Sri Lanka

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Sri Lanka
  4. Fêtes et festivals

Sri Lanka : Fêtes et festivals

L'agenda du Sri Lanka

Sri Lanka compte un grand nombre de fêtes bouddhiques, hindoues, chrétiennes, musulmanes, ainsi qu'une trentaine de jours fériés par an ! La date de la plupart des fêtes, fixées selon le calendrier lunaire, varie tous les ans. 

Janvier

Le pic de la saison touristique coïncide avec des événements d’importance, comme le Festival littéraire de Galle.

  • Duruthu Perahera : Organisée lors de la poya (pleine lune) au Kelaniya Raja Maha Vihara à Colombo, cette fête est la seconde en importance après l’immense perahera (procession) de Kandy. Elle célèbre la première des trois visites du Bouddha au Sri Lanka.
  • Thai Pongal : Mi-janvier, cette fête hindoue des moissons honore Surya, le dieu du Soleil. Elle revêt une grande importance pour les Tamouls du Sri Lanka et d’Inde du Sud, qui préparent pour cette occasion le pongal, un plat sucré composé de riz, de noix et d’épices.
  • Festival littéraire de Galle : Ce festival (www.galleliteraryfestival.com) réunit des écrivains asiatiques et européens durant 5 jours dans la deuxième quinzaine de janvier. Très réputé, il attire de grands noms de la littérature. Parallèlement, un festival off traite de problèmes actuels et d’autres activités de création.
  • Kala Pola Art Market : Le marché d’art de Kala Pola se tient le troisième dimanche de janvier et plus de 500 artistes de tout le pays présentent leurs œuvres. Ce kaléidoscope de créativité a donné naissance à un marché hebdomadaire plus petit.

Février

Les touristes sont toujours nombreux, les Européens fuyant l’hiver pour se dorer sur les plages. L’anniversaire de l’indépendance et une grande fête religieuse en font un mois important pour les Sri Lankais.

  • Fête de l’Indépendance : Le Sri Lanka a obtenu l’indépendance le 4 février 1948, un événement commémoré chaque année par des festivités, des défilés, des feux d’artifice, des compétitions sportives, etc. dans tout le pays. À Colombo, des cortèges motorisés transportent les politiciens d’une manifestation à l’autre.
  • Navam Perahera : Célébrée pour la première fois en 1979, la Navam Perahera est l’une des plus grandes et flamboyantes perahera du pays. Organisée lors de la poya de février, elle part du temple Gangaramaya et fait le tour du parc Viharamahadevi et du lac Beira à Colombo.

Mars

Durant ce mois important pour nombre d’hindous sri lankais, vous pourrez voir les cérémonies de Maha Sivarathri dans les cités anciennes et dans les secteurs de la côte ouest où ils sont majoritaires.
Maha Sivarathri : Fin février ou début mars, cette fête hindoue commémore le mariage de Shiva et de Parvati avec une nuit de veille et d’autres rituels. C’est la fête la plus importante pour les shivaïtes, qui forment la majorité des hindous 
sri lankais.

Avril

Bien que les chrétiens ne représentent que 6% de la population, les versions sécularisées des fêtes chrétiennes font partie du calendrier festif. Ne soyez pas surpris de voir des œufs de Pâques dans les centres commerciaux.

  • Aurudu (Nouvel An) : La veille du Nouvel An (13 avril) et le Jour de l’an (14 avril) sont tous deux fériés. Entre l’ancienne et la nouvelle année, toutes les activités cessent pendant une “période neutre”, les bus et les trains sont bondés.
  • Art Trail : À Galle, le quartier du Fort devient une galerie d’art géante durant l’Art Trail (www.gallearttrail.com), un événement bisannuel ; le prochain aura lieu en 2013.

Mai

La mousson du sud-ouest commence, apportant de l’océan Indien des pluies diluviennes qui arrosent la région montagneuse et les stations balnéaires du sud-ouest ; elle va durer cinq mois.
Vesak Poya : Cette fête de deux jours, celui de la poya et le lendemain, commémore la naissance, l’éveil et la mort du Bouddha. Elle culmine avec l’allumage de lanternes en papier et de lampes à huile devant chaque maison, boutique et temple bouddhiques.

