Ouzbékistan : Comment circuler

Transports en Ouzbékistan

Se déplacer en avion en Ouzbékistan

Les vols intérieurs en Ouzbékistan sont bon marché, et l’avion est un excellent moyen de transport pour voyager entre des grandes villes éloignées. Il importe toutefois de réserver au moins plusieurs jours à l’avance en haute saison.
Uzbekistan Airways possède des bureaux à Tachkent, non loin de la gare ferroviaire. Dans le reste du pays, il est plus facile d’acheter un billet en ligne ou dans l’une des nombreuses aviakassa (agences de voyages).
Au moment de la rédaction de cette page, le système tarifaire de Uzbekistan Airways pour les étrangers venait de changer : les prix n’étaient plus exprimés en dollars américains mais en soums ouzbeks convertis selon l’ancien taux de change. Par conséquent, les prix des vols intérieurs ont été réduits de moitié. Les prix seront probablement réajustés par la compagnie aérienne mais peut-être aurez-vous la chance de profiter de ce rabais. Dans tous les cas, si vous payez vos billets en argent liquide, vous devrez le faire en soums.

Se déplacer en bus, taxi collectif et taxi privé en Ouzbékistan

Les bus publics, délabrés, ont quasiment disparu des routes ouzbèkes. Les bus longue distance sont extrêmement difficiles à trouver.
Les marshroutki sont habituellement, pour les courtes distances d’une ville à l’autre, des minibus Gazelle russes de 11 à 14 places ; pour les trajets au sein d’une ville et de sa banlieue, ce sont souvent des Damas de Daewoo à 7 places exigus.
De manière générale, le taxi collectif est la meilleure formule, si vous pouvez en trouver un. Les taxis collectifs sont de loin le meilleur moyen de se déplacer dans le pays et, plus globalement, dans la majeure partie de l’Asie centrale. Ils desservent les principaux itinéraires et stationnent en nombre à la plupart des postes-frontières. Ils partent, une fois au complet, d’arrêts habituels – souvent près des gares routières – et circulent toute la journée jusqu’en toute fin d’après-midi. Les tarifs sont variables et toujours ouverts à la négociation. Par rapport au bus, ces taxis collectifs offrent souvent l’avantage de vous déposer directement à votre hôtel plutôt qu’à une station de bus située en dehors de la ville (cela dépend toutefois de la destination du chauffeur du taxi).
Si vous êtes pressé ou si vous préférez voyager confortablement, vous pouvez toujours acheter plusieurs places dans le taxi, voire toutes les quatre. C’est la manière la plus pratique, avec un budget intermédiaire, de parcourir le pays. Cela revient bien moins cher que de louer une voiture avec chauffeur via une agence de voyages.

Se déplacer en train en Ouzbékistan

Les trains constituent sans doute le moyen le plus sûr et confortable de voyager d’une ville à l’autre. Les trains express (skorostnoï, “à grande vitesse”) entre Tachkent, Samarcande et Boukhara (l’extension ultérieure de la ligne jusqu’à Khiva était prévue lors de la préparation de ce guide) pourvus de sièges inclinables sont plus rapides, et bien plus confortables, qu’un taxi collectif. Il faut donc les réserver plusieurs jours à l’avance au minimum. Ils comportent une 1re, une 2e classe et une classe “VIP”, mais il y a peu de différences entre elles. D’autres trains longue distance, de style soviétique, lents mais confortables, comprennent des compartiments platskartny (couchette dure, ou 3e classe) et kupeïny (couchette molle, ou 2e classe). Quelques trains proposent une classe “SV” deluxe, avec compartiment privé. Mieux vaut éviter les trains locaux prigorodni, avec banquettes, malgré leurs tarifs très bon marché ; le trajet dure deux fois plus longtemps qu’en taxi collectif. Vous pouvez acheter vos billets de trains dans n’importe quelle gare ouzbèke, quelle que soit votre destination dans le pays. Vous aurez besoin de votre passeport. Le paiement s’effectue en soums. À l’heure actuelle, seuls les ressortissants ouzbeks peuvent acheter leurs billets en ligne. Les horaires sont accessibles sur ce site. La version en russe du site fonctionne mieux que la version en anglais. Certaines agences de voyages proposent de réserver vos billets de train (45 jours à l’avance au maximum), ce qui peut être utile en haute saison. Toutefois, en comptant le prix de ce service, votre billet risque de vous revenir deux à trois fois plus cher. Il peut s’avérer particulièrement difficile d’obtenir des billets en septembre lorsque les étudiants rentrent à Tachkent après la récolte du coton.

Se déplacer en vélo en Ouzbékistan 

De plus en plus de touristes découvrent l’Ouzbékistan à vélo, en dépit de paysages désertiques assez monotones, de la chaleur estivale accablante et des difficultés d’enregistrement qui se posent lorsque l’on dort sous la tente.

Se déplacer en voiture et/ou en Ouzbékistan

Vous pouvez vous déplacer en Ouzbékistan avec votre propre véhicule à condition de posséder une assurance de votre pays d’origine et un permis de conduire international valide. Attendez-vous aux mêmes genres de tracasseries que dans tout autre pays de l’ex-Union soviétique : nombreux contrôles impromptus et policiers en quête de bakchichs. La conduite se fait à droite. Si vous voulez vous procurer sur place un véhicule privé, comme il n’existe pas d’agences de location de voiture, vous devrez engager un taxi et un chauffeur, soit au bazar de la ville, soit par l’intermédiaire d’un B&B ou d’une agence de voyage. Les prix restent abordables même sur plusieurs jours d’affilée : comptez autour de 50 $US/jour, essence en sus. Une solution moins coûteuse, entre deux villes, est de réserver toutes les places d’un taxi collectif
 

Mis à jour le : 7 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale

Paramètres des cookies