Équateur

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Équateur
  4. Fêtes et festivals

Équateur : Fêtes et festivals

Événements incontournables en Équateur

Février

Les journées sont souvent plus fraîches et humides à Quito et dans la Sierra, alors que l’Oriente est sec et ensoleillé. Sur la côte, le temps alterne entre grand soleil et pluies diluviennes.

Carnaval
Célébré quelques jours avant le mercredi des Cendres, le carnaval est connu pour ses batailles d’eau – et autres liquides indéterminés. Celui de Guaranda est réputé pour ses danses et ses défilés.

Fiesta de Frutas y Flores
Lors de la fête des Fruits et des Fleurs d’Ambato, qui coïncide avec le carnaval, expositions florales et fruitières côtoient corridas, défilés et danses jusqu’au bout de la nuit.

Mars

La saison des pluies bat encore son plein dans la Sierra (elle dure d’octobre à mai), mais les foules sont parties. L’Oriente est baigné de soleil, alors que la côte oscille entre orages et beau temps.

Fiesta del Durazno
Dans la Sierra du Sud, le village de Gualaceo célèbre chaque année, le 4 mars, l’un de ses fruits les plus délicieux : la pêche (“durazno”). L’occasion d’une véritable débauche de fleurs, d’artisanat et de musique.

Semana Santa
Durant la semaine qui précède Pâques (fin mars ou début avril), des processions sont organisées dans tout le pays. Celle du Vendredi saint à Quito, est mémorable.

Avril

La Sierra, encore marquée par la saison des pluies, est ensoleillée le matin et pluvieuse l’après-midi. L’Oriente et la côte sont ensoleillés, mais régulièrement arrosés de trombes d’eau.

Fondation de Cuenca
L’anniversaire de la fondation de Cuenca s’étale sur plusieurs jours autour du 12 avril et c’est l’une des plus grandes réjouissances de la Sierra du Sud. Concerts, défilés, feux d’artifice et étals de nourriture au bord du fleuve.

Bataille de l’indépendance de Tapi
La plus grande fête annuelle de Riobamba, le 21 avril, célèbre la bataille de 1822 par une grande foire agricole et les festivités habituelles : défilés, danses dans les rues, boissons et nourriture traditionnelles.

Mai

La saison sèche fait son apparition dans la Sierra, avec des journées moins pluvieuses et plus ensoleillées, alors que la pluie reprend dans l’Oriente. Sur les îles Galápagos, le temps est chaud et humide (de janvier à juin) : on note une augmentation de la température et de sporadiques averses.

Festival de la Chonta
À Macas durant la dernière semaine de mai, c’est la cérémonie shuar la plus importante de l’année. Clou du festival : une danse propitiatoire, visant à favoriser la fermentation de la chicha (boisson à base de maïs ou de manioc).

Fête-Dieu
Dans de nombreuses localités de la Sierra, la Fête-Dieu, ou Corpus Christi, s’associe à la fête traditionnelle de la moisson, avec danses et processions. Ne manquez pas celle de Cuenca ou de Salasaca. Pendant 7 jours, fin mai ou début juin.

Juin

La saison sèche dans la Sierra coïncide avec la haute saison touristique. Le temps est souvent pluvieux dans l’Oriente, et frais et sec dans les Galápagos (l’océan est plus agité jusqu’au mois d’août).

Inti Raymi
Depuis plus de 1 000 ans, la Sierra du Nord célèbre le solstice d’été et la moisson. À Otavalo, cette fête coïncide avec la Saint-Jean (24 juin) et la Saint-Pierre-et- Saint-Paul (29 juin).

Juillet

Le ciel de la Sierra est ensoleillé, alors que la pluie est plus présente dans l’Oriente. Le temps dans les Galápagos et sur la côte reste sec et frais (mais parfois couvert).

Fondation de Guayaquil
Danses, feux d’artifice et défilés animent les soirées pour marquer la fondation de Guayaquil (25 juillet). Le 24 juillet, jour de la fête nationale (anniversaire de Simón Bolívar), toutes les activités cessent pour donner libre cours à la fête.

Août

Il fait encore chaud et sec dans la Sierra, et les fortes pluies se calment brièvement dans l’Oriente. Les touristes sont plus nombreux.

Fiestas de San Lorenzo
Cap au nord jusqu’à San Lorenzo, ville afro-équatorienne par excellence, pour vous déhancher au rythme du marimba et de la salsa. La localité est en fête chaque année le 10 août.

Virgen del Cisne
Le 15 août, dans la Sierra du Sud, des milliers de pèlerins prennent part à cette extraordinaire procession de 70 km qui accompagne la Vierge au Cygne jusqu’à Loja.

Septembre

La Sierra reste dégagée et ensoleillée, et l’Oriente connaît une alternance de pluies et de fortes chaleurs. Le mois de septembre est très animé et compte plusieurs fêtes traditionnelles majeures.

Feria Mundial del Banano
La 3e semaine de septembre, Machala met la banane à l’honneur avec de la musique, des défilés et des feux d’artifice. Le moment le plus attendu est l’élection de la Reine de la Banane.

Fiesta de la Mamá Negra
Latacunga rend hommage à la Virgen de las Mercedes lors de l’une des fêtes les plus animées de toute la Sierra. La Mamá Negra, un homme travesti en femme noire, symbolise la libération des esclaves africains au XIXe siècle. Une seconde fête est organisée au début du mois de novembre.

Fiesta del Yamor
Dans la province d’Imbabura, l’équinoxe d’automne et la Colla Raimi (fête de la Lune) s’accompagnent de corridas, de combats de coqs, de danses et de banquets, tous arrosés de yamor (boisson sans alcool fabriquée avec 7 variétés de maïs).

Octobre

Les touristes sont moins nombreux et les prix baissent. À cette époque de l’année dans les Galápagos, l’océan est plus agité – inconvénient compensé par des prix revus à la baisse.

Fête de l’Indépendance
Le 9 octobre, date anniversaire de l’indépendance de Guayaquil, sortie du giron espagnol en 1820, est un jour férié. Découvrir la cité tropicale à l’occasion de cette grande fête laisse un souvenir impérissable : défilés, concerts, fêtes de rue et feux d’artifice animent le centre-ville.

Décembre

Malgré un temps plus frais et pluvieux dans la Sierra, les touristes étrangers sont assez nombreux de décembre à mi-janvier.

Fêtes de fin d’année
Danses et défilés commencent dès le 28 décembre, pour culminer le 31 au soir, lorsque des effigies grandeur nature sont brûlées dans la rue sous des feux d’artifice. C’est à Quito et Guayaquil (surtout sur le malecón) que les réjouissances sont les plus endiablées.

Fiesta de Baños
Le calendrier festif atteint son apogée le 16 décembre à Baños, avec tout un ensemble de fêtes de rue et de concerts – l’occasion également de bien boire et de bien manger.

Fiestas de Quito
La première semaine de décembre est toujours très attendue à Quito, où corridas, défilés et danses animent la ville. La capitale vit au rythme de la musique des nombreuses scènes en plein air.

Mis à jour le : 15 mars 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à l’Equateur

Paramètres des cookies