Lonely Planet

Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Fêtes et festivals

Chine : Fêtes et festivals

Janvier

Si l'on gèle à cette période dans le nord du pays, le sud connaît en revanche des températures plus clémentes. Les préparatifs du Nouvel An chinois, qui se déroule entre fin janvier et mars, commencent longtemps à l'avance.

Nouvel an chinois – fête du printemps

La plus grande fête du calendrier est avant tout familiale. On se réunit généralement le jour J autour d'un repas de raviolis et l'on échange des hóngbāo (enveloppes rouges contenant de l'argent). S'ensuit une longue semaine de congé, marquée par des feux d'artifice, des défilés et des kermesses dans les temples.

Festival de neige et de glace, Hā'ěrbīn

La jolie capitale du Hēilóngjiāng resplendit de lumières irisées qui se reflètent dans les monuments et statues de glace sculptés pour l'occasion. Gare au froid !

Rizières en terrasses de Yuányáng

L'hiver pluvieux et sa lumière singulière constitue la saison idéale pour s'émerveiller devant les rizières. N'oubliez pas votre appareil photo.

Février

Tandis qu'un froid sec et rigoureux règne encore dans le nord de la Chine, le temps se réchauffe lentement à Hong Kong et à Macao. Si le Nouvel An tombe en février, réservez bien à l'avance.

Monlam – fête de la grande prière

Deux semaines après le troisième jour du Nouvel An tibétain, Monlam donne lieu à des processions impressionnantes dans toutes les régions où vivent des communautés tibétaines, notamment à Xiàhé ; d'immenses tanka en soie sont alors déployés et l'on transporte dans les villes et monastères une statue de Maitreya (bouddha du futur).

Fête des lanternes

Quinze jours après le Nouvel An, les Chinois sortent à la nuit tombée en tenant une lanterne décorée. La ville fortifiée de Píngyáo, dans le Shānxī, offre un cadre pittoresque pour assister à la fête qui se tient parfois en mars.

Mars

La Chine revit après un long hiver, à l'exception des régions de haute montagne qui restent glaciales. Le mercure grimpe à Hong Kong et des tempêtes de sable abrasives soufflent sur Běijīng. Les sites appliquent encore les tarifs de basse saison.

Salon du livre de Běijīng

Installez-vous avec un bon bouquin au Bookworm Cafe et prêtez une oreille aux conférences données par des auteurs chinois et étrangers. Notez aussi dans votre agenda le Festival international de littérature de Shànghǎi, au Glamour Bar, et le Festival international de littérature Man Hong Kong (Man Hong Kong international Literary Festival).

Champs de colza

Un tapis de fleurs de colza jaune vif recouvre en mars les campagnes du sud de la Chine. Dans certains coins du pays, comme les environs de Wùyuán dans le Jiāngxī, il s'agit d'une véritable attraction touristique.

Avril

La chaleur s'installe dans la majeure partie du pays, ce qui fait d'avril une période propice pour voyager, avant les vacances locales de mai et les hautes températures estivales.

Fête de l'Eau

La fête de l'Eau (Nouvel An des Dai), célébrée dans la région du Xīshuāngbǎnnà, chasse la saleté, la tristesse et les démons de l'année écoulée. On s'asperge allègrement les uns les autres et les touristes n'y échappent pas.

Fête des Pivoines

Lors de cet événement, le parc Wángchéng de Luòyáng se couvre de fleurs multicolores particulièrement photogéniques.

Foire de la troisième Lune

Entre fin avril et début mai, cette fête de la minorité bai constitue une excellente occasion de découvrir la charmante ville de Dàlǐ, dans le nord du Yúnnán. Elle se traduit par une semaine de courses de chevaux, de chants et autres réjouissances.

Formule 1

Les amateurs de course automobile affluent en masse sur le circuit international de Shànghǎi situé près d'Anting. Réservez votre chambre d'hôtel longtemps à l'avance, car c'est l'un des événements majeurs du calendrier local.

Mai

La nature est en pleine floraison dans les zones montagneuses comme la réserve naturelle de Wòlóng (Sìchuān). Le 1er mai (fête du Travail) marque le début de quatre jours fériés correspondant à l'une des trois grandes périodes de vacances pour les Chinois.

