Est

L’Est est riche d’une multitude de peuples et de paysages. Les basses terres, qui semblent n’être qu’une succession infinie de rizières et de palmiers à sucre, cèdent peu à peu la place, dans le Nord-Est, aux montagnes du Mondolkiri et du Ratanakiri. Dans ces deux provinces, l’écotourisme, en plein essor, joue un rôle crucial pour la préservation de l’environnement.
Des espèces rares d’éléphants et de primates peuplent les forêts lointaines du Nord-Est, alors que les dauphins d’eau douce de l’Irrawaddy, menacés, évoluent dans le Mékong autour de Kratie et de Stung Treng. Si vous rêvez d’espaces sauvages, ponctués de cascades spectaculaires, de lacs de cratère et de cours d’eau sinueux, à vous les treks, les sorties en kayak ou à VTT, les tyroliennes et la découverte des éléphants. Dans les collines et la nature luxuriante vivent de nombreuses minorités ethniques (chunchiet), connues sous la dénomination de Khmers Leu (les Khmers d’en haut).

Quand partir

  • Sept-oct Les fleurs sauvages colorent le paysage du Mondolkiri.
  • Mar-avr La période de basses eaux est propice à l’observation des dauphins et au kayak.
  • Mai-juin Les hautes terres du Ratanakiri et du Mondolkiri échappent à la chaleur étouffante des basses terres.

kratie-cc

À ne pas manquer

  1. Le kayak sur le Mékong, à la rencontre des dauphins de l’Irrawaddy, près de Kratie ou de Stung Treng
  2. Une plongée dans les eaux cristallines du lac volcanique Boeng Yeak Lom, dans le Ratanakiri
  3. Les éléphants dans leur milieu naturel à l’Elephant Valley Project, dans le Mondolkiri
  4. Le charme détendu de Kompong Cham, une accueillante cité proche de temples anciens et d’une nature luxuriante
  5. La forêt protégée de Seima, riche en oiseaux, en doucs à pattes noires et en gibbons
Mis à jour le : 9 juillet 2018

À voir à faire au Cambodge

Le site phare de la région, le Boeng Yeak Lom, se trouve à la périphérie de la ville. Les treks de plusieurs jours rencontrent un succès croissant dans la région. Les balades à dos d’éléphant proposées à proximité des chutes de Ka Tieng ne sont pas recommandées, en raison des traitements infligés aux animaux. Pour rencontrer des pachydermes, attendez plutôt d’être au Mondolkiri, où vous pourrez marcher en leur compagnie.

  • Boeng Yeak Lom

    lac

    La zone protégée de Yeak Lom cache, au milieu d’une jungle épaisse, un joli lac de cratère aux...

    Lire la suite
  • Chutes d’eau

    cascades/sites naturels

    Juste à l’ouest de Ban Lung (20 minutes en moto-dop), au milieu de vastes plantations...

    Lire la suite
  • Chutes de Monorom

    site naturel

    Ces chutes de 10 m de hauteur se déversent dans un bassin apprécié des baigneurs ; vous ne serez...

    Lire la suite
  • Vat Phnom Doh Kromom

    temple bouddhique

    Dominant la partie sud-est de la piste d’atterrissage, le vat Phnom Doh Kromom préside à une vue...

    Lire la suite
  • Vat Nokor Bachey

    temple bouddhiique

    À la lisière de la ville, ce temple bouddhique mahayana du XIIe siècle, en grès et latérite,...

    Lire la suite
  • Koh Paen

    île du mékong

    Pour une agréable balade à bicyclette, direction Koh Paen, une île rurale du Mékong. Elle est...

    Lire la suite
  • Vieux phare français

    édifice historique

    Ce vieux phare (ប៉មបារាំងចាស), restauré, s’élève au-dessus du Mékong, face...

    Lire la suite
  • Vat Roka Kandal

    temple bouddhique

    À 2 km au sud de Kratie, sur la route de Chhlong, ce magnifique petit vat du début du XIXe siècle...

    Lire la suite
  • Sorya Kayaking Adventures

    kayak

    Ce tour-opérateur, qui possède 8 kayaks, organise des circuits d’une demi-journée ou de plusieurs...

    Lire la suite
  • Thala Barivat

    temple

    ថាឡាបរិវ៉ាត់ Ce monument délabré est situé de l’autre côté du nouveau...

    Lire la suite
  • Mekong Blue

    soie

    ូ. Mekong Blue est un atelier de tissage de la soie situé à la lisière de la ville, qui fait...

    Lire la suite