Guatemala : Santé

Vaccins et soins médicaux au Guatemala

Les voyageurs se rendant en Amérique centrale doivent se protéger contre les infections véhiculées par la nourriture et l’eau, ainsi que par les moustiques. La plupart d’entre elles ne sont pas mortelles, mais gâcheront certainement votre voyage. En plus des vaccinations nécessaires, veillez à vous munir de protection contre les insectes.

Vaccins

Plus vous vous éloignez des circuits classiques, plus il faut prendre vos précautions. Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination (livret jaune) que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre.
Les vaccins habituellement recommandés pour l’Amérique centrale sont ceux contre les hépatites A et B et la typhoïde – selon les conditions d’hygiène et la durée du séjour. Si vous prévoyez de passer du temps en contact avec des animaux ou à explorer des grottes, faites-vous aussi vacciner contre la rage. La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (D. T. Polio) est conseillée. Dans tous les cas prenez l’avis de votre médecin ou d’un centre de vaccination.
Le ministère des Affaires étrangères (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs) effectue une veille sanitaire et met régulièrement en ligne des recommandations sur les vaccinations.
Planifiez vos vaccinations à l’avance (au moins 6 semaines avant le départ), car certaines demandent des rappels ou sont incompatibles entre elles. Les vaccins ont des durées d’efficacité très variables ; certains sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.
Voici les coordonnées de quelques centres de vaccination : 
Institut Pasteur (0 890 71 08 11 ; 211 rue de Vaugirard, 75015 Paris)
Centre de vaccination d’Air France (01 43 17 22 00 ; 148 rue de l’Université, 75007 Paris)
Centre de vaccinations ISBA (04 72 76 88 66 ; www.isbasante.com ; 7 rue Jean-Marie-Chavant, 69007 Lyon). Autres centres en France. Coordonnées sur le site web. 
Hôpital Nord – Centre de santé des voyageurs (04 91 96 89 11 ; www.ap-hm.fr/mit ; Pavillon des maladies infectieuses et tropicales, chemin des Bourrely, 13915 Marseille). 
Vous pouvez obtenir la liste complète de ces centres en France en vous connectant sur le site www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs. 

Services médicaux au Guatemala

Guatemala Ciudad offre des services médicaux de bonne qualité ; le choix est plus restreint dans le reste du pays. En règle générale, les hôpitaux privés sont plus fiables et plus rapides (mais plus chers) que les hôpitaux publics, qui souffrent parfois de pénurie d’équipement et de fournitures. De nombreux voyageurs s’adressent à l’hôpital Herrera Llerandi (2384 5959 ; www.herrera llerandi.com ; 6a Av 8-71, Zona 10 ;  www.herrerallerandi.com), à Guatemala Ciudad. 
Pour connaîre d’autres établissements à Guatemala Ciudad, consultez le site www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs, rubrique Guatemala puis Santé.
Quoique les soins médicaux soient relativement bon marché (environ 25 Q pour une consultation standard), nous vous recommandons de contracter une assurance voyage (voir p. 320). 
La plupart des médecins et des hôpitaux préfèrent un paiement en espèces, que vous ayez ou non une assurance. En cas d’affection grave, vous préférerez sûrement être évacué vers un pays doté de services médicaux de pointe. Ceci pouvant coûter des milliers de dollars, vérifiez avant le départ que votre assurance couvre ces frais.
La plupart des pharmacies guatémaltèques sont bien approvisionnées, mais des médicaments importants peuvent ne pas être disponibles. Emportez vos traitements indispensables.

Précautions élémentaires

Faire attention à ce que l’on mange et à ce que l’on boit est la première des précautions. Les troubles gastriques et intestinaux sont fréquents, mais la plupart du temps ils restent sans gravité. Ne sombrez pas dans la paranoïa et ne vous privez pas de goûter la cuisine locale, cela fait partie du voyage. N’hésitez pas à vous laver les mains fréquemment, notamment avant de manger ou de vous toucher le visage.

Eau

L’eau du robinet n’est pas potable au Guatemala. Règle d’or : ne buvez jamais l’eau du robinet (même sous forme de glaçons). Préférez les eaux minérales et les boissons gazeuses, tout en vous assurant que les bouteilles sont décapsulées devant vous. Évitez les jus de fruits allongés d’eau et le lait, rarement pasteurisé. En revanche, le lait bouilli et les yaourts ne posent aucun problème, de même que le thé et le café préparés avec de l’eau bouillie.
Pour stériliser l’eau, la meilleure solution est de la faire bouillir durant 15 minutes. N’oubliez pas qu’à haute altitude elle bout à une température plus basse et que les germes ont plus de chances de survivre.
Un simple filtrage peut être très efficace mais n’éliminera pas tous les micro-organismes dangereux. À défaut de faire bouillir l’eau, traitez-la chimi-quement. Le Micropur (vendu en pharmacie) tuera la plupart des germes pathogènes.
De l’eau purifiée (agua pura), bon marché, est disponible dans les hôtels, les magasins et les restaurants. La marque Salvavida jouit d’une bonne réputation.

Mis à jour le : 15 octobre 2013

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Guatemala

Paramètres des cookies