Indonésie

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Indonésie
  4. Sports et activités

Indonésie : Sports et activités

Que faire en Indonésie ?

La géographie de l’Indonésie, qui occupe un vaste archipel volcanique, est synonyme d’activités à foison. Les eaux se prêtent merveilleusement bien à la plongée et au snorkeling, et l’archipel compte des breaks de surf légendaires. Sur terre, les volcans escarpés, la jungle et son riche écosystème, et les rivières où faire du rafting font le bonheur de ceux qui ont le goût de l’aventure.

Le meilleur des activités de plein air 
Le top des plages Les superbes plages du sud de Lombok, notamment dans les baies autour de Kuta (à ne pas confondre avec le Kuta balinais), valent le détour. 
Le top des sites de plongée Les îles Raja Ampat sont un paradis de la plongée, grâce à une vie marine d’une richesse et d’une diversité remarquable. Pulah Weh, à Sumatra, est aussi un endroit très coté.
Le top des spots de surf Difficile de choisir… Notre préférence va tout de même à Sumatra pour la perfection et la régularité de ses vagues. Nias et les îles Mentawai ont des spots de légende !
Le top de la randonnée et du trekking On vient du monde entier randonner dans la vallée du Baliem, en Papouasie, creuset de cultures ancestrales, comme celle des Dani.
Le top des sites d’observation la faune Au parc national de Tanjung Puting (Kalimantan), sillonnez en bateau les cours d’eau et jetez l’ancre à quelques mètres des orangs-outans.

Plages

L’Indonésie compte une multitude de criques et d’étendues de sable. Les plages les plus prisées sont au sud de Bali et les plus festives se cachent sur les îles Gili. Il en existe des centaines d’autres, plus secrètes, que vous pourriez avoir pour vous seul. Une plage se dit pantai en indonésien. Il est rare de trouver de la crème solaire en dehors des zones touristiques.

Bali

Si leur réputation n’est plus à faire, les plages balinaises font pourtant pâle figure à côté de celles de nombreuses autres îles du pays. En revanche, la culture balnéaire est très vivante, et rime avec surf, loisirs, bronzette et bars (sans prétention ou branchés). Îliens et touristes aiment y contempler les couchers de soleil.

  • Kuta Beach Ce ruban de sable doré s’étirant vers le nord-ouest au-delà de Canggu a lancé le tourisme sur l’île. Ses breaks de surf tout près de la plage sont adaptés aux débutants autant qu’aux surfeurs expérimentés.
  • Péninsule de Bukit Sa côte ouest est connue pour ses spots de surf et ses petites plages de sable clair, adossées à des falaises calcaires, telles que Bingin et Padang Padang. Sa côte orientale est bordée de plages protégées par un récif, comme à Nusa Dua.
  • Est de Bali Au nord de la plage préservée de Sanur, se succède une série de plages aux eaux profondes. Les vagues déferlent sur le sable volcanique allant du gris clair au noir.
  • Java Les plages proches des villes sont souvent bondées le week-end. Éloignez-vous un peu pour trouver de belles étendues de sable.
  • Batu Karas Un village tranquille et sans prétention avec deux superbes plages.
  • Sud-est de Yogyakarta De jolies anses au sable doré entrecoupées de caps escarpés s’égrènent sur ce beau littoral – évitez Parangritis.
  • Îles Karimunjawa Le parc national maritime comprend 27 îles très peu fréquentées, avec des plages parmi les plus belles d’Indonésie.
  • Watu Karang La plus sublime plage de sable de Java Est fait le bonheur des plagistes comme des surfeurs.

Moluques

La plupart des magnifiques plages de cet archipel restent méconnues.

  • Îles Banda On y trouve les meilleures plages des Moluques ! Prenez un bateau depuis Bandaneira pour profiter du charme de Pulau Hatta, de Pulau Ai et de Pulau Run (Rhun). La palme revient à Pulau Neilaka – davantage un grand banc de sable blanc qu’une île.
  • Îles Kei L’idyllique plage de Pasir Panjang est le paradis du farniente. Les falaises ornées de pétroglyphes et les superbes paysages d’Ohoidertawun valent eux aussi le détour. En 2 heures à vélo, on peut rejoindre Pantai Ohoidertutu, splendide et retirée. Il est aussi possible de louer un bateau pour aller de Pulau Kei Kecil à Pantai Ngurtavur et son banc de sable éblouissant.

Nusa Tenggara

Nusa Tenggara (petites îles de la Sonde) est sans doute la région d’Indonésie qui abrite le plus de plages restées secrètes.

  • Îles Gili Facile d’accès depuis Bali et Lombok, cet archipel est un haut lieu du snorkeling. Les soirées sur Gili Trawangan sont particulièrement festives.
  • Lombok Au sud, Gili Asahan et la côte nord de Gili Gede se distinguent par des plages au sable d’un blanc immaculé. Des plages et baies splendides se succèdent autour de Kuta. Louez une moto pour partir à leur découverte !
  • Sumbawa Les meilleures plages de l’ouest de Sumbawa sont situées au sud de Maluk, à Rantung et au nord, à Jelenga. À l’est, mettez le cap sur la région de Lakey.
  • Flores Les îles au large de Labuan Bajo sont envoûtantes – surtout Pulau Sebayur et Pulau Kanawa.
  • Pantai Merah, sur l’île de Komodo, arbore un extraordinaire sable rose. Le parc national marin des 17 îles, au large de Riung, compte une dizaine d’îles aux sublimes plages de sable blanc désertes.
  • Roti Certes, la principale plage de Nemberala est jolie, mais, à mesure que l’on se dirige vers le sud, plus les plages s’élargissent et se couvrent de sable de plus en plus blanc. Ba’a est la plus remarquable. Pulau Do’o et Pulau Ndao, voisines, offrent aussi de séduisantes étendues de sable désertes.

Papouasie

Si la Papouasie est surtout réputée pour ses sentiers de randonnée et ses spots de plongée, la magie de ces îles ourlées de sable fin blond commence à opérer.

  • Îles Raja Ampat Éloignées et d’un accès plutôt coûteux, ces îles renferment des plages sublimes et presque désertes, appréciées des amateurs de plongée et de snorkeling.
  • Pulau Biak Les îles Padaido, au large, ont de belles étendues de sable assez faciles d’accès.

Sumatra

Les plus belles plages de cette immense île se trouvent en réalité sur les îlots qui l’entourent.

  • Îles Banyak “Banyak” signifie “multitude”. Cet archipel peu fréquenté de 99 îles au large d’Aceh abrite plusieurs jolies plages.
  • Îles Mentawai Légendaire chez les surfeurs, ce chapelet d’îles offre aussi de belles plages bordées de petits bungalows.
  • Pulau Bintan Joyau de l’archipel de Riau, cette île possède de belles plages peu construites, où l’on peut dormir dans des huttes.

Cyclotourisme

Le vélo a le vent en poupe en Indonésie. Il est omniprésent dans des villes édifiées sur terrain plat comme Yogyakarta et Solo, à Java, et de plus en plus populaire à Bali. Les routes de Lombok font, elles aussi, le bonheur des cyclistes.

Bali

Des circuits sont proposés un peu partout sur l’île, de la simple balade à travers les rizières à des itinéraires plus exigeants.

Java

À Yogyakarta, où le vélo est roi, on peut pédaler jusqu’au temple de Prambanan. La ville de Solo est une bonne destination pour les cyclotouristes. Il est également possible de louer un vélo au temple de Borobudur.

Sumatra

Sillonnez les paisibles routes du Danau Toba. Des circuits longent le cratère du Danau Maninjau.

Nusa Tenggara

Vous pourrez louer un vélo sur les îles Gili.

  • Trawangan se prête particulièrement bien au cyclotourisme.

Plongée

Ses îles innombrables et l’abondance de corail font de l’Indonésie une merveilleuse destination de plongée – et l’une des moins chères de l’Asie du Sud-Est.

Bali

Épicentre du tourisme dans l’archipel, Bali compte d’excellentes boutiques et écoles de plongée.

  • Nusa Penida Les plongeurs confirmés admireront des raies mantas et des poissons-lunes.
  • Pulau Menjangan Spectaculaire tombant de 30 m. Site intéressant pour la plongée et le snorkeling (tous niveaux et tout âge).
  • Tulamben À quelques encablures du rivage, l’épave d’un cargo coulé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Java

Sans être un haut lieu de la plongée, Java recèle quelques sites.

  • Îles Karimunjawa Un certain nombre de sites, dont l’épave d’un vieux bateau norvégien.

Kalimantan

Les resorts et clubs de plongée se multiplient à Kalimantan. Ils possèdent leurs propres récifs et des bateaux rapides pour rejoindre les îles.

  • Archipel de Derawan Spots variés : très belle micro-faune sur Pulau Derawan, raies mantas sur Pulau Sangalaki, requins, raies et barracudas sur Pulau Maratua.

Moluques

Si les possibilités ne manquent pas, la plongée n’est pas encore très développée.

  • Îles Banda Des centres saisonniers permettent de découvrir les coulées de lave de Pulau Gunung Api ou les superbes tombants de coraux de Pulau Hatta, Pulau Ai et Pulau Run.
  • Pulau Ambon Un site exceptionnel, avec des récifs au large – mais on vient surtout pour le muck diving (plongée peu profonde, sur fond de boue ou de sable volcanique) dans la baie d’Ambon.
  • Pulau Halmahera Un site de plongée encore vierge du nord des Moluques.

Nusa Tenggara

Les petites îles de la Sonde comptent de nombreux spots de plongée. On trouve des boutiques spécialisées dans les principales destinations. Si vous cherchez des sites peu fréquentés, préférez Roti, Sumbawa et Sumba – apportez vos stabs (gilets de flottaison), détendeurs et ordinateurs (bouteilles généralement fournies).

  • Îles Gili L’un des meilleurs endroits du monde pour obtenir un brevet, avec des récifs accessibles à 10 minutes en bateau.
  • Lombok Avec un peu de chance, vous verrez des requins-marteaux à Belongas à la mi-septembre.
  • Flores En haute saison, jusqu’à 50 bateaux de plongée sillonnent les sites d’exception du parc national de Komodo.
  • Archipel d’Alor Ces flots cristallins renferment des récifs admirablement préservés, très peu fréquentés.
  • Pulau Moyo Récif corallien intact et multicolore, avec des tombants et une faune marine abondante.

Papouasie

Apportez votre propre équipement pour profiter au mieux de votre séjour.

  • Îles Raja Ampat Une vie marine d’une richesse et d’une époustouflante diversité. La plupart des plongeurs participent à des croisières de 1 ou 2 semaines (liveaboard) ou séjournent dans l’un des nombreux clubs de plongée.
  • Nabire Plongez avec les requinsbaleines ; non loin de là, un récif corallien abrite des bénitiers géants, des hippocampes et une grande population de requins.
  • Pulau Biak  Gagnez les profondeurs à la découverte de l’épave d’un hydravion américain de la Seconde Guerre mondiale.

Sulawesi (Célèbes)

Les nouveaux sites se multiplient ; les plus fréquentés, comme Bunaken, restent des valeurs sûres.

  • Pulau Bunaken Au coeur d’un parc national marin, cette île, facilement accessible depuis Manado, offre un vaste choix de plongées.
  • Pantai Bira Faune marine variée (mérous, raies et plus rarement requins-baleines) et coraux multicolores.
  • Détroit de Lembeh Un excellent spot de muck diving, peuplé d’espèces étranges et merveilleuses, entre Pulau Lembeh et Bitung.

Sumatra

Malgré de bons sites de plongée, les îles Mentawai et Banyak restent surtout l’apanage des surfeurs.

  • Pulau Weh Cette petite île entourée de coraux est l’une des meilleures destinations indonésiennes de plongée, avec 20 sites où abonde la vie marine. L’île séduit de plus en plus de plongeurs, tout en conservant son charme paisible.

Snorkeling

Pour beaucoup, la félicité consiste à découvrir des merveilles aquatiques près du rivage. La plupart des centres de plongée acceptent d’embarquer les adeptes du snorkeling. En dehors des sites les plus touristiques, ne vous attendez pas à des masques et à des palmes de très bonne qualité. Apportez les vôtres si vous êtes à cheval sur le matériel. Il existe aussi de bonnes possibilités de plongée en apnée.

Bali

Il existe de bons sites, faciles d’accès.

  • Pulau Menjangan Un courant régulier vous porte au-dessus d’un somptueux tombant de coraux de 30 m.
  • Tulamben On atteint l’épave d’un cargo de la Seconde Guerre mondiale depuis le rivage.
  • Amed Sur la côte orientale de Bali, coraux et poissons colorés à deux pas de la plage.

Java

Quelques récifs coralliens, en bon état, constituent des spots très corrects.

  • Îles Karimunjawa Plusieurs îles de l’archipel sont entourées de coraux multicolores.
  • Parc national de Baluran Le tombant au large regorge de poissons et de coraux.

Kalimantan

  • Archipel de Derawan Des îles isolées pour découvrir des spots parmi les meilleurs du pays – les récifs autour de Pulau Derawan sont abîmés.

Moluques

Des jardins de coraux faciles d’accès ourlent les nombreuses îles de l’archipel.

  • Îles Banda Si ces îles se prêtent bien au snorkeling, il faut faire un peu d’apnée pour profiter des tombants. On voit parfois des tortues et des requins au large de Pulau Hatta.
  • Îles Lease Les eaux cristallines de ces îles offrent d’excellentes possibilités de snorkeling, y compris au large de Pulau Molana, inhabitée.

Nusa Tenggara

Sans doute les meilleurs spots de snorkeling du pays ! On peut s’y adonner sur tous les sites de plongée de Moyo et d’Alor et partager un bateau avec les plongeurs.

  • Gili Gede Cap sur Gili Layar et Gili Rengit sur la côte sud-est pour nager parmi des milliers de poissons tropicaux et de splendides coraux multicolores.
  • Komodo Les meilleurs spots se trouvent autour de Pulau Kanawa et de Pulau Sebayur ou au large de Pantai Merah.

Papouasie

Un vrai bonheur !

  • Îles Raja Ampat De superbes spots sont accessibles près du rivage ou en bateau. Les centres de plongée et les homestays (hébergements chez l’habitant) proposent des sorties.
  • Nabire On peut faire du snorkeling en compagnie de requins-baleines.
  • Îles Padaido Ces îles se distinguent par des coraux colorés en abondance, des grottes sous-marines, de longs murs et de nombreux gros poissons et tortues marines.

Sulawesi (Célèbes)

Les bons sites de snorkeling ne manquent pas à Sulawesi.

  • Pulau Bunaken Idéale pour le snorkeling, comme pour la plongée.
  • Îles Togian Ces joyaux sont difficiles d’accès, mais leurs fonds marins représentent une belle récompense.

Sumatra

Les meilleurs sites de snorkeling entourent les petites îles au large, avec des sorties à la journée (prévoyez votre équipement).

  • Pulau Banyak Les eaux qui baignent les îles Banyak sont d’une transparence irréelle. On y trouve une profusion de poissons tropicaux, de tortues et de créatures des profondeurs.
  • Pulau Weh Cette île au large de la pointe nord de Sumatra est entourée d’un merveilleux monde marin où abondent les poissons colorés.

Surf

L’Indonésie attire des surfeurs du monde entier, grâce à ses plages bordées de palmiers et ses rouleaux parfaits se brisant sur de spectaculaires récifs de corail. En revanche, vous ne serez pas à l’abri des mers d’huile, des vents de mer et d’une très forte affluence (surtout à Bali). Vous vous épargnerez des déceptions à l’arrivée en faisant quelques recherches préalables. Il y a des écoles de surf près des principaux spots ainsi que des planches à louer (mais pas forcément de qualité).

Bali

Malgré la foule, Bali reste un paradis du surf, avec certains des meilleurs tubes du monde. Les breaks se concentrent autour de la côte sud de l’île, dotée d’une multitude d’écoles et de boutiques de location.

  • Kuta Beach C’est ici que le surf a été introduit en Asie. Les breaks longs et réguliers conviendront aux novices (par temps calme).
  • Péninsule de Bukit Parmi les meilleures destinations du pays – des immenses spots d’Ulu Watu et de Padang Padang aux excellents breaks de Balangan et Bingin.
  • Keramas Une droite rapide, puissante et bien creuse. Une compétition de la World Surf League y est organisée et on surfe aussi de nuit sous les projecteurs.
  • Medewi Ce célèbre point break peut vous mener jusqu’à l’embouchure du fleuve.
  • Nusa Lembongan Sur cette île à l’ambiance détendue, on s’élance sur les droites de Shipwrecks et Lacerations et sur le break gauche de Playgrounds, plus facile.

Java

De nouveaux spots de surf sont découverts chaque année. Les plus prisés sont à G-Land, Cimaja, Batu Karas et Pacitan, où se trouvent écoles et boutiques de surf.

  • G-Land Le saint Graal pour les surfeurs aguerris, avec l’une des meilleures gauches au monde et des vagues parfaites pour de longs rides.
  • Cimaja Un site populaire près de Pelabuhan Ratu. Le célèbre break d’Ombak Tujuh déferle au large de sa plage de galets.
  • Pulau Panaitan Des vagues parmi les plus époustouflantes d’Indonésie, mais aussi dangereuses ; réservées aux experts.
  • Batu Karas Un spot prisé sur la côte sud de Java Centre, avec l’un des meilleurs breaks proches de Pangandaran.
  • Pacitan Une localité isolée dans une jolie baie incurvée, apprécié des surfeurs débutants.

Nusa Tenggara

On pourrait passer des années à y chercher (et y découvrir) de nouveaux spots !

  • Lombok Le sud de Lombok est un paradis du surf. Les breaks sont nombreux d’Ekas à Gerupuk et jusqu’à Kuta, depuis laquelle ils sont tous faciles d’accès. Tanjung Desert (Desert Point) est un spot de légende.
  • Sumbawa Les breaks de Jelenga (Scar Reef) et de Maluk comptent parmi les meilleurs de la planète. On vient aussi pour le Supersuck, une incroyable vague tubulaire.
  • Roti Outre T-Land, une gauche inoubliable, il y a aussi des vagues creuses dans la baie de Ba’a.
  • Sumba Les meilleurs breaks sont à l’ouest de Sumba. Peu touristiques, il faut louer une voiture, aller dans l’un des villages reculés, puis pagayer en cherchant l’inspiration !

Sumatra

Une destination très en vogue. De nouveaux spots sont régulièrement découverts, à l’instar de Telo, qui attire un public averti.

  • Îles Mentawai On voit ici déferler des vagues d’exception. Rien ne manque : des simples losmen (hébergements bon marché) aux resorts luxueux, en passant par les croisières spécialisées de 7 à 10 jours. Macaronis, Lance’s Right et Pitstops font partie des breaks les plus prisés.
  • Pulau Nias Autre spot légendaire pour les surfeurs à la recherche de la vague parfaite, cette île sans prétention doit sa réputation à sa vague droite Keyhole à Sorake Beach. La côte occidentale de l’île offre aussi des breaks sublimes, tout comme les îles Telo, juste au sud.
  • Krui Les divines vagues au large de Sumatra Sud n’attirent pas encore la foule. Il en va de même pour d’autres endroits secrets de Sumatra comme les îles Banyak et Simeulue.

Rafting

Certaine des rivières qui dévalent les pentes volcaniques des îles indonésiennes font le bonheur des tour-opérateurs et des voyageurs en quête de sensations fortes.

Bali

Bali Adventure Tours et Bio, deux prestataires réputés, proposent du rafting, de la nage en eau vive et du tubing (descentes en bouée).

  • Sungai Ayung Pour tous les niveaux, quelque 33 sympathiques rapides de classe II à III.
  • Sungai Telagawaja Descendez en rafting une partie sauvage de cette rivière, près de Muncan dans l’est de Bali.

Java

Sans doute les meilleurs rapides du pays !

  • Sungai Citarak Dans le parc national du Gunung Halimun-Salak, des rapides de classe II à IV.
  • Green Valley Près de Pangandaran, vous pourrez aussi faire du body rafting. Kalimantan
  • Loksado Descentes gentillettes sur des canots de bambou.

Sulawesi (Célèbes)

  • Sungai Sa’dan La Sungai Sa’dan et sa vingtaine de rapides (certains de classe IV) attirent les têtes brûlées.
  • Pays toraja Des agences à Rantepao organisent des sorties rafting dans le canyon.
  • Minahasa Descente de rapides en raft et observation de la vie sauvage.
  • Sumatra Bukit Lawang Rafraîchissante descente de rapides (après une randonnée dans la jungle).

Randonnée

Du sommet de ses volcans, où le lever du soleil est spectaculaire, au plus profond des forêts équatoriales, l’Indonésie promet une infinité d’itinéraires, souvent loin de la civilisation. Les adeptes d’aventure qui aiment l’exploration de terres reculées s’en donneront à coeur joie.

Bali

Bali se découvre aisément à pied. N’hésitez pas à demander conseil aux habitants, et attendez-vous à des surprises.

  • Gunung Agung La montagne la plus sacrée de Bali offre de beaux levers de soleil ; on y trouve des temples isolés.  
  • Gunung Batur Des paysages volcaniques d’un autre monde viendront récompenser vos efforts.
  • Munduk Collines luxuriantes aux senteurs épicées ponctués de cascades.
  • Sidemen Road Des rizières, des collines luxuriantes et des logements confortables.
  • Parc national de Bali Barat Randonnées dans des paysages de jungle, de savane et de mangrove.
  • Ubud Superbes randonnées (courtes ou plus longues) au fil des rizières, des forêts et des monuments anciens.

Java

Java compte de beaux parcours. On peut louer les services de guides dans les bureaux des parcs nationaux ou par le biais des guesthouses, et louer tentes et sacs de couchage pour grimper sur le Gunung Semeru. Des randonnées organisées sont proposées à Kalibaru (pour le Merapi) et Malang (pour le Semeru).

  • Gunung Bromo L’un des trois pics volcaniques (dont un en activité) qui dominent cette caldeira. Incontournable, et très fréquenté.
  • Parc national du Gede Pangrango Ses principaux attraits : des cascades et le Gunung Gede, un volcan actif (près de 3 000 m).
  • Gunung Lawu À la frontière de Java Centre et de Java Est, cette montagne de 3 265 m abrite d’anciens temples hindous.
  • Gunung Semeru Un trek ardu de 3 jours permet d’accéder au sommet du plus haut volcan de Java, à l’activité irrégulière.
  • Plateau d’Ijen Entourée de plantations de café et d’une jungle brumeuse, ce volcan impressionne par son “feu bleu”, qui éclaire le lac sulfureux de son cratère.

Kalimantan

D’impénétrables et vastes forêts équatoriales attirent les randonneurs intrépides.

  • Trek Trans-Bornéo Le n°1 des treks de Kalimantan, à organiser avec une agence. Contactez De’gigant Tours à Samarinda ou Kompakh à partir de Putussibau.
  • Loksado Un véritable parcours aventure avec une myriade de ponts de cordes et de bambou, au coeur d’une jungle épaisse.
  • Gunung Besar Le Besar, culminant à 1 901 m, est le plus haut sommet des Meratus. Il se dévoile au terme d’un trek de 3 à 4 jours depuis Loksado.

Moluques

  • Gunung Api L’ascension (assez exigeante) de ce parfait cône volcanique (656 m) peut se faire sans guide en 3 heures.
  • Gunung Api Gamalama Grimpez (8 heures aller-retour) jusqu’au cratère de ce volcan actif (1 721 m) pour admirer le panorama. Ça y est, vous pouvez cocher ce volcan sur votre liste !

Nusa Tenggara

Faciles d’accès, Lombok et Flores réservent de superbes randonnées.

  • Gunung Tambora Gagnez le sommet de ce volcan de 2 772 m, dont l’éruption de 1815, extrêmement puissante, a marqué les esprits.
  • Gunung Rinjani Le deuxième volcan d’Indonésie se dresse sur Lombok. Trek classique de 3 à 4 jours débutant près d’une cascade sacrée, longeant des lacs et des sources chaudes, et se terminant par un lever du soleil sur l’un des deux pics.
  • Flores On peut rejoindre des villages reculés, accessibles uniquement par des sentiers. Le trek le plus intéressant mène à Wae Rebo, dans la région de Manggarai. On peut gravir le Gunung Inerie, près de Bajawa, ou marcher jusqu’au village de Pauleni, près de Belaragi.

Papouasie

De nombreux voyages à destination de Papouasie ont pour objet la randonnée.

  • Vallée du Baliem Des treks très prisés dans des paysages de montagne à la rencontre du peuple dani. On peut dormir dans la plupart des villages. Certains itinéraires plus simples ne nécessitent pas de guide ou de porteur.
  • Pays korowai Pour des randonnées dans une forêt épaisse, où vivent d’anciens coupeurs de têtes habitant des maisons dans les arbres ! Séjours organisés coûteux.
  • Puncak Jaya (pyramide Carstensz) et Gunung Trikora Gravir les deux plus hauts sommets d’Océanie exige une expérience du trek en haute montagne, avec campement par temps froid. Adressez-vous à une agence spécialisée.
  • Pays Yali Ralliez Kosarek pour faire la rencontre mémorable des habitants vêtus de pagnes, de parures en rotin et d’accessoires en plumes de casoar et fibres d’orchidée.