Juin

Après Vesak, les bouddhistes ont à peine le temps de souffler avant une autre fête religieuse majeure.
Poson Poya : La poya de Poson célèbre l’introduction du bouddhisme au Sri Lanka par Mahinda. À Anuradhapura, des festivités se déroulent dans les fameux temples, tandis qu’à Mihintale, non loin, des milliers de pèlerins vêtus de blanc grimpent les 1 843 marches jusqu’au plus haut temple.

Juillet

Les lumières constituent un élément important de la fête bouddhique d’Esala Perahera, qui débute à la fin du mois. Elles font partie des festivités à Kandy, avec un défilé d’éléphants décorés d’ampoules.

  • Vel : Cette fête se déroule à Colombo et à Jaffna. Dans la capitale, le char doré de Murugan (Skanda), le dieu de la Guerre, est tiré de Pettah à Bambalapitiya. À Jaffna, le Nallur Kandaswamy Kovil accueille 25 jours de festivités.
  • Kataragama : Une autre grande fête hindoue a lieu à Kataragama, où les dévots se livrent à pers rites de mortification. Elle commémore la victoire de Skanda, le dieu de la Guerre à six visages et douze bras, sur les démons.

Août

Si l’Esala Perahera de Kandy est importante, des perahera plus modestes ont lieu dans tout le pays. Les festivités comprennent souvent des danseurs et d’autres artistes, dont des marcheurs sur échasses.

  • Esala Perahera de Kandy : La fête la plus importante et la plus spectaculaire du pays couronne 10 jours et nuits de festivités durant le mois d’Esala. Cette procession grandiose, qui débute fin juillet, rend hommage à la dent du Bouddha, relique sacrée de Kandy.
  • Nallur Festival : Le temple Nallur Kandaswamy Kovil à Jaffna est le centre d’une fête hindoue spectaculaire, qui dure plus de 25 jours en juillet et août. Elle culmine le 24e jour avec des défilés d’énormes chars et des séances de mortifications par des dévots en transe.

Octobre

Entre les deux grandes moussons, un mois à la météo bizarre, avec des pluies et des bourrasques qui peuvent se produire presque partout, à tout moment.
Deepavali : La fête hindoue des Lumières a lieu fin octobre ou début novembre. Des milliers de lampes à huile célèbrent la victoire du bien sur le mal et le retour de Rama après sa période d’exil.

Novembre

L’avant-dernier mois de l’année est une période d’attente avant l’afflux des touristes, les fêtes de Noël et les pluies de mousson dans le Nord 
et l’Est desséchés.
European Film Festival : L’industrie cinématographique naissante du Sri Lanka participe à ce nouveau Festival du film européen (www.europeanfilmfestsrilanka.com) qui se tient dans pers endroits du pays, notamment à Jaffna, Kandy, Colombo et Galle. Il a lieu en octobre ou novembre.

Décembre

C’est le début de l’autre grande mousson de l’année qui va durer jusqu’en mars. Le Nord-Est est arrosé de pluies torrentielles.

  • Adam’s Peak : La saison des pèlerinages, quand des pèlerins de toutes confessions (et quelques touristes) grimpent le pic d’Adam près d’Ella, commence en décembre et dure jusqu’à mi-avril. L’ascension commence peu après minuit afin d’être au sommet pour le lever du soleil.
  • Unduvap Poya : Ce jour de pleine lune commémore Sangamitta, qui apporta d’Inde une bouture de l’arbre sacré de la Bodhi à Anuradhapura en 288 av. J.-C. L’arbre qui en provient, le Sri Maha Bodhi, est considéré comme le plus vieux au monde. Les cérémonies attirent des milliers de participants.
  • Noël : En dehors des communautés chrétiennes du Sri Lanka, principalement aux alentours de Colombo, Noël est devenu une fête populaire qui s’accompagne de traditions occidentales, des pères Noël portant de curieux masques aux sapins artificiels.

Jours fériés (hors jours de Poya)

3 février Fête nationale
1er mai Fête du travail
5 juillet Journée noire du Tigre
27 novembre Jour des héros
25 décembre Noël

 

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Sri Lanka