-->

Angleterre : Comment circuler

Transports en Angleterre

Se déplacer en avion

En comptant le temps d’attente à l’aéroport, le train se révèle plus rapide sur de nombreux trajets, et souvent moins cher si vous réservez tôt.
Les compagnies suivantes assurent des vols intérieurs en Grande-Bretagne : British Airways, EasyJet, FlyBe, Loganair, Ryanair

Se déplacer en bus

Si votre budget est limité, les bus longue distance (coach en anglais britannique) offrent presque toujours le moyen le moins cher de voyager. Mais aussi le plus lent (de très loin parfois).

Bus longue distance

  • National Express La principale compagnie ; dispose d’un vaste réseau.
  • Megabus Trajets low cost ; vers une trentaine de destinations.
  • Arriva Cymru Dessert aussi le pays de Galles.
  • First Cymru Sud et ouest du pays de Galles. Pour des informations complémentaires sur le réseau gallois, les horaires et les tarifs, rendez-vous sur Traveline Cympru.

Forfaits et réductions

National Express propose des forfaits appelés Young Persons Coachcards à destination des étudiants à temps plein et des moins de 26 ans. Pour 12,50 £, ils donnent droit à 30% de réduction sur le tarif plein. Il existe également des formules pour les seniors (plus de 60 ans), les familles et les voyageurs handicapés.
National Express vend aussi des forfaits Brit Xplorer destinés aux étrangers, permettant des trajets illimités pendant 7/14/28 jours (69/119/199 £). Il n’est pas obligatoire de réserver.

Se déplacer en train

Pour les longs trajets, les trains sont plus rapides et plus confortables que les bus, et permettent de mieux apprécier le paysage. Ils sont aussi généralement plus chers, même s’il existe des promotions intéressantes. Si les Britanniques se plaignent beaucoup de leurs trains, ils n’en affichent pas moins un taux de ponctualité de 85%. Les 15% qui subissent des retards ou des annulations sont principalement des trains régionaux empruntés pour des trajets quotidiens.

Renseignements

Vous trouverez des informations complètes sur le site de National Rail Enquiries : horaires et tarifs, promotions du moment, départs en temps réel, cartes du réseau à télécharger…

Compagnies

Une vingtaine de compagnies ferroviaires opèrent en GrandeBretagne, tandis que les voies et les gares sont gérées par Network Rail. Cette organisation peut dérouter les nouveaux venus ; cependant, le système de renseignements et d’achat centralisé facilite grandement les choses. Même si vous devez changer de train ou voyager avec plusieurs compagnies, vous n’aurez besoin que d’un seul billet, valable pour l’ensemble du trajet. Les principaux forfaits et cartes de réduction sont acceptés par toutes les compagnies.
Dans les cas où plusieurs compagnies assurent le même trajet, un billet acheté auprès de l’une d’entre elles ne sera pas nécessairement valable dans un train géré par une autre.

Billets et réservations

En fonction du trajet choisi, le site des National Rail Enquiries vous redirigera automatiquement vers la bonne compagnie, auprès de laquelle vous pourrez acheter votre billet en ligne. Il pourra vous être posté (seulement vers le Royaume-Uni) ; ou vous pourrez choisir de le retirer aux automates situés dans les gares, à la date du voyage. Les compagnies n’appliquent pas de frais de réservation. Il existe aussi des services de réservation centralisés, qui regroupent tous les trains sur un même site. Des frais s’appliquent sur chaque commande. Voici les principaux : QJumpRail EasyTrain Line..
Sur tous les sites (des compagnies ou des services de réservation centralisés), il vous faudra impérativement renseigner une date et un horaire de voyage, même si vous n’en savez rien. Vous pourrez les modifier par la suite, avant l’achat. En prenant le temps de prospecter, on trouve des prix très intéressants.
Il existe dans les gares des comptoirs de vente, pratiques pour les courts trajets (moins de 75 km). Les remises et offres spéciales pour les longs trajets ne sont généralement proposées que via la réservation par téléphone ou en ligne.

Tarifs

Vous ferez des économies conséquentes en réservant les longs trajets : le plus tôt est le mieux. Évitez si possible les heures de pointe – cela vous permettra de bénéficier d’une place assise réservée.
Quels que soient la compagnie et le mode d’achat, il existe trois tarifs principaux :

  • Anytime Achat à n’importe quel moment pour un trajet à n’importe quelle date : cela revient en général plus cher.
  • Off-peak Achat à n’importe quel moment pour un trajet en dehors des heures de pointe (variables en fonction du trajet).
  • Advance Achat à l’avance pour un trajet précis : permet de profiter des prix les plus intéressants.

À titre indicatif, voici les prix moyens pour un trajet Londres-York : 127 £ ou plus pour un trajet Anytime, 109 £ pour un Off-Peak et 44 à 55 £ pour un Advance.
Les billets les moins chers sont généralement non remboursables. Si le billet numérique se développe, la version imprimée reste la norme.

