Thaïlande : Généralités

Argent en Thaïlande

Distributeurs automatiques de billets (DAB) et cartes bancaires

Vous pouvez retirer de l’argent (en bahts uniquement) dans les DAB de Thaïlande. Ceux-ci sont très répandus dans tout le pays. L’inconvénient est que retirer de l’argent dans un DAB coûte désormais 150 B par transaction (transfert international), quels que soient les taux de conversion et les frais de votre banque. Cela signifie que les DAB sont beaucoup plus chers aujourd’hui qu’avant. Avant de partir en Thaïlande, nous vous conseillons de comparer les banques qui vous permettront, si vous y ouvrez un compte, de ne pas payer de frais supplémentaires aux DAB internationaux et d’être remboursé des commissions lorsque vous utiliserez les DAB d’autres banques.
Aeon est la seule banque thaïlandaise à notre connaissance qui ne facture pas ces 150 B pour les comptes internationaux. Les distributeurs, assez rares, sont souvent situés dans les magasins Big C.
Nombre de magasins, hôtels et restaurants acceptent les paiements par carte de crédit (Visa et MasterCard notamment). La carte American Express n’est généralement acceptée que dans les grands hôtels et restaurants.
Avant de partir, signalez votre voyage à votre banque.
Pour signaler le vol ou la perte d’une carte de crédit, composez l’un des numéros suivants, à Bangkok :
American Express (02 273 5500) 
MasterCard (001 636 722 7111) 
Visa (001 800 11535 0660) 

Taxes et remboursements

La Thaïlande applique une TVA à 7% sur de nombreux biens et services. Les hôtels et restaurants des catégories moyenne et supérieure ajoutent aussi parfois 10% de service. Ces deux taxes combinées donnent un coup de bambou de 17% appelé “plus plus” (ou “++”).
En quittant le pays, il est possible de se faire rembourser la TVA sur les achats, mais pas sur la nourriture ni l’hébergement. Pour savoir comment procéder, consultez le site www.rd.go.th/vrt/engindex.html.

Pourboire en Thaïlande

Le pourboire n’est pas une pratique courante dans le pays, mais il est apprécié. Lorsqu’on règle une grosse note de restaurant, on laisse généralement la menue monnaie ; ainsi, un Thaïlandais qui règle une addition de 488 B avec une coupure de 500 B n’empochera pas les 12 B de différence. Il s’agit moins d’un pourboire que d’une manière d’affirmer son désintérêt pour une somme minime. Beaucoup de restaurants d’hôtels ou d’établissements haut de gamme majorent la note de 10% pour le service.

Marchander en Thaïlande

Si le prix d’un article n’est pas affiché, c’est qu’il est possible de négocier. Le marchandage est courant sur les marchés et dans les petites boutiques. Les supermarchés et autres 7-Eleven pratiquent des prix fixes.
Les Thaïlandais respectent le marchandage bien mené. Laissez le vendeur faire la première offre, puis demandez-lui s’il ne peut pas faire un effort. Il vous proposera un rabais, puis ce sera à votre tour de faire une proposition ; commencez assez bas et poursuivez jusqu’à ce que vous vous accordiez sur un montant. Il n’y a pas de règle, certains commerçants annonçant d’emblée une somme vertigineuse, d’autres restant plus près du prix réel. N’entamez pas la discussion si vous n’avez pas l’intention d’acheter. Si vous prenez plusieurs exemplaires d’un article, vous obtiendrez plus facilement un rabais. 
Restez détendu et souriant, les négociations auront plus de chances d’aboutir. Évitez de hausser le ton et de vous emporter, vous n’arriverez à rien.

Mis à jour le : 22 novembre 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Thaïlande