Irlande : Environnement

Géographie

Cette île de l'océan Atlantique se dresse à 80 km environ à l'ouest des côtes de la Grande-Bretagne, par-delà la mer d'Irlande. Longue de 500 km du nord au sud et de 300 km d'est en ouest, elle n'a que deux villes importantes, vous n'aurez donc jamais loin à aller pour vous trouver dans les montagnes ou les tourbières.
Les côtes sont essentiellement constituées de falaises, montagnes et collines – l'Irlande ne dispose que de peu d'ancrages sûrs –, l'intérieur étant drainé par la rivière Shannon (longue de 260 km), qui se jette dans l'océan à l'ouest de Limerick.

Faune et flore

Le paysage et la flore irlandais sont presque entièrement le résultat de l'action humaine : avant la famine qui a sévi au XIXe siècle, même les endroits les plus inaccessibles étaient cultivés. De ce fait, il ne reste que 1% des forêts de chênes qui recouvraient jadis l'Irlande ; on a planté à leur place des rangées de conifères.
La faune indigène compte surtout des renards et des blaireaux, mais vous apercevrez sans doute aussi des lièvres, des hérissons, des écureuils, des cerfs... De nombreux oiseaux migrateurs trouvent refuge en Irlande ; on voit parfois des craves à bec rouge – espèce rare de corbeau, dotés de becs et de pattes rouge vif – dans les dunes qui bordent la côte ouest.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Irlande

Paramètres des cookies