Fête de la marche autour de la montagne

La fameuse fête de Kāngdìng commémore au Pǎomǎ Shān la naissance de Sakyamuni, le bouddha historique, à grand renfort de courses de chevaux, d'épreuves de lutte et de foires de rue.

Marathon de la Grande Muraille

Réservé aux sportifs aguerris, The Great Wall Marathon permet de découvrir en même temps le monument emblématique du pays. Pour de plus amples détails, consultez le site www.great-wall-marathon.com.

Juin

Il fait chaud presque partout et les températures continuent d'augmenter. Même les régions d'ordinaire gelées, comme le lac Céleste du Jílín, deviennent accessibles et voient la vie renaître. La haute saison touristique approche.

Fête des bateaux-dragons

Sur tous les fleuves importants, des courses de bateaux-dragons célèbrent la mort du poète et homme d'État Qu Yuan qui vécut au IIIe siècle av. J.-C. La tradition veut aussi qu'on mange des zòngzi (gâteaux de riz gluant triangulaires enveloppés dans des feuilles de bambou ou de roseau).

Juillet

Dans le Sud, les typhons qui balaient les côtes du Guǎngdōng et du Fújiàn peuvent perturber les itinéraires de voyage. Ailleurs, il pleut en abondance : la « pluie des prunes » arrose copieusement Shànghǎi et les prairies de Mongolie-Intérieure verdissent.

Naadam

Fin juillet, les prairies verdoyantes de Mongolie-Intérieure servent de cadre une semaine durant à des manifestations sportives traditionnelles : tir à l'arc, lutte mongole et courses de chevaux.

Août

Les températures atteignent des records à Chóngqìng, Wǔhàn et Nánjīng, les trois « fournaises » du Yangzi. Des trombes d'eau s'abattent sur Běijīng, où le thermomètre dépasse couramment les 40°C, comme à Shànghǎi. Pour échapper à ces désagréments climatiques, prenez de l'altitude à Lúshān, Mògānshān, Huáng Shān ou Guōliàngcūn.

Fête internationale de la bière de Qīngdǎo

Pour étancher sa soif en été, rien de tel qu'une tournée de bière accompagnée d'une assiette de moules dans le plus joli port du Shāndōng, siège de la brasserie Tsingtao.

Septembre

Ralliez Běijīng et n'en bougez plus, car septembre inaugure la période automnale aussi brève qu'agréable que les habitants de la capitale nomment tiāngāo qìshuǎng (littéralement « le ciel est haut et l'air est frais »).

Fête de mi-automne

Également appelée fête de la Lune, c'est l'occasion d'accrocher des lanternes et de contempler l'astre nocturne en dégustant des gâteaux de lune fourrés de pâte de haricot, de jaune d'œuf, de noix, etc. Elle a lieu le 15e jour du 8e mois lunaire.

Octobre

La semaine de congé qui suit la fête nationale (1er octobre) peut être un enfer pour les voyageurs, car tout est pris d'assaut. Préférez la mi-octobre, où il n'y a plus personne.

Kurban bairam (gu'erbang jie)

Les communautés musulmanes de Chine célèbrent pendant quatre jours la fête du Sacrifice (Aïd al-Kebir). C'est à Kachgar que l'événement revêt l'aspect le plus haut en couleur.

Crabes poilus de Shànghǎi

La période d'octobre à décembre est la meilleure pour goûter les délicieux crabes poilus de Shànghǎi, mâles et femelles, qu'on mange en buvant du vin de riz de Shàoxīng servi tiède.

Nouvel an miao

Il est célébré les quatre premiers jours du 10e mois lunaire dans différentes villes du Guìzhōu, haut lieu des minorités ethniques du Sud-Ouest.

Novembre

Il commence à faire frisquet dans la majeure partie du pays. Les touristes se raréfient et les vacanciers mettent le cap au sud pour profiter du soleil et des dernières poches de chaleur.

Surf sur l'île de Hǎinán

La compétition de surf qui se déroule chaque année à Shíméi Bay et Sun Moon Bay, à Hǎinán, coïncide avec la pleine saison de ce sport et le moment de l'année où les Chinois fuient en masse la froideur du continent pour le climat plus doux des îles méridionales.

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Chine