Albanie : Culture

Langue

L'albanais est une langue indo-européenne qui partage certaines particularités grammaticales avec le roumain.

Nourriture

En ce qui concerne la nourriture, la seule chose qui risque de vous manquer en Albanie c'est le mëngjes (petit-déjeuner). Dans le nord de l'Albanie, le petit-déjeuner semble consister en un verre de raki, et le reste du pays survit avec seulement un expresso le matin. Si vous êtes vraiment désespéré, la plupart des magasins vendent des sachets de croissants, ou bien essayez de demander à votre hôtel du bukë et du mjaltë (du pain et du miel) pour aller avec votre expresso. Les Albanais font de l'excellent café et le miel local (vendu en général sur le bord de la route) est délicieux.
Patate të skuqura (les chips) sont servis dans presque tous les restaurants, et tous les plats sont servis avec du pain. Korça est reconnue pour ses quofte (une sorte de saucisse retournée) et sur la côte les calamards, moules et poissons sont un véritable régal ! Les régions montagneuses comme Llogaraja font un agneau roti qui vaut largement l'ascension.
Les abats sont aussi incontournables, le fërgesë Tiranë est le plat emblématique de Tirana composé d'abats, d'oeufs et de tomates, le tout cuit dans un plat en terre cuite. Si le biftek (boeuf) que vous avez commandé ressemble étrangement à du veau, considérez qu'il a été élevé de manière plus humaine que dans les pays occidentaux.
Les Albanais boivent de temps à autre un verre de raki en apéritif avant de commencer à manger. Le raki est très populaire et il en existe deux sortes en Albanie : le raki à base de raisins (le plus commun), et le mani raki à base de mûres. Demandez-en du maison si possible (raki ë bërë në shtëpi). Si le raki n'est pas votre tasse de thé, essayez le vin de Rilindja, qui existe soit en vin blanc sucré (tokai) ou en vin rouge (merlot). Les amateurs de vins chercherons le cépage rouge régional : le kallmet. L'établissement vinicole de Cobo près de Berat vaut assurément la visite. Skënderbeu konjak (cognac) est l'apéritif national, par ailleurs très bon.

Religion

Les Albanais sont pour 70% musulmans, 20% chrétiens orthodoxes et 10% catholiques, mais des statistiques plus réalistes estiment que plus de 75% sont non-religieux. La religion a été balayée sans ménagement pendant la révolution culturelle de 1967 lorsque toutes les mosquées et églises sont tombées sous la coupe de l'Etat. En 1990, seul 5% des édifices religieux albanais étaient encore debouts. Le reste a été transformé en cinémas et surplus de l'armée ou bien ont été détruits. La constitution de 1976 abolissait "la propagande et les activités fascistes, religieuses, bellicistes et anti-socialistes". Bien que les habitants soient désormais libres de pratiquer leur foi, l'Albanie reste un pays très laïc et il est difficile de déterminer combien chaque religion compte d'adeptes.

Arts

Le monde de l'art en Albanie est en plein boom. L'un des premiers aspects artistiques marquant se trouve dans les bâtiments multicolores de Tirana, un projet organisé par le maire de la ville, artiste lui-même. Il existe aussi des restes du réalisme social, avec des peintures et des sculptures qui ornent les murs et les jardins des galeries et musées, bien que la majeure partie ait été détruite à la chute du gouvernement communiste par esprit de contestation. Un des éléments artistiques les plus impressionnants peut être trouvé dans le musée Onufri à Berat. Onufri était le peintre d'icones albanais le plus impressionant les XVIème-XVIIème siècles. Son travail est connu pour l'intensité unique de ses couleurs, en utilisant des pigments naturels qui sont aussi vifs maintenant qu'à l'époque.

Vizeat

Articles récents