Bhoutan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Bhoutan
  4. Centre du Bhoutan

Centre du Bhoutan

Pourquoi y aller

Le centre du Bhoutan est le cœur culturel du pays. Dans les montagnes verdoyantes et les vallées soigneusement cultivées de la région se nichent des temples et des monastères très anciens, et les occasions d’assister à de spectaculaires fêtes traditionnelles sont nombreuses. Des dizaines de formidables randonnées à la journée sont également possibles.
Au-delà du Pele La (3 420 m) et des Montagnes noires, le magnifique dzong de Trongsa, d’une grande valeur historique, se dresse à la jonction de trois routes majeures. Depuis Trongsa, une courte et abrupte ascension en voiture franchit le Yutong La (3 425 m) pour parvenir aux quatre vallées qui composent le Bumthang, une contrée fabuleuse de chercheurs de trésors et de saints personnages luttant contre les démons. L’endroit abonde en reliques, en ermitages et en sites sacrés, lesquels témoignent du passage de Guru Rinpoché et Péma Lingpa.
Le centre du Bhoutan accueille moins de touristes que l’ouest du pays, même si l’aéroport du Bumthang rend les déplacements plus aisés que jamais. Pour vraiment sortir des sentiers battus, piquez au sud : des temples reculés et la riche faune du parc national royal de Manas vous y attendent.

Quand partir

  • Le centre du Bhoutan se visite toute l’année, notamment les vallées ensoleillées du Bumthang ; agréable en été, la destination est idéale au printemps (quand les rhododendrons sont en fleur) et en automne.
  • Les hivers peuvent être rudes, surtout dans le Bumthang, mais les journées sont en général ensoleillées et les touristes rares – prévoyez juste des habits chauds et sachez que les cols peuvent fermer un ou deux jours à cause de la neige.
  • L’idéal est de faire coïncider votre séjour avec l’un des fascinants festivals de la région, tels ceux d’Ura, du dzong de Trongsa, du Jampey Lhakhang ou du Kurjey Lhakhang.

À ne pas manquer

  1. Trongsa. Explorez le spectaculaire dzong, ainsi que le musée installé dans la tour de guet, toute proche.
  2. Vallées du Bumthang. Dégourdissez-vous les jambes au fil de l’une des excellentes randonnées que propose la région.
  3. Kurjey Lhakhang. Ce temple porte la marque de Guru Rinpoché.
  4. Jampey Lhakhang. L’un des temples les plus anciens et les plus importants du Bhoutan.
  5. Tamshing Goemba. Le monastère aurait été édifié par Péma Lingpa.
  6. Chörten de Chendebji. Arrêtez-vous pique-niquer dans ce stupa, inspiré de celui de Swayambhunath à Katmandou.
  7. Palais d’Ogyen Choling. Faites un détour par la vallée de Tang pour explorer le splendide musée de ce palais centenaire.
Mis à jour le : 1 avril 2019

À voir à faire au Bhoutan

Dzongkhag de Trongsa Trongsa

La route principale en provenance de l’ouest passe au-dessus de la forteresse, dépasse un marché aux légumes et longe le minuscule palais de Thruepang (fermé au public), où naquit Jigme Dorji Wangchuck, le troisième roi du Bhoutan, en 1928. Près du centre, un rond-point marque l’intersection avec la route du sud, en direction de Gelephu. Faites quelques pas sur cette route et vous jouirez d’une vue splendide sur la forteresse.

  • Dzong de Trongsa

    monastère-forteresse

    Cette imposante forteresse, qui domine les flots tonitruants de la Mangde Chhu, bénéficie de l’un...

    Lire la suite
  • Musée de la Tour de Trongsa

    musée

    Cette tour de guet (ta dzong) qui surplombe la forteresse abrite aujourd’hui un formidable musée....

    Lire la suite

Dzongkhag du Bumthang Jakar

Un rond-point et un temple du XVe siècle, le Jakar Lhakhang, marquent le cœur de la localité. Du centre, en prenant la rue principale vers l’est, on parvient à un pont qui enjambe la Chamkhar Chhu. Juste avant de la franchir, notez le petit chörten qui désigne l’endroit où la tête d’un général tibétain fut ensevelie après une tentative d’invasion au XVIIe siècle.

  • Dzong de Jakar

    forteresse

    L’édifice actuel, doté d’un beau point de vue sur la vallée de Choekhor, date de 1667. Son nom...

    Lire la suite
  • Palais de Wangdu Choling

    palais

    Bâti en 1857 à l’emplacement d’un campement de bataille du penlop de Trongsa, Jigme Namgyal, ce...

    Lire la suite
  • Lhodrak Kharchu Goemba

    monastère

    Installé sur la colline à l’est de Jakar, ce vaste monastère nyingma, fondé par Namkhai Nyingpo...

    Lire la suite
Paramètres des cookies