Bali et Lombok : Avec des enfants

Voyager en famille à Bali

Si voyager avec des anak-anak demande beaucoup d’énergie et d’organisation, à Bali, les obstacles sont moindres tant l’enfant est accueilli avec plaisir. Pour les Balinais, les enfants font partie intégrante de la communauté et tout le monde, pas seulement les parents, doit se sentir responsable de leur bien-être. Lorsqu’un jeune enfant pleure, les Balinais rejettent souvent la faute sur ses parents. Ils sont parfois très déçus de l’attitude des parents occidentaux et insistent pour le choyer et le nourrir eux-mêmes. Cette scène devient rare dans les régions touristiques, mais reste courante dans les villages traditionnels.

Les incontournables

Plages

Écoles de surf de Kuta Beach, Gegar Beach la familiale, les cerfs-volants de Sanur Beach – les enfants de tous âges y trouveront plus que leur compte.

Eaux

Jeux dans l’océan à Nusa Lembongan, plongée ou snorkeling à Pulau Menjangan ou dans les îles Gili… Et pourquoi ne pas s’aventurer dans les eaux boueuses des rizières, peuplées de canards, de grenouilles et d’autres amusantes créatures ?

À cœur joie

Les singeries sont acceptées au Bali Treetop Adventure Park et les jeux d’eau encouragés au Waterbom Park. Si le trop plein d’énergie persiste, le rafting et les escapades à vélo sont recommandés.

Animaux

Bienvenue chez nos amis les bêtes : Monkey Forest, Bali Bird Park, Rimba Reptile Park et Elephant Safari Park à Ubud et dans ses environs, sans oublier le Bali Safari & Marine Park dans l’est de Bali.

Sur les traces d’Indiana Jones

L’esprit d’Indiana Jones flotte sur les sources sacrées de Tirta Empul, le palais aquatique de Tirta Gangga et le Pura Luhur Ulu Watu, un superbe temple peuplé de singes.

Bali et Lombok pour les enfants

Les enfants représentent un atout social à Bali, et tout le monde se montrera très intéressé par le vôtre. Vous devrez apprendre à dire son âge et son sexe en bahasa indonesia – bulau (mois), tahun (année), laki-laki (garçon) et perempuan (fille). Pensez aussi à poser les mêmes questions à votre interlocuteur. 
Lombok est en général plus calme que Bali et la circulation est moins dangereuse. Les habitants adorent les enfants, mais ils sont moins démonstratifs que les Balinais. Les services destinés aux enfants sont également moins développés.
Pour les enfants, l’atout essentiel de la destination est, bien sûr, la richesse des activités de plein air). Toutefois, de nombreuses sorties “culturelles” peuvent aussi leur plaire.

Danse

Ennui assuré ? Eh bien non ! Les décors d’une soirée de Barong au palais d’Ubud ou au Pura Dalem Ubud leur rappelleront irrésistiblement ceux de Tomb Raider. Certes, le legong est déconseillé aux plus remuants, mais le Barong met en scène singes, monstres, sorcières et autres créatures fascinantes. En plus, il y aura sûrement dans l’assistance des jeunes Balinais avec qui nouer contact.

Marchés

Une visite dans un temple ? Il faudra alors à vos bambins un sarong. Donnez-leur 80 000 Rp et laissez-les en choisir un au marché. Les vendeurs seront ravis de les aider à assembler les combinaisons les plus colorées (rien n’est trop voyant pour un temple).

Temples

Choisissez les plus impressionnants. On pénètre par la gueule d’un monstre dans Goa Gajah. Quant au Pura Luhur Batukau, entouré d’une jungle dense, il est voisin d’un lac et d’une cascade. 

Préparer son voyage en famille

Une décision cruciale : où poser ses valises pour l’ensemble des vacances ?

Hébergement en famille

Un hôtel doté d’une piscine, de la clim et d’un emplacement au bord de l’eau distraira les enfants et détendra les parents. Heureusement, de tels établissements ne manquent pas. 
La plupart des hôtels et pensions proposent un tarif “spécial famille”?: les enfants jusqu’à 12 ans peuvent dormir gratuitement dans la chambre des parents, le piège étant que les lits supplémentaires sont payants ; nombre d’entre eux louent aussi des chambres familiales. À la réservation, cela vaut toujours la peine de demander s’il y a des chambres familiales ou des chambres avec cuisine.
Les grands hôtels internationaux offrent souvent des programmes spécifiques ou des activités surveillées pour les enfants. Lorsque ce n’est pas le cas, vous pourrez au moins demander une baby-sitter.
Le personnel est en général très aimable, aussi n’hésitez pas à vous adresser à eux en cas de besoin.

À emporter

Les grands supermarchés du sud de Bali, comme Carrefour, disposent de la plupart des produits présents chez leurs homologues d’Europe ou d’Amérique du Nord (nourriture occidentale, alimentation pour bébé, couches, lait UHT ou maternisé…). 
Inutile de s’embarrasser : mieux vaut emporter le livre ou le jouet préféré de son enfant. Voici quelques suggestions selon l’âge :

Bébés et petits enfants
  • Un porte-bébé : les rues de Bali sont difficilement praticables avec un landau ou une poussette.
  • Un tapis à langer portable, du gel pour se laver les mains, etc. – rares sont les installations pour changer les bébés.
  • Siège-auto pour enfants : les voitures, louées avec ou sans chauffeur, en sont rarement équipées.
De 6 à 12 ans
  • Jumelles pour jeunes aventuriers. Idéales pour observer la nature, les temples, les spectacles de danse, etc.
  • Une caméra Flip pour apporter une nouvelle dimension aux visites et balades “pour adultes”.
  • Cahier d’activités, bloc de feuilles, stylos, carnet de voyage et sac à dos pour enfants.
Adolescents
  • Un moyen de se connecter au Wi-Fi pour tout raconter aux amis restés à la maison.
  • Lunettes de soleil ou tout autre accessoire indispensable au look adéquat à la descente d’avion.

Manger avec des enfants

Manger en famille est l’un des grands plaisirs du voyage à Bali et à Lombok. Si les chaises hautes restent rares, les enfants sont traités comme des rois par le personnel admiratif, trop heureux de s’en occuper (surtout des bébés) pendant que les parents dînent tranquillement. Ne vous inquiétez pas si des inconnus s’approchent de vos bambins et jouent avec eux. C’est un comportement naturel chez les Indonésiens, alors détendez-vous et profitez-en !
Bali est tellement décontractée que les enfants peuvent s’en donner à cœur joie. Dans de nombreux restaurants haut de gamme à Seminyak et ailleurs, les enfants ont la possibilité de jouer pendant que leurs parents profitent de leur repas.

Quoi manger

Bananes, œufs, fruits et bubur (riz cuit en bouillie dans du bouillon) auront les faveurs des petits.
Si vos enfants n’aiment pas les plats épicés, évitez la cuisine locale. Beaucoup de warung servent à la demande des plats sans sauce, comme du riz blanc, du tempe ou du tofu, du poulet, des légumes bouillis et des œufs durs.
La plupart des restaurants proposent les éternels favoris que sont hamburgers, nuggets, pizzas et pâtes. Certains concoctent des menus pour enfants, mais, partout, le personnel sera ravi de les choyer. Et si votre enfant refuse de goûter au gado gado, sachez que l’on trouve des chaînes de restauration rapide dans tout le sud de Bali.

Mis à jour le : 6 juin 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies