Bhoutan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Bhoutan
  4. Moyens de paiement

Bhoutan : Moyens de paiement

Argent au Bhoutan

La devise bhoutanaise est le ngultrum (Nu), indexé sur la roupie indienne et subdivisé en 100 chetrum. Il existe des pièces de 25 chetrum, 50 chetrum et 1 Nu, et des billets de 1, 5, 10, 20, 50, 100, 500 et 1 000 Nu. La pièce de 1 Nu porte les huit symboles de bon augure (Tashi Tagye), tandis que différents dzong sont imprimés sur les billets.
Les roupies indiennes ont cours au Bhoutan (ne soyez pas surpris si on vous rend la monnaie en roupies), mais les ngultrum ne sont pas utilisables en Inde. Officiellement, les billets de 500 et 1 000 roupies ne sont pas acceptés en raison de nombreuses contrefaçons ; dans la pratique, on peut payer avec un billet de 500.
Les Bhoutanais ne se montreront pas très regardants si vous importez quelques roupies indiennes, mais l’exportation de devises est interdite par la loi indienne.

Carte bancaire

La carte est acceptée dans les grandes boutiques d’artisanat, dans certains grands hôtels de Thimphu et dans les villes très touristiques, souvent avec un supplément allant jusqu’à 5% pour couvrir les frais prélevés par les compagnies de carte de crédit. Le code confidentiel doit comporter 4 chiffres.

Change

Les voyages touristiques étant entièrement payés à l’avance, vous pouvez en théorie vous passer de la devise locale. Il peut être utile de changer 100 € pour les boissons, pourboires et souvenirs. Les bureaux de change de l’aéroport, des grands hôtels et des banques de Thimphu et Phuentsholing changent toutes les devises habituelles. Dans les petites villes, l’échange de devises étrangères est rare et peut prendre du temps.
Vous pourrez échanger vos ngultrum en trop (en général uniquement en dollars) à votre départ de Thimphu ou Paro. Lors de notre passage, c’était impossible pour un départ via Samdrup Jongkhar. Vos reçus de change d’origine vous seront peut-être demandés. Les ngultrum ne sont pas acceptés hors du pays.
Les deux grandes banques du Bhoutan, la Bank of Bhutan (www.bob.bt) et la Bhutan National Bank (www.bnb.bt), possèdent des agences dans tout le pays. Elles échangent les espèces (sans commission) et les chèques de voyage (1%). Les principales agences de la Bank of Bhutan sont généralement ouvertes de 9h à 13h du lundi au vendredi et de 9h à 11h le samedi ; celles de Trongsa, Trashigang et Mongar sont ouvertes le dimanche et fermées le mardi, et l’une des agences de Thimphu ferme plus tard. Les banques du Tashi Group (T-Bank et Druk PNB), plus récentes mais en pleine expansion, changent aussi les devises.

Chèques de voyage

Vous pourrez encaisser vos chèques de voyage dans la plupart des hôtels et des banques et au bureau de change de l’aéroport. Les banques prélèvent une commission de 1%. N’utilisez que des marques connues, comme American Express. En cas de perte, aucun remboursement n’est possible au Bhoutan.

Distributeurs automatiques de billets (DAB)

Les DAB des Bank of Bhutan, Bhutan National Bank et Druk PNB Bank acceptent généralement les cartes étrangères, mais il est plus prudent de retirer du liquide à Thimphu ou Paro avant de vous enfoncer dans la campagne, en particulier dans l’extrême est du pays. Les retraits ne peuvent excéder 10 000 ou 15 000 Nu.

Marchandage

Le marchandage n’est pas une pratique courante au Bhoutan, sauf avec les vendeurs ambulants installés le long du trek de Taktshang et aux stands d’artisanat du marché de Thimphou.

Pourboires et taxes

En général, vous serez accompagné par le même guide pendant tout votre séjour au Bhoutan, et sans doute par le même chauffeur. Bien que le TCB n’approuve pas cette pratique, ils s’attendront à un pourboire à la fin du voyage. De nombreux organisateurs font une collecte à la fin du circuit et la remettent aux guides.
Après un trek, il convient de laisser un pourboire au guide, au cuisinier et au serveur. Les porteurs aussi attendent un pourboire : la somme peut être modique si ce sont les propriétaires des chevaux ou des yaks et que la location des animaux leur rapporte de l’argent, mais ils méritent davantage s’ils se sont beaucoup investis dans les corvées du camp et pendant le trajet.
Si vous vous chargez vous-même des pourboires, préparez des enveloppes individuelles la veille du départ ; le lendemain, dans la précipitation, vous risquez d’oublier.
Si vous réglez par vousmême, les hôtels appliqueront généralement une taxe de 10% (la Bhutan Sales Tax – BST) et 5% ou 10% de frais de service (compris dans les tarifs affichés). La plupart des restaurants en feront autant, surtout si vous demandez un reçu.

Mis à jour le : 11 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Bhoutan

Paramètres des cookies