Majorque : Les Incontournables

Le meilleur de Majorque

La route panoramique de Sa Calobra

De la route sinueuse qui longe le cap de Formentor à celle qui descend vers le Port de Valldemossa, les routes spectaculaires ne manquent pas à Majorque. Aucune ne peut toutefois rivaliser avec la route qui serpente entre la Ma10 et la belle crique de Sa Calobra. Une succession sans fin de virages en épingle à cheveux taillés dans la roche, à l'origine pour faciliter l'accès à la mer. Aujourd'hui, les touristes s'émerveillent sur le paysage… avant de piquer une tête dans la Méditerranée !

Deià

De tous les villages accrochés aux flancs occidentaux de la Serra de Tramuntana, Deià est incontestablement celui qui possède le plus de charme. Il aurait même des petits airs de Toscane avec ses maisons en pierre merveilleusement conservées qui s'étagent sur la colline surmontée d'une église. Il n'est donc pas surprenant que Deià ait toujours attiré les artistes, parmi lesquels le poète anglais Robert Graves – on peut d'ailleurs visiter sa maison. Cerise sur le gâteau, la plage de Cala de Deià est l'une des plus jolies de l'ouest de Majorque.

La cathédrale de Palma

Tel un vaisseau amarré à la lisière de la ville, d'où elle domine la Méditerranée, la cathédrale de Palma est le grand chef-d'œuvre architectural de Majorque. À l'extérieur, ses extraordinaires arcs-boutants se reflètent dans la mer. Et l'intérieur ne manque pas d'intérêt : de superbes vitraux, quelques fantaisies d'Antonio Gaudí et la représentation de scènes bibliques signées Miquel Barceló dans une chapelle du XIVe siècle.

Biniaraix et Fornalutx

Les villages de la Serra de Tramuntana sont tous plus jolis les uns que les autres… Et si vous poussez jusqu'à Biniaraix et Fornalutx, vous tomberez sans aucun doute totalement sous le charme ! Là, des sentiers étroits serpentent dans la vallée, longeant des murs de pierre et des vergers odorants. Si le calme règne à Biniaraix, le superbe village de Fornalutx ne manque pas d'animation. Restaurants, magasins et hôtels seront bien là pour vous accueillir à la fin de votre périple. En photo : Biniaraix

Le paysage côtier du Cap de Formentor

Le Cap de Formentor se trouve au bout d'une étroite péninsule, là où la spectaculaire Serra de Tramuntana rejoint la mer. La route qui longe la côte est sinueuse, mais elle réserve des points de vue époustouflants. À chaque virage, on est surpris par les merveilles de la nature : des pics déchiquetés qui surplombent la mer, des pinèdes et des falaises abruptes qui enserrent de superbes étendues de sable. C'est ici que les plages et les criques sont les plus isolées et aussi les plus belles. Un petit coin de paradis…

Poisson et fruits de mer

Séjourner à Majorque est un vrai plaisir pour les gourmands. Les chefs de l'île sont passés maîtres dans l'art de préparer poisson et fruits de mer. Dédaignant généralement les sauces pour mieux laisser les saveurs s'exprimer, ils grillent à la perfection la pêche du jour. Pour les amateurs de plats plus élaborés, toute une gamme de recettes à base de poisson ou de crustacés (en particulier le homard) et de riz rivalisent avec la célèbre paella. Et ne quittez pas l'île sans avoir goûté aux crevettes de Port de Sóller.