Sulawesi (Célèbes)

On pourrait passer des mois à randonner dans le pays toraja et ses environs.

  • Pays toraja De magnifiques vallées, ainsi que l’architecture et la culture des Toraja. Vous trouverez des guides à Rantepao.
  • Mamasa Un superbe trek de 59 km sur 3 jours entre le pays toraja et Mamasa, à l’ouest.
  • Tomohon Gravissez le Gunung Lokon jusqu’au cratère surplombant un lac.

Sumatra

Quantité d’expéditions à pied sont possibles sur cette grande île.

  • Îles Mentawai Les Mentawai sont couvertes d’une jungle touffue dans laquelle on ne peut pénétrer qu’en longboat. Des guides vous mèneront vers des habitations isolées.
  • Berastagi Une retraite d’altitude (1 300 m), pour fuir la chaleur de Medan. Des sentiers faciles, avec ascensions de volcans.
  • Bukittinggi On peut se balader entre les villages ou faire le trek de 3 jours à travers la jungle jusqu’au Danau (lac) Maninjau.
  • Parc national de Kerinci Seblat  Les épaisses forêts et hautes montagnes du parc abritent des espèces rares, tel le tigre de Sumatra.
  • Parc national du Gunung Leuser Partez en trek à la rencontre des orangs-outans à Bukit Lawang et dans la jungle de Ketambe.
  • Environs de Bengkulu Randonnez vers des cascades, des volcans et des sources chaudes, en dormant chez les villageois.

Observation de la faune

La faune indonésienne est aussi diversifiée que l’archipel lui-même. Vous pourrez observer des grands singes et d’autres primates, des tigres, des éléphants, des rhinocéros et des dragons (varans) de Komodo, entre autres animaux sauvages.

Bali

Hormis des macaques et quelques varans, Bali n’abrite que peu de bêtes sauvages (… sauf si vous allez faire la fête à Kuta).

  • Parc national de Bali Barat Un bon site pour voir des oiseaux. Nombreuses espèces de muntjacs, de singes, de sangliers et de buffles.

Java

Les parcs nationaux de l’île sont peuplés d’une grande variété d’animaux. Vous trouverez généralement des guides.

  • Parc national d’Ujung Kulon Sa forêt équatoriale classée au Patrimoine mondial abrite des panthères et le très rare rhinocéros unicorne de Java.
  • Parc national d’Alas Purwo Des cervidés, des paons et quelques léopards.
  • Parc national de Baluran Les équipées en 4x4 dans de vastes prairies naturelles permettent d’observer des boeufs sauvages et d’autres grands animaux.
  • Parc national du Meru Betiri Nombreuses espèces sauvages, dont des léopards et des écureuils géants.

Kalimantan

Vous irez en bateau à travers la jungle, pour découvrir la vie sauvage.

  • Parc national de Tanjung Puting Le meilleur endroit pour observer des orangsoutans, ainsi que de nombreux oiseaux et reptiles.
  • Parc national du Gunung Palung Ouvrez l’oeil pour voir des orangs-outans, des gibbons et des ours malais, ainsi qu’une myriade d’oiseaux dans ce parc proche de Sukudana.

Moluques

Aux Moluques, les ornithologues amateurs ne regretteront par leurs efforts et l’argent dépensé pour accéder aux parcs nationaux de Seram et d’Halmahera.

  • Parc national d’Aketajawe-Lolobata Des paradisiers de Wallace évoluent dans cette réserve à l’est d’Halmahera.

Nusa Tenggara

Un dragon tient ici la vedette !

  • Parc national de Komodo La star du parc est le varan, appelé dragon de Komodo. Des roussettes nichent aussi dans la mangrove.
  • Parc national marin des 17 îles  Muntjacs, buffles d’eau et riche avifaune près de Riung.

Papouasie

La Papouasie est une région idéale pour observer des oiseaux, y compris le paradisier. D’autres espèces, comme les dendrolagues, les couscous, les phalangers volants et des marsupiaux sont plus difficiles à apercevoir. Des guides locaux pourront vous aider.

