Reykjavik : Les incontournables

Musée national

Le Musée national islandais renferme les plus précieux trésors de la nation, 
qui illustrent et éclairent le quotidien à partir de l’époque de la colonisation. 
À explorer avant de tenter de sonder le cœur des Islandais.

Observation des baleines

Partez en bateau du vieux port de Reykjavík en quête de ces somptueux mammifères marins qui évoluent au large des côtes islandaises. Vous avez de bonnes chances d’apercevoir des baleines de Minke et à bosse et des rorquals.

Reykjavík 871 +/-2

Passionnante et ludique, cette “exposition sur la colonisation”, dans les plus anciens vestiges mis au jour à Reykjavík, réalise la synthèse parfaite entre habitat viking et muséographie ultramoderne.

Hallgrímskirkja

Visible à des kilomètres à la ronde et surplombant le centre-ville, cette église emblématique de la capitale islandaise offre, du haut de son clocher moderniste, un panorama imprenable sur Reykjavík, l’océan et les sommets enneigés.

Gullfoss

Grondements, glaces scintillantes et terrasses rocheuses caractérisent ces célébrissimes cascades qui dévalent dans des gorges étroites. Des “Chutes d’or” qui, dans la lumière du couchant, méritent amplement leur nom.

Þingvellir

Un haut lieu que ce site de Þingvellir (Thingvellir), où se tenait le premier parlement d’Islande, et où se rencontrent deux plaques tectoniques. Ici, les pierres rappellent les premiers temps de l’histoire islandaise et des cascades dévalent un formidable rift.

Blue Lagoon

Oubliez tous vos soucis dans la brume du Blue Lagoon, la version bling-bling des incontournables hot pots islandais. Dans le cadre lunaire des champs de lave, vous barboterez dans une eau idéalement chaude et turquoise.

Geysir

Le geyser qui a donné son nom à tous les autres se situe dans cette zone géothermale. C’est un autre geyser que vous avez le plus de chance de voir jaillir, avec la précision d’une horloge, à plusieurs mètres de haut.

Parc national du Snæfellsjökull

Ses plages sauvages, ses champs de lave et son glacier miroitant font de ce parc l’une des meilleures destinations d’Islande, pour une journée au départ de Reykjavík ou pour un week-end. 

Þingvellir

Un haut lieu que ce site de Þingvellir (Thingvellir), où se tenait le premier parlement d’Islande, et où se rencontrent deux plaques tectoniques. Ici, les pierres rappellent les premiers temps de l’histoire islandaise et des cascades dévalent un formidable rift.

Blue Lagoon

Oubliez tous vos soucis dans la brume du Blue Lagoon, la version bling-bling des incontournables hot pots islandais. Dans le cadre lunaire des champs de lave, vous barboterez dans une eau idéalement chaude et turquoise.

Geysir

Le geyser qui a donné son nom à tous les autres se situe dans cette zone géothermale. C’est un autre geyser que vous avez le plus de chance de voir jaillir, avec la précision d’une horloge, à plusieurs mètres de haut.

Parc national du Snæfellsjökull

Ses plages sauvages, ses champs de lave et son glacier miroitant font de ce parc l’une des meilleures destinations d’Islande, pour une journée au départ de Reykjavík ou pour un week-end. 

Musée de la Colonisation

Le village animé de Borgarnes fut autrefois un haut lieu de l’âge des Sagas. Son musée de la Colonisation retrace avec brio la découverte de l’Islande et l’épopée de l’un de ses héros, celui de la Saga d’Egill.

Jökulsárlón

Des icebergs bleu cristallin se détachent du glacier de Breiðamerkurjökull et, avant de rejoindre l’océan, ils paradent dans un défilé éblouissant au milieu des phoques sur la lagune de Jökulsárlón.

 

Mis à jour le : 5 août 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Islande

Paramètres des cookies