Les musées de Palma

Probablement attirés par la belle lumière de la Méditerranée, de nombreux artistes célèbres ont séjourné à Majorque. Deux en particulier, Joan Miró (1893–1983) et Miquel Barceló (né en 1957), sont constamment associés à l'île. L'ancienne maison de Miró conserve un bel échantillon de ses œuvres. Et le Majorquin Barceló a décoré avec beaucoup d'originalité une chapelle de la cathédrale de Palma. Picasso et Dalí sont présents dans différentes collections, par exemple à Es Baluard, au Palau March ou au Museu Fundación Juan March. En photo : Es Baluard

Un train pour Sóller

Si la visite de Palma et de Sóller sont deux moments forts dans un séjour à Majorque, le charmant vieux train de bois qui relie les deux villes ne l'est pas moins. Échappant à l'agitation urbaine, il traverse de paisibles paysages de campagne avant de se frayer un chemin en grimpant dans les contreforts de la Serra de Tramuntana. Après avoir traversé tunnels et vallées étroites, il finit par émerger au-dessus de Sóller. Voilà un excellent moyen de se rappeler que le trajet importe parfois plus que la destination.

Illa de Cabrera

L'unique parc national des Baléares est un petit paradis dominé par l'Illa de Cabrera. La plus grande des 19 îles inhabitées qui constituent ce parc national marin est un havre de paix. Les caps sauvages et les plages isolées ne sont accessibles qu'à un certain quota de visiteurs chaque jour. Les excursions en bateau à destination de l'île qui partent de Colònia de Sant Jordi s'arrêtent à Sa Cova Blava, une magnifique grotte marine.

Parc Natural de S'Albufera

Ce parc fait partie des meilleurs sites de la Méditerranée pour observer les oiseaux, à n'importe quelle période de l'année. Il accueille plus de 300 espèces, dont 64 qui s'y reproduisent. Les oiseaux aquatiques y sont nombreux. On peut les observer depuis des sentiers facilement accessibles serpentant entre les marais. Antidote au bétonnage de la côte majorquine, cette magnifique zone protégée a la magie de transformer le plus réticent des visiteurs en ornithologue passionné.

Sports nautiques

L'été majorquin est propice aux longues journées de farniente sur la plage, mais si l'envie de bouger vous titille, soyez rassuré ! Il y a par exemple des occasions extraordinaires de faire de la plongée ou du snorkeling, de l'Illa de Sa Dragonera, au sud, à la baie de Pollença, au nord, considérée par les plongeurs comme le meilleur spot de l'île. Plusieurs centres de plongée sont installés sur l'île et des clubs proposent aussi du kayak de mer, de la planche à voile, de la voile et des sorties en bateau plus tranquilles. En photo : Port de Pollença

Artà

Située en retrait de la côte est majorquine, très animée en été, Artà distille ses charmes tout au long de l'année. Ses bâtiments de pierre longent des rues étroites qui montent, d'abord doucement puis de façon plus abrupte, vers l'un des ensembles église-château les plus beaux de l'île. Le panorama qui s'offre là au visiteur est tout simplement splendide. La ville compte aussi de bons restaurants et de jolis hôtels. Ajoutez à cela une ambiance décontractée et voilà la base idéale pour visiter l'île, notamment le Parc Natural de la Península de Llevant, tout proche.

Valldemossa

Bien placé sur la liste des plus beaux villages des îles Baléares, Valldemossa s'enroule au pied des contreforts orientaux de la Serra de Tramuntana. Outre l'église et les petites rues pavées, l'ancien monastère royal est aujourd'hui le principal point d'intérêt touristique du village. C'est là que Frédéric Chopin séjourna durant l'hiver 1838–1839 avec sa maîtresse George Sand. Le festival dédié au célèbre compositeur français, qui s'y déroule tous les étés en août, est une des manifestations les plus intéressantes à Majorque.

Platja des Coll Baix

Les criques cachées à l'écart des routes et des stations balnéaires sont nombreuses à Majorque, mais rares sont celles qui peuvent rivaliser avec la Platja des Coll Baix. Accessible uniquement à pied ou par la mer, cette plage isolée se trouve du côté est – inhabité – du Cap des Pinar. Il y a peu de monde et, ici, seuls le bruit des vagues et le chant des oiseaux viennent troubler le silence… Tout simplement paradisiaque !

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Majorque

Paramètres des cookies