Naples : Environnement

Géographie, faune et flore à Naples

Géographie

La mer Tyrrhénienne borde le Latium, la Campanie et la côte ouest de la Calabre tandis que les Pouilles constituent la façade adriatique de l'Italie méridionale. Au sud, la mer Ionienne s'incurve pour former le golfe de Tarente, longeant le talon des Pouilles, la Basilicate et la Calabre. La chaîne des Apennins traverse l'intérieur des terres du nord au sud. Elle culmine dans les Abruzzes avec les massifs du Gran Sasso et de la Maiella, et en Calabre avec le massif de la Sila et l'Aspromonte. Indépendant des Apennins, le promontoire du Gargano se présente comme un ergot sur le flanc côtier des Pouilles. La zone qui s'étend de Naples à la pointe de la botte italienne et jusqu'en Sicile connaît une importante activité sismique. Enfin, le cratère du Vésuve domine le golfe de Naples, laissant planer la menace d'une éruption toujours possible. Bordée au nord par la mer Tyrrhénienne, à l'est par la mer Ionienne et au sud par la Méditerranée, la Sicile, compte plusieurs petites îles à quelque distance de ses côtes : les îles Eoliennes (ou Lipari), les îles Egades, Pantelleria et les îles Pelage et quelques volcans : l'Etna, toujours en activité et le Stromboli.

Faune et flore

Trois millénaires de présence humaine et de chasse ont fait disparaître des espèces animales jadis endémiques. Toutefois, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir en montagne un lynx ou un ours brun. Le long des côtes méditerranéennes vous n'aurez pas à craindre un remake des Dents de la mer ; si on note la présence de requins blancs, les accidents sont rares (8 attaques recensées au cours du siècle écoulé).

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie