Si vous êtes un canyoneur expérimenté et que vous souhaitez personnaliser vos excursions, prenez contact avec l'équipe d'Extrême Canyoning (www.extremecanyoning.com); le site propose également une liste exhaustive des canyons du Monténégro et de la Serbie voisine.

Ski

La saison du ski s’étend de janvier à mars, la meilleure période se situant autour du Nouvel An. La station la mieux équipée se trouve près de Kolašin, mais c’est dans le parc national du Durmitor que l’on skie le mieux, sur le domaine situé près de Žabljak, qui comprend des pistes pour débutants et confirmés. Une autre petite station est installée près de Nikšic. Le ski de fond se pratique dans les parcs nationaux de Lovcen et du Durmitor.

Dans les airs

Parapente et parachute ascensionnel

Le Monténégro dispose de nombreuses falaises d’où l’on peut s’élancer, et si le deltaplane n’en est qu’à ses débuts, le parapente est en plein essor. Pour avoir la sensation de voler sans se jeter dans le vide, il y a le parachute ascensionnel. Ces deux activités sont proposées près de Becici.

Mis à jour le : 6 septembre 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Monténégro

Paramètres des cookies