Bhoutan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Bhoutan
  4. Est du Bhoutan

Est du Bhoutan

Pourquoi y aller

Vous souhaitez sortir des sentiers battus ? L’est du Bhoutan est fait pour vous. Sauvage et accidentée, la région est beaucoup moins touristique que l’Ouest. Les voyageurs intrépides y trouveront des dzong et des temples où l’on ne croise que rarement des touristes, une offre de restauration et d’hébergement parfois modestes du fait de l’éloignement de la région, des forêts luxuriantes peuplées d’oiseaux… L’Est n’en est pourtant pas moins densément peuplé – selon les standards du pays. Simplement, la plupart des habitants vivent dans des villages reculés, haut perchés ou cachés dans des vallées isolées. Certains abritent même des minorités ethniques comptant moins de 1 000 âmes.
La région s’ouvre peu à peu au tourisme : si le nouvel aéroport de Yongphula n’est pas encore un point d’accès fiable, de nouveaux hôtels et itinéraires de trek sont en projet, et l’axe routier est-ouest a été élargi. Reste que l’Est est encore à ce jour une terre d’aventure : voilà qui constitue une raison suffisante pour l’inscrire à votre carnet de route !

Quand partir

  • À basse altitude, la fin du printemps et l’été sont humides et étouffants, avec quantité d’insectes. C’est la meilleure période pour observer les oiseaux dans les luxuriantes forêts de feuillus.
  • De mai à août, les pluies de la mousson causent régulièrement des dégâts sur les routes fragiles creusées dans les montagnes escarpées, et des retards sont à prévoir après les violentes averses.
  • En basse saison – de fin février à mi-mars – les touristes sont moins nombreux et les températures agréables. On profite en outre de fascinants festivals et de la beauté des arbres en fleur.
  • En hiver, les routes sont parfois bloquées temporairement par des chutes de neige au niveau des cols élevés.

À ne pas manquer

  1. Trashigang Les ruelles de l’une des villes les plus séduisantes et les plus animées du Bhoutan.
  2. Thrumshing La La route panoramique qui longe la falaise et traverse ce col perché à 3 750 m.
  3. Taki La La statue de 45 m de Guru Rinpoché, sur la route de Lhuntse.
  4. Khoma Un village de tisserands isolé dont les textiles comptent parmi les plus somptueux du pays.
  5. Gom Kora Un lieu de pèlerinage empreint de sérénité qui vous permettra d’évaluer votre vertu.
  6. Trashi Yangtse La déambulation sereine autour du Chörten Kora, et l’artisanat traditionnel.
  7. Santuaire naturel de Bumdeling Une réserve isolée, idéale pour observer la grue à cou noir.
Mis à jour le : 1 avril 2019

À voir à faire au Bhoutan

Dzongkhag de Mongar Mongar

L’agréable route principale mérite bien une promenade. Elle est bordée de bâtiments en pierre ornés de peintures traditionnelles. Les façades en bois sont agrémentées de plantes en pot colorées et les terrasses de moulins à prières. La place centrale, un peu isolée, est cernée de bâtiments plus modernes abritant tous des épiceries assez semblables. Des archers viennent s’entraîner sur le terrain de football presque chaque après-midi.

Le grand moulin à prières près de la tour de l’horloge attire de pieux aïeuls venus s’informer des dernières nouvelles.

  • Dzong de Mongar

    forteresse

    Cette forteresse fut fondée en 1930 pour remplacer le dzong de Shongar, mais l’utse (tour centrale)...

    Lire la suite
  • Yakgang Lhakhang

    temple bouddhique

    À quelques minutes en voiture à l’ouest de la ville, ce lhakhang peu visité mais intéressant fut...

    Lire la suite

Dzongkhag de Lhuntse Lhuntse

  • Dzong de Lhuntse

    monastère-forteresse

    Le Lhuntse Rinchentse Phodrang Dzong trône sur un affleurement rocheux aux parois abruptes donnant sur...

    Lire la suite

Dzongkhag de Trashigang Trashigang

Un grand moulin à prières trône au centre de la place. Le socle sur lequel il repose accueille les villageois qui somnolent en attendant le bus et fait ponctuellement office de marché aux légumes (presque tous les jours). La place est bordée de plusieurs hôtels, restaurants et bars, ainsi que d’une boulangerie et d’une boutique d’artisanat.

  • Dzong de Trashigang

    monastère-forteresse

    Perchée sur un étroit promontoire donnant sur le confluent de la Drangme Chhu et de la Gamri Chhu,...

    Lire la suite

Dzongkhag de Trashi Yangtse Trashi Yangtse

  • Chörten Kora

    chörten

    Immenses, les dimensions de ce chörten n’égalent toutefois pas celles de son modèle, le stupa de...

    Lire la suite
  • Institut national des Zorig Chusum

    école d’art

    Cette école d’arts traditionnels située au sud de la ville a été inaugurée en 1997 pour offrir...

    Lire la suite
Paramètres des cookies