Valence

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Espagne
  4. Valence
  5. Nord et est de Valence

Nord et est de Valence

Cette partie de la ville, qui s’étend au-delà des Jardines del Turia, abrite ses deux plus grandes universités – et donc de nombreux bars, restaurants et discothèques. Les Jardines sont eux-mêmes un lieu de promenade incontournable . Le principal musée d’art de Valence et le stade de football sont deux piliers de la culture locale, et Benimaclet accueille des manifestations alternatives.

L’essentiel en un jour

Après avoir admiré la verdure et les ponts de l’ancien lit du fleuve, rendez-vous au Museo de Bellas Artes pour voir des chefs-d’œuvre de l’art espagnol, dont des tableaux de Joaquín Sorolla, qui est né à Valence. Allez ensuite chez Balansiya pour un déjeuner marocain de qualité.
Faites une promenade digestive dans les Jardines del Real, puis, si vous aimez le foot, allez visiter le stade de Mestalla, qui accueille les matchs du Valence CF.
En fin de journée, parcourez les rues du fascinant quartier de Benimaclet , en entrant dans les différents cafés, bars et espaces culturels pour voir ce qui s’y passe. Pour finir, profitez d’une des excellentes salles de concert de la région, par exemple le Black Note ou le Wah Wah.

À ne pas manquer

Joaquín Sorolla

Le Valencien Joaquín Sorolla (1863–1923) était un artiste aux multiples facettes. Le portrait saisissant de sa fille, intitulé María convaleciente, semble résumer la maladie autant que les doutes d’une jeune femme à l’aube de l’âge adulte.

Vicente López Portaña

Une belle série de portraits d’aristocrates des XVIIIe et XIXe siècles a été réalisée par ce peintre né à Valence lorsqu’il était apprenti à la cour d’Espagne. Son œuvre offre un aperçu intéressant et précieux de la vie à la cour.

Goya

Les tableaux du maître espagnol de l’obscurité, exposés sur fond sombre, constituent le clou de la collection. Certains portraits semblent très classiques, mais l’agitation transparaît derrière le regard des sujets de Goya. Même les enfants des scènes de jeux semblent hantés par un avenir tragique.

Velázquez

Rivalisant avec Goya et Picasso pour le titre de plus grand peintre du pays, Diego Velázquez porta la peinture espagnole au sommet de son “âge d’or” du XVIIe siècle. Son saisissant autoportrait (Autorretrato) est un chef-d’œuvre.

Francisco et Juan Ribalta

Francisco Ribalta et son fils Juan furent d’importants peintres à Valence au début du XVIIe siècle. Le tableau Preparativos para la crucifixión de Juan Ribalta est admirablement composé et l’évolution de son père, du maniérisme à un style plus naturaliste, est visible.

Mis à jour le : 8 janvier 2019

À voir à faire Valence

  • Stade de Mestalla

    stade

    La visite guidée du célèbre stade du Valence CF vous mènera dans la salle de presse, les...

    Lire la suite
  • Jardines del Real

    parc

    Descendant jusqu’à l’ancien lit du fleuve, les jardins royaux sont un lieu de promenade...

    Lire la suite
  • Jardines del Turia

    parc

    Là où coulait jadis le Río Turia s’étend un poumon vert de 9 km de long, ponctué de terrains...

    Lire la suite
Paramètres des cookies