Malaisie : Sécurité

Désagréments et dangers en Malaisie

Pour des informations à jour sur la sécurité en Malaisie, consultez le site du ministère des Affaires étrangères avant votre départ.

Agences

Les divers prestataires (agences, tour-opérateurs, etc.) mentionnés par Lonely Planet dans les guides ont été vérifiés par les auteurs et devraient être fiables.  Cependant renseignez-vous toujours soigneusement sur les termes et conditions du service. 

Animaux

La rage sévit en Malaisie, et toute morsure par un animal doit être traitée avec sérieux. Dans la jungle et les mangroves, on rencontre des sangsues (gênantes mais sans danger), des serpents (certains très venimeux), des macaques (qui, à certains endroits, vous arrachent votre sac), des orangs-outans (parfois agressifs) et, dans les estuaires boueux, des crocodiles marins (qui peuvent causer votre mort s’ils vous entraînent par le fond).

Vol et violence 

Le vol et la violence sont peu fréquents. Comparée à l’Indonésie ou à la Thaïlande, la Malaisie s’avère un pays très sûr. Surveillez néanmoins vos affaires, notamment vos documents de voyage (passeport, chèques de voyage, etc.) que vous devez toujours garder sur vous. Les agressions physiques se produisent surtout le soir, en particulier à KL et à Penang, et dans les quartiers défavorisés des villes. Des voleurs à moto viseraient tout particulièrement les femmes pour s’emparer de leur sac à main. Méfiez-vous aussi des séduisants “beach boys” qui offrent leurs services sexuels sur les îles Langkawi et Perhentian.
Les fraudes à la carte de crédit constituent un problème croissant. N’utilisez votre carte que dans des commerces ayant pignon sur rue et composez votre code à l’abri des regards. 
Un petit cadenas solide vous rendra service, surtout si vous séjournez dans les chalets et bungalows bon marché des plages malaises.

Mis à jour le : 22 août 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies