Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Tiānjīn et Héběi

Tiānjīn et Héběi

Pourquoi y aller

Le Héběi (河北), avec ses moutons qui paissent, sa terre brune et ses champs de blé et de maïs, est le grenier de Běijīng. Tiānjīn (天津), la cosmopolite, sait occuper le devant de la scène, mais le vrai charme de cette province tient dans son caractère terrien, usé par le temps et solidement ancré dans le passé.
Le Héběi est idéal pour se déconnecter de la modernité et du rythme effréné de la capitale, et découvrir une Chine plus intemporelle sans avoir à voyager trop loin. Déambulez dans les vieux villages et les villes fortifiées, longez la lisière sauvage de l’ancienne Mandchourie et, à Chéngdé, découvrez la majestueuse villégiature d’été des empereurs Qing au XVIIIe siècle.
Allez voir les innombrables temples ou partez explorer des pans peu visités de la Grande Muraille, et des bourgs reculés, dont l’isolement et le rythme de vie ancestral vous enchanteront.

Quand partir

  • Février Temps glacial, mais les célébrations du Nouvel An de Zhèngdìng sont pleines de chaleur.
  • Avril-mai Le Héběi émerge peu à peu des grands froids de l’hiver. Températures agréables.
  • Septembre-octobre L’automne est la saison la plus plaisante dans le Héběi.

tianjin-cc

À ne pas manquer

  1. L’époustouflant ensemble d’édifices impériaux de Chéngdé, villégiature de la dynastie Qing
  2. Le temple Lóngxìng, vieux de 1 500 ans, dans la ville de Zhèngdìng, aux multiples pagodes
  3. Une plongée dans le passé en arpentant les rues pavées de Yújiācūn, “village de pierre” de la dynastie Ming
  4. À l’écart des sites très touristiques, le village fortifié de Jīmíngyì, le plus ancien relais de poste du pays
  5. Une balade sur les tronçons les moins fréquentés de la Grande Muraille, près de Shānhǎiguān
  6. Un café italien et une bière allemande dans l’atmosphère détendue, un peu européenne, de Tiānjīn
  7. Le Lion de fer de Cāngzhōu, la plus ancienne sculpture de fonte du pays, presque totalement méconnue des touristes
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Chine

Le bus n° 177 de Shíjiāzhuāng s’arrête devant tous les sites, mais vous pouvez aussi commencer par la pièce maîtresse – le temple Lóngxīng, ou temple Dàfó – et revenir tranquillement en marchant en direction de la porte Sud.

Du temple Lóngxīng, tournez à droite et parcourez 500 m environ pour atteindre le temple Tiānníng (sur votre droite). Poursuivez sur la même route. Au carrefour, prenez Yanzhao Nandajie sur votre gauche, jusqu’au temple Kāiyuán (à droite). Poursuivez vers le sud dans Yanzhao Nandajie et prenez à gauche dans Linji Lu jusqu’au temple Línjì. En continuant dans Yanzhao Nandajie en direction du sud, vous trouvez le temple Guǎnghuì (à gauche), puis la porte Sud.

Les sites ouvrent de 8h à 17h30.

  • Temple Lóngxīng

    temple bouddhique

    隆兴寺 Eu égard à son âge (près de 1 500 ans !), voici l’un des temples les plus...

    Lire la suite
  • Jiǎo Shān

    grande muraille

    角山 Il s’agit certes d’une portion très restaurée, mais le Jiǎo Shān donne néanmoins...

    Lire la suite
  • Temple de la Tranquillité éternelle

    sanctuaire

    永宁寺 Perché au sommet du mont Jīmíng鸡鸣山, au nord-ouest de la ville, le plus grand et le...

    Lire la suite
  • Temple Tiānníng

    temple bouddhique

    天宁寺 On trouve parmi les vestiges de ce temple la Pagode céleste凌霄塔 – ou Mùtǎ Tǎ ,...

    Lire la suite
  • Temple Kāiyuán

    temple bouddhique

    开元寺 Ce temple datant à l’origine de 540 a été détruit en 1966, la première année de la...

    Lire la suite
  • Musée de la Grande Muraille

    histoire

    长城博物馆第一关路 Cet impressionnant musée présente un panorama complet de l’histoire de...

    Lire la suite
  • Temple Línjì

    temple bouddhique

    临济寺. Ce monastère en activité est remarquable par sa haute pagode Chénglíng澄灵塔, un...

    Lire la suite
  • Première Porte sous le ciel

    site historique

    天下第一关 La porte Est des remparts de la ville, où aboutissait jadis la Grande Muraille en...

    Lire la suite
  • Temple Guǎnghuì

    temple bouddhique

    广惠寺. Aucun vestige ne subsiste de ce temple à l’exception de l’inhabituelle pagode...

    Lire la suite
  • Remparts

    site historique

    城墙 Bien que cela ne saute pas aux yeux, Zhèngdìng a bel et bien été une ville fortifiée. Des...

    Lire la suite
  • Tête du Vieux Dragon

    grande muraille

    老龙头 Célèbre dans la Chine entière (une notoriété un peu excessive à notre avis), la Tête du...

    Lire la suite
  • Temple de Confucius

    temple confucéen

    文昌宫 En flânant le long des maisons de Jīmíngyì, aux vieux murs en terre, vous verrez des...

    Lire la suite
  • Temple Tàishān

    sanctuaire

    泰山行宫 Ce grand temple possède des murs ornés de remarquables peintures Qing représentant des...

    Lire la suite
  • Remparts

    site historique

    东门Les remparts de Jīmíngyì ont été entièrement restaurés et il est maintenant possible d’y...

    Lire la suite

Les huit temples extérieurs

Le long des murs nord et est du Bìshǔ Shānzhuāng se dressent les huit temples extérieurs(外八庙 ; wài bā miào). Chose peu commune, ils furent édifiés pour des raisons plus diplomatiques que spirituelles. Certains sont des répliques de monastères tibétains. L’apparence prime ici sur le contenu et les façades tibétaines aux fenêtres peintes cachent souvent des intérieurs chinois traditionnels. Les temples et les monastères conservés furent édifiés entre 1713 et 1780. La prépondérance du bouddhisme tibétain s’explique autant par la visite des Mongols (fervents lamaïstes) que par celle des dirigeants tibétains.

  • Temple Pǔníng

    temple bouddhique

    普宁寺Le grincement des moulins à prières et les psalmodies des moines s’élèvent du seul...

    Lire la suite
  • Temple Pǔtuózōngchéng

    temple bouddhique

    普陀宗乘之庙Le temple le plus vaste de Chéngdé est une réplique en moins grand du Potala de...

    Lire la suite
  • Temple Pǔlè

    temple bouddhique

    普乐寺Ce paisible temple fut érigé en 1776 pour recevoir les représentants des minorités...

    Lire la suite
  • Temple Guǎngyuán

    temple bouddhique

    (广缘寺 Ce temple non restauré ne se visite pas. Sa porte ronde est bloquée par des pierres, et des...

    Lire la suite
  • Temple Pǔrén

    temple bouddhique

    (普仁寺 Édifié en 1713, ce temple reste fermé au public.

    Lire la suite
  • Temple Shūxiàng

    temple bouddhique

    (殊像寺). Ceint d’un mur bas de couleur rouge, gardé par de gigantesques lions en pierre et doté...

    Lire la suite
  • Temple de Sumeru, du Bonheur et de la Longévité

    temple bouddhique

    须弭福寿之庙Ce temple fut édifié en l’honneur du sixième panchen-lama, qui y résida en 1781....

    Lire la suite

Autres sites

  • Monastère de la Profonde Compassion

    temple bouddhique

    大悲禅院 Édifié en trois étapes, entre 1436 et 1734, le plus important temple bouddhique de la...

    Lire la suite
  • Tiānjīn Eye

    grande roue

    天津之眼. Cette grande roue, qui enjambe le fleuve Hǎi, permet de prendre la mesure des...

    Lire la suite
Paramètres des cookies