Tokyo : Santé

Vaccins et soins médicaux à Tokyo

Le Japon et Tokyo sont très bien équipés en infrastructures médicales.

Suite à l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, on ne risque pas de problèmes de santé liés à radioactivité en se rendant à Tokyo. Les aliments issus de l'agriculture des zones présentant un taux de radioactivité supérieur au seuil légaux  sont systématiquement contrôlés. Si des traces de radioactivité sont détectées, ces produits ne sont pas autorisés à être venus. Les seuils légaux ont été fortement revus à la baisse depuis 2012. 

Tokyo a connu une rare épidémie de dengue à l’été 2014, mais on ignore à ce jour si la maladie va devenir récurrente. Quoi qu’il en soit, si vous voyez des barrières bloquant l’entrée d’un parc ou des panneaux illustrés d’un moustique, passez votre chemin.  

Urgences

La plupart des opérateurs des services d’urgence ne parlent pas l’anglais, mais ils vous orienteront aussitôt vers quelqu’un qui le parle.

  • Ambulance (救急車 ; Kyūkyūsha ; 119)
  • Pompiers (消防署 ; Shōbōsho ; 119)
  • Police (警視庁 ; Keishichō ; urgences 110, autres 3501-0110). Des petits postes de police (kōban) fonctionnent 24h/24 à proximité des principales gares ferroviaires.
  • Medical Information & Emergency Interpretation (traduction d’urgence 5285-8185, information médicale 5285-8181 ; 9h-20h) en anglais, chinois, coréen, thaïlandais et espagnol.
Mis à jour le : 12 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies