Ko Samui : Les Incontournables

À voir à Ko Samui

Hat Chaweng

C’est le site le plus populaire de Samui, et la plus longue et plus belle plage de l’île. Le sable est doux et les eaux étonnamment claires, au vu du nombre de bateaux et de baigneurs. Les amateurs de photo préfèrent la partie sud de la plage aux magnifiques vues sur les collines du nord.
 

Hin-Ta et Hin-Yai

Au sud de Lamai, la deuxième plus grande plage de Samui, vous verrez deux célèbres formations rocheuses baptisées Hin-Ta et Hi-Yai, “grand-père” et “grand-mère”. Leurs formes rappelant des parties génitales suscitent de nombreux gloussements chez les touristes thaïlandais.
 

Hua Thanon

Juste derrière Lamai, Hua Thanon accueille une dynamique communauté musulmane, dont les bateaux de pêche forment une véritable galerie de motifs sophistiqués.
 

Bo Phut

Bien que les plages du nord aient un sable moins fin et ne soient pas aussi marquantes que celles de l’est, elles sont agréables et offrent une vue magnifique sur Ko Pha-Ngan. Bo Phut se distingue grâce à son charmant village de pêcheurs : un ensemble d’étroites shophouses chinoises transformées en resorts tendance et en hôtels de charme.
 

Nam Tok Na Muang

C’est la plus haute cascade de Samui (30 m), au centre de l’île, à environ 12 km de Na Thon. L’eau dévale de sublimes roches violettes, et le bassin se prête parfaitement à la baignade. C’est la cascade la plus pittoresque mais la moins fréquentée de Samui. Il y a deux autres cascades dans les environs. La plus petite s’appelle Na Muang 2. La deuxième, Nam Tok Wang Saotong, est impressionnante et accessible par la route récemment rénovée. Ces chutes sont juste au nord de la rocade près de Hua Thanon.
 

Wat Hin Lat

Situé dans la partie ouest de Samui près des cascades du même nom, ce temple de méditation dispense quotidiennement des cours de vipassana.
 

Nam Tok Hin Lat

Près de Na Thon, le site vaut une visite si vous avez un après-midi à tuer avant de reprendre un bateau pour le continent. Après une randonnée assez vigoureuse, vous aurez bien mérité une baignade dans le bassin en bas des chutes. Ne manquez pas le temple bouddhique parsemé de panneaux où sont inscrites des formules édifiantes. Prévoyez de bonnes chaussures.
 

Wat Laem Sor

Pour les amateurs de temples, le Wat Laem Sor, à l’extrémité sud de Samui près de Ban Phang Ka, possède un vieux stupa intéressant, très vénéré, de style Srivijaya.
 

Wat Phra Yai

À la limite nord de Samui, le Wat Phra Yai repose sur une petite île rocheuse reliée au continent par une chaussée. Érigé en 1972, le Bouddha moderne (dans la posture de méditation) culmine à 15 m de hauteur face au ciel et à la mer. Non loin, un nouveau temple, le Wat Plai Laem, sert de demeure à un énorme bouddha à 18 bras.
 

Wat Khunaram

Plusieurs temples conservent les restes momifiés de moines pieux, notamment le Wat Khunaram, au sud de la Route 4169 entre Th Ban Thurian et Th Ban Hua. Le moine Luang Phaw Daeng est mort depuis plus de 20 ans, mais son cadavre est préservé dans une position méditative et porte des lunettes de soleil.
 

Wat Samret

À Wat Samret, près de Th Ban Hua, vous verrez un bouddha assis typique de Mandalay sculpté dans le marbre – ­spectacle commun en Inde et dans le nord de la Thaïlande, moins dans le sud.
 

Mis à jour le : 30 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Thaïlande

Paramètres des cookies