Laos

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Laos
  4. Sécurité

Laos : Sécurité

Désagréments et dangers au Laos

Depuis une vingtaine d’années, le Laos a acquis la réputation de destination sûre, affichant un faible taux de criminalité et un nombre d’escroqueries inférieur à celui enregistré dans des pays voisins plus touristiques. Si l’immense majorité des Laotiens font toujours preuve d’une grande honnêteté et réservent un accueil chaleureux, la situation n’est toutefois plus aussi idyllique que naguère. Principale évolution : l’augmentation de la petite délinquance, notamment des vols et des entourloupes, qui représentent plus une source de complications qu’un véritable danger.

Accidents

Grâce à l’amélioration du réseau routier et à des véhicules plus sûrs, voyager au Laos par la route présente peu de risque, à défaut d’être toujours confortable. La circulation demeure peu importante dans le pays, si bien que les accidents de la route sont beaucoup moins fréquents que dans les pays voisins. Ils constituent néanmoins le principal danger pour les voyageurs.
La moto connaissant un engouement croissant auprès des visiteurs, le nombre d’accidents augmente. Cependant, protégez-vous surtout de la version laotienne du “tatouage thaïlandais” – une brûlure sur la face intérieure du mollet due au tuyau d’échappement.
Les hors-bord qui circulent sur le Mékong dans le nord du Laos sont aussi dangereux et bruyants que rapides. Nous vous recommandons d’éviter de les emprunter, sauf en cas de nécessité absolue.

Attaques armées

Maintenant que la rébellion hmong est quasi éteinte, il est de nouveau possible d’emprunter les Rtes 7 et 13, en particulier dans les environs de Phu Khoun et de Kasi, en toute sécurité. Aucune embuscade sur les routes n’a été signalée depuis 2004. Si vous êtes inquiet, renseignez-vous sur la situation à Vientiane ou à Luang Prabang avant d’emprunter la Rte 7 jusqu’à Phonsavan ou la Rte 13 entre Vang Vieng et Luang Prabang. La Rte 1 entre Paksan et Phonsavan est toujours considérée comme potentiellement dangereuse du fait d’actes de banditisme occasionnels.

Engins explosifs non désamorcés

De vastes zones dans l’est du Laos sont contaminées par des engins explosifs non désamorcés (“unexploded ordnance” ou UXO). D’après le Lao National UXO Programme (UXO Lao), les provinces de Salavan, de Savannakhet et de Xieng Khuang seraient les plus sévèrement touchées. Viendraient ensuite Champasak, Hua Phan, Khammuan, Luang Prabang, Attapeu et Sekong.
Statistiquement parlant, le risque pour les voyageurs étrangers de tomber sur des engins explosifs non désamorcés est faible, mais vous devrez faire preuve de prudence si vous vous aventurez hors des grandes routes dans les provinces mentionnées ci-dessus. Autrement dit, suivez seulement les chemins bien tracés. Ne touchez jamais à un objet susceptible d’être un engin non désamorcé, aussi vieux ou rouillé qu’il paraisse.

Files d’attente

Les Laotiens suivent la coutume du Sud-Est asiatique qui consiste non pas à s’aligner mais à s’agglutiner (tous ensemble) devant les guichets ou les portes. Et c’est le principe du “premier vu, premier servi” qui règne. Jouez donc le jeu à la laotienne et propulsez votre argent, votre passeport ou vos lettres aussi près que possible du premier rang. Vous finirez par obtenir satisfaction.

Vol

Dans l’ensemble, les Laotiens sont dignes de confiance et les vols sont beaucoup moins répandus qu’ailleurs en Asie du Sud-Est, mais leur nombre a néanmoins augmenté ces dernières années. La plupart des vols signalés se sont en réalité déroulés dans un contexte propice – vous les éviterez plus aisément en étant conscient des situations
à risque.
Dans les hôtels, où les vols d’argent et d’effets personnels sont en hausse, ne laissez pas traîner d’espèces ni d’objets tentants. Surveillez vos bagages dans les bus bondés et ne mettez pas d’argent dans les poches de votre pantalon. Si vous vous déplacez à vélo ou à moto dans Vientiane, ne placez aucun objet de valeur dans votre panier ou vos sacoches : des voleurs à la tire motorisés opèrent parfois en duo.

Mis à jour le : 5 février 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies