-->

Bhoutan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Bhoutan
  4. Est du Bhoutan

Est du Bhoutan

Pourquoi y aller

Vous souhaitez sortir des sentiers battus ? L’est du Bhoutan est fait pour vous. Sauvage et accidentée, la région est beaucoup moins touristique que l’Ouest. Les voyageurs intrépides y trouveront des dzong et des temples où l’on ne croise que rarement des touristes. L’Est n’en est pourtant pas moins densément peuplé – selon les standards du pays. Simplement, la plupart des habitants vivent dans des villages reculés, haut perchés ou cachés dans des vallées isolées. Certains abritent même des minorités ethniques comptant moins de 1 000 âmes.
Beaucoup de voyageurs sont attirés par l’Est grâce aux forêts luxuriantes peuplées d’oiseaux – un cadre privilégié qui abrite une biodiversité rare et unique. Si l’observation des oiseaux est très populaire dans cette région, l’Est s’ouvre aussi peu à peu à de nouvelles formes de tourisme : hôtels et itinéraires de trek commencent à voir le jour. Reste que l’Est est encore à ce jour une terre d’aventure : voilà qui constitue une raison suffisante pour l’inscrire a votre carnet de route !

À ne pas manquer

  1. Trashigang. Les ruelles de l’une des villes les plus séduisantes et les plus animées du Bhoutan.
  2. Yong Khola. L’observation des espèces rares et colorées de l’avifaune qui fait la renommée du Bhoutan.
  3. Taki La. La statue monumentale de Guru Rinpoché, sur la route de Lhuntse.
  4. Khoma. Un village de tisserands isolé dont les textiles sont parmi les plus somptueux du pays.
  5. Gom Kora. Un lieu de pèlerinage empreint de sérénité qui vous permettra d’évaluer votre vertu.
  6. Trashi Yangtse. La déambulation sereine autour du Chörten Kora, et l’artisanat traditionnel.
  7. Sanctuaire naturel de Bumdeling . Une réserve isolée, idéale pour observer les grues à cou noir.
Mis à jour le : 17 novembre 2020

À voir à faire au Bhoutan

Dzongkhag de Trashi Yangtse Trashi Yangtse

  • Institut national des Zorig Chusum

    centre artistique

    Cette école d’arts traditionnels située au sud de la ville a été inaugurée en 1997 pour offrir...

    Lire la suite
  • Chörten Kora

    monument bouddhique

    Immenses, les dimensions de ce chörten n’égalent toutefois pas celles de son modèle, le stupa de...

    Lire la suite

Dzongkhag de Mongar Mongar

L’agréable route principale qui traverse le bourg mérite bien une promenade. Elle est bordée de bâtiments en pierre ornés de peintures traditionnelles. Certaines façades en bois sont agrémentées de plantes en pots colorées et les terrasses de moulins à prières. L’étrange et décrépit parc pour enfants est entouré de bâtiments modernes renfermant pour la plupart des épiceries qui se ressemblent. Au nord du parc, on trouve un marché de légumes ainsi qu’une crèmerie. Des archers viennent s’entraîner sur le terrain de football presque chaque après-midi.

Le grand moulin à prières près de la tour de l’horloge attire les anciens qui en profitent pour s’informer des dernières nouvelles.

  • Dzong de Mongar

    monastère-forteresse

    Cette forteresse fut construite en 1930 pour remplacer le dzong de Shongar, mais l’utse (tour...

    Lire la suite
  • Yakgang Lhakhang

    temple bouddhique

    À quelques minutes en voiture au sud-ouest de la ville, on rejoint ce lhakhang peu visité mais...

    Lire la suite

Dzongkhag de Lhuntse Lhuntse

  • Dzong de Lhuntse

    monastère bouddhique

    Le Lhuntse Rinchentse Phodrang Dzong trône sur un affleurement rocheux aux parois abruptes donnant sur...

    Lire la suite

Dzongkhag de Trashigang Trashigang

  • Dzong de Trashigang

    monastère bouddhique

    Perchée sur un étroit promontoire donnant sur le point de confluence de la Drangme Chhu et de la Gamri...

    Lire la suite
  • Moulin à prières

    site bouddhique

    Ce grand moulin à prières et son socle trônent au centre de la petite place de Trashigang et font...

    Lire la suite