Correspondances

Si votre train ne vous mène pas à votre destination finale, vous pouvez ajouter un supplément PlusBus lors de votre réservation, pour finir le trajet en bus. Le tarif est généralement plus avantageux que lorsque l’on achète un billet de bus séparément.

Classes

Les trains sont divisés en deux classes : première (first) et seconde (standard). Les billets de première classe coûtent environ 50% de plus (voire 2 fois plus cher pendant les périodes de pointe). Les sièges de première classe sont plus grands et il y a plus de place pour les jambes. Le week-end, certaines compagnies proposent un surclassement en première classe pour 5 à 25 £ de plus, payables sur place.

Forfaits ferroviaires

Cartes de réduction

Certaines Railcards (cartes ferroviaires) peuvent être avantageuses :

  • 16-25 Railcard Pour les passagers âgés de 16 à 25 ans, et les étudiants à plein temps au Royaume-Uni.
  • Two Together Railcard Pour deux personnes voyageant ensemble (nominatif).
  • Senior Railcard Pour les plus de 60 ans.
  • Family & Friends Railcard Valable pour un maximum de 4 adultes et de 4 enfants voyageant ensemble.

Disponibles en ligne et dans les grandes gares, ces cartes valables un an coûtent 30 £. Elles donnent droit à une réduction d’un tiers sur la plupart des voyages en train, à l’exception de ceux qui font déjà l’objet de promotions importantes. La carte Family accorde une réduction d’un tiers aux parents et de 60% aux enfants : deux ou trois voyages suffisent à la rentabiliser.

Forfaits locaux et régionaux

Les forfaits ferroviaires locaux donnent généralement accès aux trains qui circulent autour des villes (et souvent aux bus). Si vous voyagez surtout dans le sud-est de l’Angleterre (par exemple entre Londres, Douvres, Weymouth, Cambridge et Oxford), vous pourrez opter pour la Network Railcard (30 £/an), valable pour un maximum de 4 adultes et 4 enfants voyageant ensemble, en dehors des horaires de pointe.

Forfaits nationaux

BritRail propose des forfaits nationaux aux voyageurs étrangers, qui doivent les acheter dans leur pays d’origine, auprès d’une agence de voyages spécialisée. Il existe sept versions différentes (Angleterre seule, GrandeBretagne, Sud-Ouest, etc.), avec des durées de validité allant de 4 à 30 jours.

Se déplacer en transports locaux

Bus

Réseaux locaux

Les villes, grandes ou moyennes, sont généralement bien quadrillées par un réseau de bus locaux. Des lignes desservent également les zones rurales toute l’année. Elles suivent les horaires des écoles et des bureaux : le service est très limité en journée et le week-end, et il s’arrête durant les vacances scolaires. Certains bus relient une fois par semaine les petits villages à la ville la plus proche où se tient le marché.

Forfaits journaliers

Si vous comptez prendre plusieurs fois le bus dans une zone donnée au cours d’une même journée, les forfaits journaliers (Day Rover, Wayfarer ou Explorer) reviennent moins cher que plusieurs tickets séparés. Vous pourrez souvent les acheter à bord des bus. Ils sont parfois aussi valables dans les trains locaux. N’hésitez pas à vous enquérir des options disponibles auprès des agents des billetteries ou des chauffeurs de bus.

Taxi

Il existe deux types de taxis en Angleterre et au pays de Galles : ceux qui sont munis de compteurs et que vous pouvez héler dans la rue ; et les minitaxis (minicabs), moins chers, que l’on ne peut réserver que par téléphone. Méfiez-vous des minicabs qui circulent sans licence dans certaines villes.
À Londres, on trouve surtout les fameux black cabs (parfois entièrement recouverts de publicité), qui facturent selon la distance parcourue et le temps. En fonction de l’heure de la journée, un trajet d’un mile (1 600 m) prend entre 5 et 10 minutes et coûte de 6 à 9 £. Le prix au kilomètre baisse pour les trajets plus longs.
On trouve aussi des black cabs dans d’autres grandes villes. Leurs tarifs sont généralement moins élevés qu’à Londres.
À Londres, le plus simple consiste à les héler dans la rue, lorsque le panneau “for hire” sur le toit est allumé. Dans les autres villes, vous pouvez tenter de faire signe à un taxi qui passe, mais mieux vaut vous poster à une station dédiée. Des applications comme Uber et Kabbee permettent de réserver des minicabs rapidement. À la campagne, les taxis doivent être réservés par téléphone (les numéros sont en général disponibles dans les pubs). Comptez de 2 à 3 £ par kilomètre parcouru.
Traintaxi permet de réserver une course en taxi entre la gare et votre hôtel/lieu de destination.

Vélo

Louer un vélo – pour une heure ou deux, ou pour une semaine ou plus – est une bonne manière de découvrir le pays.

À Londres

Les vélos en libre-service surnommés “Boris bikes” (en référence à Boris Johnson, alors maire de la ville, qui les a lancés) sont à retirer à des stations automatisées, portant le nom de Santander Cycles. D’autres compagnies de location sont répertoriées sur le site www.lcc.org.uk (consultez la rubrique Advice/Bike Shops).

Ailleurs en Angleterre et au pays de Galles

La compagnie nextbike loue des vélos en libre-service à Exeter, Oxford, Coventry et Bath. On trouve facilement des loueurs dans des villes touristiques comme York et Cambridge.

Transporter un vélo à bord d’un train

Les vélos peuvent être transportés gratuitement sur la plupart des lignes urbaines (mais pas toujours aux heures de pointe) et sur des trajets courts à la campagne, s’il y a suffisamment de place.
Le transport des vélos est également gratuit sur les plus longs trajets, mais il est généralement obligatoire de réserver (sauf pour les vélos pliants, autorisés partout et à tout moment).
Pour plus de renseignements, consultez les dépliants intitulés PlusBike, disponibles dans les grandes gares et téléchargeables en ligne.

Voiture, moto et camping-car

Voyager avec son propre véhicule permet d’être plus flexible et indépendant. Les inconvénients : les embouteillages, le prix de l’essence et les frais de parkings – les péages sont rares en Angleterre. La plupart des voitures de location sont à transmission manuelle. L’Angleterre est un pays relativement compact (130 395 km² contre 643 801 km² pour la France) ; les déplacements sont faciles et rapides.

Associations d’automobilistes

L’Automobile Association et la RAC sont actives en Angleterre et au pays de Galles. Pour chacune, l’adhésion annuelle coûte à partir de 40 £, avec assistance panne sur la route 24h/24. Britannia propose une adhésion à 30 £ par an. L’Environmental Transport Association a une démarche plus verte.

Assurance

Conduire une voiture, une moto ou un campingcar sans être (au minimum) assuré au tiers est illégal. L’assurance est comprise dans les tarifs de location. Si vous circulez avec votre propre véhicule, elle est à votre charge.

Code de la route

La durée de validité des permis de conduire étrangers en GrandeBretagne est de 12 mois maximum. La conduite en état d’ivresse est sévèrement punie. Le taux maximal d’alcool dans le sang autorisé est de 80 mg/100 ml (0,08%), en Angleterre comme au pays de Galles :
Quelques autres règles importantes :

  • En Angleterre et au pays de Galles, on roule à gauche !
  • Le port de la ceinture est obligatoire en voiture, à l’avant comme à l’arrière.
  • Le port du casque est obligatoire à moto.
  • La priorité à droite s’applique aux intersections et aux ronds-points.
  • Restez sur la file de gauche sur les autoroutes et les quatre voies, sauf pour doubler.
  • L’usage du téléphone portable au volant est interdit, sauf avec un kit mains-libres.

Location d’un camping-car

La location d’un campingcar (650-1 200 £/semaine) revient plus cher que celle d’une voiture, mais permet d’économiser l’hébergement. Quelques sites utiles : Just Go, Wicked Campers, Wild Horizon

Location d’une voiture

Comptez à partir de 130 £ par semaine pour un modèle économique et au minimum 190 £ par semaine pour une voiture de taille moyenne. Les prix comprennent l’assurance et le kilométrage illimité. Ils augmentent pendant les périodes de forte fréquentation touristique – et sont au plus bas hors saison.
Les principaux loueurs sont :

Certains loueurs régionaux pratiquent des tarifs inférieurs à ceux des grandes franchises internationales. Les agences en ville sont généralement moins chères qu’à la campagne. Vous pourrez aussi consulter les sites de comparateurs comme UK Car Hire et Kayak.

Routes

Les autoroutes et les routes principales (A-roads) permettent de traverser facilement le pays. Pour admirer les paysages, mieux vaut opter pour les routes secondaires. La vitesse maximale autorisée est en général de 30 mph (48 km/h) en agglomération, 60 mph (96 km/h) sur les routes à deux voies, et 70 mph (112 km/h) sur les autoroutes et la plupart des quatre-voies.

Stationnement

On trouve de nombreux parkings payants (courte ou longue durée) dans les villes du pays. Le prix d’une place dans un parking relais (Park & Ride) en périphérie comprend les transports en commun pour rejoindre le centre-ville.
Les lignes jaunes (simples ou doubles) en bord de route signalent des restrictions sur le stationnement. Les horaires sont alors indiqués sur un panneau. À Londres et dans d’autres grandes villes, les contractuels ne sont jamais loin : ne vous garez pas sur les zébras jaunes en dehors des horaires autorisés, au risque de retrouver votre voiture avec un sabot ou directement à la fourrière. Il vous faudra alors débourser 130 £ pour pouvoir vous remettre au volant. Les lignes rouges signalent une interdiction permanente de s’arrêter.
D’autres zones peuvent également être réglementées (réservées aux riverains ou aux personnes habilitées, etc.).

Mis à jour le : 30 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

La Grande-Bretagne côté nature en 60 randonnées accessibles à tous