  • Îles Raja Ampat Les amoureux des oiseaux viennent voir des paradisiers et de nombreuses autres espèces.
  • Pegunungan Arfak Plusieurs espèces d’oiseaux peuplent ces montagnes couvertes de forêts denses.
  • Parc national de Wasur On peut facilement voir des wallabies et des cervidés.
  • Danau Habbema Des couscous, des paradisiers et parfois des dendrolagues se montrent à proximité de ce lac isolé.

Sulawesi (Célèbes)

Les tarsiers, ces singes minuscules aux yeux globuleux adaptés à la vie nocturne, sont les vedettes de la faune de Sulawesi.

  • Réserve naturelle de Tangkoko-Batuangas Dua Saudara Avec un peu de chance, vous verrez des tarsiers. Louez les services d’un guide.
  • Parc national de Lore Lindu Cette réserve protégée abrite des singes, dont des tarsiers, des paradisiers, et d’autres animaux.

Sumatra

Les régions sauvages encore peu connues de l’île sont le refuge de grands mammifères : éléphants, tigres de Sumatra, orangs-outans…

  • Parc national du Gunung Leuser Peuplé par des orangs-outans, mais aussi par des singes, des éléphants et des rhinocéros.
  • Parc national de Kerinci Seblat Les oiseaux abondent dans la région peu visitée de Ladeh Panjang – il y a aussi des ours et des tigres.
  • Parc national de Way Kambas  Des éléphants et des oiseaux à découvrir lors de circuits, ainsi que des tigres et des rhinocéros de Sumatra, une espèce rare.

Escalade et canyoning

Des prestataires fiables proposent de l’escalade, du canyoning, des descentes en rappel et de la spéléologie, activités encore peu répandues en Indonésie. Le matériel est généralement fourni, mais, si vous êtes expérimenté, mieux vaut apporter le vôtre.

  • Bali Ubud À Mas, près d’Ubud, Adventure & Spirit propose des sorties canyoning d’une journée très prisées dans le centre de Bali combinant descente en rappel, baignade, saut, escalade et tyrolienne dans un merveilleux paysage de gorges et de cascades.

Nusa Tenggara

  • Flores Aux cascades de Cunca Wulang, près de Labuan Bajo, sautez dans des bassins depuis des chutes d’eau de 7 m de haut !

Sumatra

L’un des sites d’escalade les plus réputés d’Indonésie.

  • Vallée d’Harau Une vallée appréciée pour l’escalade, mais aussi pour la randonnée. Possibilité d’engager des guides sur place.

Sulawesi (Célèbes)

  • Minahasa Près de Tomohon, cette belle région gagne en popularité pour ses activités à sensations fortes, comme la descente en rappel et le canyoning ; descentes de 60 m à la cascade de Tekaan Telu.

Sports nautiques

Le surf n’est pas la seule façon de profiter des vagues ; le kitesurf fait aussi des émules. Le kayak de mer est une option un peu plus détendue.

Bali

  • Sanur Le meilleur spot de kitesurf de Bali. Rip Curl propose des cours et loue du matériel, y compris des planches à voile et de stand-up paddle (SUP).

Java

  • Banyuwangi Pulau Tabuhan bénéficie de vents favorables pour pratiquer le kitesurf (vous devrez avoir votre propre matériel). L’île accueille la Tabuhan Island Pro en août.

Nusa Tenggara

  • Pantai Lakey et Hu’u Dans le top 10 mondial des spots de kitesurf ! La saison s’étend de juillet à novembre.
  • Kuta Cours et location de matériel auprès de plusieurs agences.
  • Parc national de Komodo Excursions en kayak accompagnées d’un guide depuis Labuan Bajo.
  • Sumatra Aceh De mai à septembre, Lampu’uk, sur la côte ouest d’Aceh, est un spot de kitesurf prisé. Mention spéciale pour le Seabreeze Kite Club, basé à Lhoknga.
  • Îles Banyak Sautez dans un kayak de mer pour explorer des dizaines d’îles tropicales.

Papouasie

  • Îles Raja Ampat Louez un kayak et partez, avec ou sans guide, à la découverte d’eaux cristallines.
Mis à jour le : 11 novembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies