Irlande

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Irlande
  4. Sports et activités

Irlande : Sports et activités

A faire en Irlande

La randonnée, qui est une façon délicieuse de découvrir l'Irlande dans ses coins les plus reculés, est l'une des grandes attractions du pays, qui compte de très nombreux sentiers spécialement conçus à cette intention : Kerry Way, Beara Way, Ulster Way, Wicklow Way...
Autre moyen de locomotion très plaisant, le cyclotourisme... malgré les collines ! Il existe aussi des endroits où pratiquer l'escalade : le mont Gabriel (407 m), sur la péninsule de Mizen Head, Hungry Hill (686 m), sur la péninsule de Beara, et Croagh Patrick (763 m), à l'extérieur de Westport.
Par ailleurs, l'Irlande est renommée pour ses opportunités de pêche (permis de pêche nécessaire). Ses côtes, longues de 5 630 km, de même que ses rivières et ses lacs, permettent la pratique de nombreux sports aquatiques : le surf à Easkey (à l'ouest du County Sligo), dans la péninsule de Castlegregory et à Barley Cove ; la plongée à Bantry Bay et Dunmanus Bay, dans County Cork... ; la voile, qui est une activité traditionnelle – le pays ne compte pas moins de 120 clubs de voile et marinas.

Sports

Que ce soit dans les tribunes d’un stade ou au comptoir d’un pub, l’Irlande manifeste d’une façon générale un grand enthousiasme pour le sport. Pour un Irlandais, encourager son équipe est toujours une affaire sérieuse.

Le football gaélique et le hurling

Typiquement irlandais, les deux sports nationaux suscitent un grand engouement à travers le pays.
Proche du foot classique mais avec possibilité de passe à la main, le football gaélique s’en distingue notamment par les poteaux de but, semblables à ceux du rugby. Une balle qui passe sous la barre vaut trois points, un seul si elle passe au-dessus. Toujours synonyme de spectacle, le football gaélique connaît une grande popularité et a franchi un cap avec l’arrivée de sponsors de haut rang. Les premières mentions de ce sport dans des textes datent du XIVe siècle.
Cousin terrestre du hockey, en plus rapide et beaucoup plus physique, le hurling impressionne souvent les étrangers. Mais si les joueurs se percutent en brandissant ce qui ressemble à de grosses matraques, les accidents sont rares.
Poteaux et décompte des buts sont les mêmes qu’au football gaélique mais la balle de cuir (sliotar) n’est guère plus grosse qu’une balle de base-ball. Les joueurs l’attrapent avec leur crosse (camán) et l’emmènent sur une certaine distance avec possibilité de passes rapides à la main. Il existe un hurling féminin, appelé camogie.
L’histoire du hurling, que l’on trouve déjà dans les anciens contes irlandais, remonte loin et si les parties se jouent aujourd’hui sur un terrain classique, elles se disputaient vraisemblablement autrefois entre deux villes ou villages avec pour objectif d’amener la balle en un lieu déterminé.
Ces deux sports nationaux sont très largement représentés dans le pays. Les compétitions les plus importantes se disputent au niveau du comté. Les finales au niveau national (All-Ireland Finals), apogée du calendrier sportif irlandais, ont lieu en septembre au Croke Park de Dublin.

Road bowling

Apparemment né au cours du XVIIe siècle, ce sport était également pratiqué en Écosse et en Angleterre. Ici, pas de quilles : il s’agit de lancer une boule métallique de 800 grammes sur une route (de préférence peu fréquentée) et sur une distance déterminée d’environ 1 à 2 km en un minimum de tentatives. Les principaux centres de road bowling sont Cork et Armagh et les compétitions, qui ont lieu toute l’année, attirent un public considérable. Cette discipline s’est étendue aux États-Unis, en Allemagne et aux Pays-Bas et un championnat du monde a même été créé (consultez www.irishroadbowling.ie).

Rugby et football

Le rugby et le football (soccer) sont extrêmement suivis en république d’Irlande, en particulier dans la région de Dublin. En Irlande du Nord, c’est le football qui jouit de la plus grande popularité.
L’équipe internationale de rugby irlandaise se compose à la fois de joueurs originaires d’Irlande du Nord et de la république d’Irlande et bénéficie d’un énorme soutien, notamment de la part des classes moyennes. Les grands moments de l’année sont les matchs internationaux disputés contre l’Angleterre, l’Écosse, le pays de Galles, la France et l’Italie lors du tournoi des Six Nations, qui a lieu entre janvier et mars. Les matchs à domicile se jouent au Lansdowne Rd Stadium de Dublin.
En football, l’Irlande du Nord et la république d’Irlande font jouer des équipes internationales distinctes. Les matchs internationaux se jouent au Lansdowne Rd Stadium de Dublin et au Windsor Park de Belfast.

Golf

Le golf est immensément populaire en Irlande, où il y a de nombreux greens de qualité. L’Irish Open a lieu tous les ans en juin ou en juillet et l’Irish Women’s Open en septembre. Pour tout détail sur ces manifestations, contactez Golfing Union of Ireland (www.gui.ie).

Hippisme

Les chevaux occupent depuis toujours une place importante en Irlande, qui a produit des chevaux de course de réputation mondiale. Parmi les grandes manifestations annuelles, citons l’Irish Grand National (en avril à Fairyhouse), l’Irish Derby (en juin au Curragh) et l’Irish Leger (en septembre au Curragh). Pour d’autres informations sur ces manifestations, consultez Horse Racing Ireland (www.hri.ie).

Mis à jour le : 19 juin 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Irlande

Paramètres des cookies