Oriente

Pourquoi y aller

Le principal attrait de l’Oriente réside dans sa fabuleuse biodiversité. Au-delà de la forêt d’altitude sur les contreforts des Andes orientales, la forêt tropicale humide recouvre tout le territoire. Les rivières, dont les berges sont habitées par des tribus ancestrales, dévalent des sommets couverts de neige pour se jeter dans l’Amazone. Quiconque sera assez chanceux pour rejoindre les lodges de jungle les plus isolés découvrira une faune et une flore d’une extraordinaire richesse : piranhas dans des lacs aux eaux sombres, singes hurleurs criant à pleins poumons, caïmans aux yeux luisants, perroquets aux couleurs vives et – peut-être – quelque grand mammifère aux mœurs furtives, tel un tapir ou un jaguar.
Explorer l’Oriente permet une proximité avec la nature et ses merveilles comme nulle part ailleurs, même pas dans l’archipel des Galápagos. Or la région ne se résume pas à sa seule jungle. Vous y découvrirez également les meilleurs thermes d’Équateur, ses plus belles cascades, ses volcans les plus actifs et ses plus tumultueux rapides.

Quand partir

  • Déc-mars L’époque la plus sèche de l’année. Certaines rivières sont même impraticables tant leur niveau est bas.
  • Avr-juil La période la plus arrosée. Un bon imperméable est plus que jamais indispensable !
  • Oct-nov La meilleure saison. Toutes les rivières sont praticables, il ne pleut pas trop et l’on aperçoit facilement des animaux.

the-oriente-4c-cc

À ne pas manquer

  1. Un bain dans les eaux chaudes et limpides de Papallacta
  2. Le fracas des chutes de San Rafael, la plus haute cascade d’Équateur
  3. Une randonnée dans le Parque Nacional Sumaco-Galeras et la Reserva Alto Coca voisine, à travers trois types de végétation, pour profiter d’une perspective sur la jungle et la forêt tropicale depuis les volcans les plus actifs du pays
  4. Le spectacle des nombreux oiseaux et animaux aquatiques de la Reserva Producción Faunística Cuyabeno
  5. Une nuit dans la jungle, dans un lodge du cours inférieur du Río Napo, avant d’explorer le Parque Nacional Yasuní, dont la biodiversité figure parmi les plus riches de la planète
  6. Les piranhas et les dauphins roses de la Laguna Pañacocha
  7. Une aventureuse descente en rafting sur les rapides aux environs de Tena
  8. Au départ de Puyo ou Macas, un circuit guidé dans la jungle, à la découverte des communautés indígenas de la forêt équatoriale

À voir à faire en Équateur

Rafting

Tena est le grand centre équatorien du rafting en eaux vives. Toutefois, les exploitations minières qui entourent la ville contraignent les tour-opérateurs à emmener leurs groupes toujours plus loin pour trouver des tronçons de rivière inaltérés. Les possibilités vont du parcours paisible et pittoresque à la descente grisante de rapides dans de magnifiques paysages. Sur place, les prestataires sérieux fournissent tout le nécessaire (gilets de sauvetage corrects, guides professionnels, premiers secours et sacs de survie). Nombre de voyageurs se font accompagner par un kayakiste confirmé qui pagaye à côté du bateau en cas de chavirage. Cela vaut la peine de faire appel à l’un de ces professionnels. Les kayakistes pourront engager un guide ou organiser le transport et la “mise à l’eau” par le biais des agences recommandées ci-après.

L’une des excursions les plus prisées conduit au cours supérieur du Río Napo (appelé localement Jatunyacu, soit “grosse rivière” en quechua), avec 25 km de descente amusante de classe III+ convenant à tous les niveaux. Plus palpitant, le Río Misahuallí inclut des rapides de classe IV+ et un portage autour d’une chute.

  • River People

    rafting

    Cette agence tenue par une famille anglaise fait l’objet de commentaires élogieux. Elle a été...

    Lire la suite
  • AguaXtreme

    rafting

    Cette agence installée au bord du fleuve à Tena, propose, entre autres, des circuits sur le Jatunyacu...

    Lire la suite
  • Caveman Adventures

    rafting

    Les kayakistes débutants profiteront d’excellents conseils, dispensés par des guides formés aux...

    Lire la suite
  • Ríos Ecuador

    rafting

    La réputation de ce prestataire installé de longue date s’est quelque peu émoussée, mais il...

    Lire la suite

  • Parque Omaere

    parc

    À moins de 1 km au nord du centre-ville. Ce parc ethnobotanique propose une découverte (incluse dans...

    Lire la suite
  • Volcan El Altar

    volcan

    Les lève-tôt pourront peut-être voir le sommet blanc du cinquième pic d’Équateur (5 319 m), à...

    Lire la suite
  • Jardín Botánico las Orquídeas

    jardins

    On ne tarit pas d’éloges sur ce jardin botanique privé situé à 15 minutes au sud de Puyo sur la...

    Lire la suite
  • Catedral de la Virgen Purísima de Macas

    cathédrale

    La cathédrale est facile à repérer : sa Vierge en Technicolor domine la place, qui ressemble à un...

    Lire la suite
  • Parque Recreacional

    parc

    Nous éprouvons tous parfois l’irrépressible envie de pique-niquer dans un coin de verdure paisible,...

    Lire la suite
  • Volcan Sangay

    volcan

    Cône parfait coiffé de neige culminant à 5 230 m, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest,...

    Lire la suite
  • Parque Amazónico

    zoo

    Prenez la passerelle flambant neuve pour traverser la rivière jusqu’à cette île de 27 ha. Un...

    Lire la suite