Louisiane : Environnement

Géographie, faune et flore de Louisiane

En forme de botte, la Louisiane est bordée par l'Arkansas, le Mississippi, le Texas et le golfe du Mexique, au sud. Le Mississippi et son affluent l'Atchafalaya dominent la géographie du sud de la Louisiane. Ces voies d'eau naturelles sont complétées par de multiples digues, bassins, barrages et canaux construits de main d'homme pour tenter de maîtriser l'impétuosité du fleuve. Les forêts et collines du centre et du nord offrent un contraste saisissant avec les marécages et les plaines des basses-terres du sud et du sud-ouest de La Nouvelle-Orléans. La découverte de pétrole dans le sous-sol de l'État au début du siècle a transformé en profondeur les paysages louisianais, les industries ayant rapidement remplacé la traditionnelle culture du coton.

Faune et flore

Les bayous et marécages du pays cajun sont l'occasion de découvrir une luxuriante végétation. L'image la plus représentative est sans doute celle de la mousse espagnole, qui s'effiloche autour des chênes et des cyprès. Les cyprès chauves, maintenant protégés, dressent leurs silhouettes décharnées au milieu des bayous, surplombant les jacinthes d'eau. Le magnolia est la plus célèbre des centaines d'espèces de fleurs présentes en Louisiane. Le nord de l'État est recouvert de forêts de pins.
L'alligator américain peuple les eaux des bayous et marécages des basses-terres. Le "cocodril", comme l'appellent les Cajuns, n'est cependant pas l'unique habitant du bayou : castors, serpents, loutres et tortues cohabitent avec ce redoutable prédateur. Les plus fréquentes des centaines d'espèces d'oiseaux qui nichent dans les marais sont les hérons, les aigrettes, les pélicans bruns, les ibis et les hiboux. Outre les élevages d'écrevisses, les eaux des marais contiennent enfin des poissons-chats. Daims, écureuils, opossums, ratons laveurs et dindes sauvages se rencontrent dans le centre et le nord de la Louisiane.