Myanmar

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Myanmar
  4. Femmes seules

Myanmar : Femmes seules

Voyager seule au Myanmar

Comme dans la plupart des pays bouddhistes, les femmes étrangères rencontrent rarement des problèmes au Myanmar, à la différence de la Malaisie, de l’Indonésie ou de l’Inde. Néanmoins, quelques cas de harcèlement sexuel ont été signalés. Une tenue vestimentaire discrète devrait limiter ce risque. Portez un longyi (sorte de sarong) birman au lieu d’une jupe au-dessus du genou, et un T-shirt classique plutôt qu’un top à bretelles.

Rares sont les femmes birmanes à envisager de se déplacer seule, sans au moins une compagne de voyage, et une femme voyageant seule sera regardée bizarrement par la population. Les Birmans qui accompagnent des femmes seules à la gare ou au port lui chercheront souvent une femme plus âgée pour lui tenir compagnie pendant le trajet.

Côté pratique enfin : le City Mart Supermarket, à Yangon, vend des tampons hygiéniques.

En certains endroits, des panneaux interdisent aux femmes d’accéder à des autels ou aux plateformes entourant des stupas, notamment celle qui permet de voir de près le célèbre Rocher d’Or de Kyaiktiyo, ou d’appliquer de la feuille d’or sur l’image du Bouddha de la paya Mahamuni de Mandalay. Par ailleurs, les femmes ne doivent pas toucher les moines. Si vous tendez quelque chose à un moine, placez-le à portée de sa main, et ne lui donnez pas directement.

La plupart des Birmans font les magasins, vont au restaurant ou se rendent dans les maisons de thé avec des compagnons de même sexe. Une femme asiatique, même originaire d’un autre pays, voyageant en compagnie d’un homme occidental peut s’attirer des commentaires indécents.

Mis à jour le : 22 janvier 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies