Cuba

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Cuba
  4. Fêtes et festivals

Cuba : Fêtes et festivals

L'agenda de Cuba

 

Janvier

 
La saison touristique bat son plein, et le pays tout entier baigne dans une effervescence pleine d'entrain. À cause des « fronts froids », les soirées sont parfois fraîches.
 
 

Día de la Liberación

En même temps qu'ils accueillent le Nouvel An avec du porc rôti et une bouteille de rhum, les Cubains célèbrent, le 1er janvier, le triomphe de la Révolution, c'est-à-dire la victoire de Fidel Castro en 1959.

Incendio de Bayamo 
 

En souvenir de l’incendie qui ravagea leur ville en 1869, les habitants de Bayamo organisent des représentations musicales et théâtrales lors d’un espectáculo (spectacle) s’achevant sur un feu d’artifice grandiose.

Février

 
La pleine saison touristique se poursuit et il y a parfois surbooking, en particulier dans les agences de location de voitures. Les eaux calmes et le temps moins capricieux permettent une meilleure visibilité sous l'eau. La période est idéale pour faire de la plongée.
 
 

Feria Internacional del Libro

Inaugurée en 1930, cette foire internationale du livre a son centre névralgique à La Havane, dans la Fortaleza de San Carlos de la Cabaña, mais elle se transporte ensuite dans d'autres villes. Présentations de livres, lectures et remise du prestigieux prix Casa de las Américas.

Plongée en eaux claires

Le temps étant calme, l'eau est limpide et d'autant plus propice à la plongée, notamment sur la côte sud. C'est pourquoi la Isla de la Juventud (île de la Jeunesse), le grand centre de plongée du pays, accueille à cette période Fotosub, prestigieux concours international de photographie sous-marine.

Festival Habano 

Les amateurs de cigares se retrouvent à La Havane pour ce festival annuel comprenant salons, séminaires, dégustations, visites de plantations, remises de prix, concours de roulage et dîner de gala.
 

Mars

 
Avec le printemps, les occasions de voir des animaux sauvages, en particulier des oiseaux migrateurs, sont plus nombreuses. Le temps étant plus sec, c'est aussi la période idéale pour faire de la randonnée, du cyclotourisme et une foule d'autres activités de plein air.
 

Carnaval - Isla de la Juventud

Le grand rendez-vous festif annuel sur cette île d’ordinaire assoupie comprend des parades de têtes de géants, des rodéos, des compétitions sportives… et quelques beuveries. 

Festival Internacional de Trova

Organisé depuis 1962 en l'honneur de Pepe Sánchez, pionnier de la trova, ce festival de musique populaire investit les parcs, les rues et les salles de bal et de concert de Santiago de Cuba.

Observation des oiseaux

Mars est une période de mouvement : les oiseaux migrateurs venus d'Amérique du Nord et du Sud croisent les espèces endémiques de Cuba au cours de leur périple vers des climats plus chauds ou plus froids. À vos jumelles !
 
 
 

Avril

 
Les voyageurs soucieux de leur budget éviteront les vacances de Pâques, nouvelle période de pointe qui voit augmenter les tarifs et le nombre de touristes. Ceci mis à part, le mois d'avril est agréable et fait la joie des pêcheurs à la mouche sur la côte sud.
 
 

Semana de la Cultura

Pendant la première semaine d'avril, Baracoa commémore l'arrivée d'Antonio Maceo sur la Playa Duaba, le 1er avril 1895. Au programme : carnaval endiablé sur le Malecón, démonstrations de nengón et de kiribá (musiques cubaines) et spécialités culinaires diverses.

Festival Internacional del Cine Pobre

Ce festival du film à petit budget a lieu tous les ans à Gibara depuis 2003, date de son lancement par feu le réalisateur cubain Humberto Solás. Il propose notamment des ateliers autour de projections de films et des débats.

Bienal Internacional del Humor

Ce festival de l'humour a lieu à San Antonio de los Baños, dans la province reculée d'Artemisa. Il a son quartier général au célèbre Museo del Humor, où des artistes au coup de crayon redoutable tentent de se surpasser les uns les autres en dessinant des caricatures hilarantes.
 
 
 

Mai

 
C'est peut-être le mois le plus économique, déserté par les foules étrangères de l'hiver, et pas encore envahi par la déferlante de touristes cubains de l'été. Les complexes hôteliers proposent de bonnes affaires et partout, les prix baissent de façon significative.
 
 

Romerías de Mayo

Cette fête religieuse a lieu à Holguín pendant la 1re semaine de mai. Son moment fort est la procession qui monte à l'ascension de la Loma de la Cruz, lieu de pèlerinage situé au sommet d'une colline de 275 m d'altitude.
 

Cubadisco

Rassemblement annuel de producteurs de disques cubains et étrangers, Cubadisco accueille des concerts, un salon du disque et une cérémonie, semblable à la remise des Grammy Awards, qui couvre tous les genres musicaux. 

Día Internacional Contra la Homophobia y la Transfobia

 
Le défilé se déroule le 17 mai, depuis 2008. Des congas (groupe de musiciens) brandissant percussions, trompettes et drapeaux arc-en-ciel se déploient dans la Calle 23, à La Havane. C’est le point d’orgue de trois semaines de campagne en faveur des communautés LGBT.
 

Juin

 
C'est le début de la saison des ouragans dans les Caraïbes. Quelques fêtes sont organisées dans les provinces. Les prix sont encore bas, la chaleur et le taux d'humidité augmentent. Quant aux voyageurs étrangers, ils ont tendance à éviter cette saison.
 
 

Jornada Cucalambeana

C'est la fête de la musique folklorique cubaine et des décimas (strophes de 10 vers) pleines d'esprit qui l'accompagnent. Elle a lieu à environ 3 km de la modeste bourgade de Las Tunas, au Motel Cornito, ancienne adresse de feu le roi de ce genre musical, Juan Fajardo, dit « El Cucalambé ».
 
 

Festival Internacional « Boleros de Oro »

Organisée par l'Uneac (Unión de Escritores y Artistas de Cuba ; Union des écrivains et artistes de Cuba), la fête des Boleros de Oro a été créée par le compositeur et musicologue cubain José Loyola Fernández. Née en 1986, c'est une grande célébration de ce genre musical. La plupart des concerts et spectacles ont lieu au Teatro Mella à La Havane.
 
 

Fiestas Sanjuaneras

Ce fougueux carnaval organisé à Trinidad le dernier week-end de juin est la vitrine des vaqueros (cow-boys), qui s'élancent à cheval dans les étroites rues pavées de la ville.
 
 
 

Juillet

 
C'est le plein été et les Cubains sont en vacances. Les plages, les campismos et les hôtels bon marché sont pris d'assaut. Dans la chaleur de juillet se déroulent deux événements : le carnaval de Santiago et la célébration du 26 juillet entourée, chaque année, de polémiques.
 
 

Festival del Caribe, Fiesta del Fuego

La « fête de la Culture caribéenne, fête du Feu », au début juillet, marque le début de nombreuses manifestations qui dureront un mois entier à Santiago. Au programme : expositions, chants, danses, poésie et rituels à connotation religieuse originaires de toutes les Caraïbes.
 
 

Día de la Rebeldía Nacional

Le 26 juillet commémore l'attaque manquée de Fidel Castro contre la caserne Moncada à Santiago de Cuba, en 1953. La politique tient une petite place, les plaisirs de la table et le rire une très grande.
 
 

Carnaval de Santiago de Cuba

C'est sans doute le carnaval le plus grand et le plus intense des Caraïbes. Cette grande nouba qui a lieu, à la fin juillet, à Santiago est une débauche de chars, danseurs, rhum, rumba, etc. Vous pouvez vous y joindre, sachant que c'est très caliente !
 
 
 

Août

 
Tandis que Santiago se remet du mois de fêtes qui s'achève, La Havane se prépare à ses célébrations annuelles. Sur les plages et dans les campismos, les vacanciers cubains sont encore nombreux. Les hôtels touristiques reçoivent une nouvelle vague de touristes.
 
 

Festival Internacional « Habana Hip-Hop »

Organisé par l'Asociación Hermanos Saíz, branche de l'Uneac, ce festival annuel du hip-hop permet aux jeunes musiciens de se lancer dans des improvisations et d'échanger des idées.
 
 

Carnaval de La Havane

Défilés, danses, musique, costumes bigarrés et impressionnantes effigies – la grande fête estivale de La Havane n'est pas aussi célèbre que son homologue de Santiago de Cuba. Toutefois, ses célébrations et processions sur le Malecón laissent quantité d'autres carnavals du monde dans l'ombre.
 
 
 

Septembre

 
On est au cœur de la saison des ouragans et le tourisme connaît une nouvelle période de creux. Les plus téméraires profiteront de tarifs avantageux et de plages quasiment désertes. Attention toutefois : certains établissements et services ferment.
 

Fiesta de Nuestra Señora de la Caridad

Tous les 8 septembre, des dévots des quatre coins de l'île participent à ce pèlerinage à la Basílica de Nuestra Señora del Cobre, près de Santiago, pour honorer la vénérée patronne de Cuba (et son alter ego de la Santería, l'orisha Ochún).
 
 
 

Octobre

 
La menace de tempête et la pluie maintiennent les voyageurs à l'écart jusqu'à la fin du mois, sauf les plus vaillants. Si la solitude va très bien à La Havane, c'est en revanche la morte saison dans les stations balnéaires.
 
 

Festival Internacional de Ballet de La Habana

Ce festival, qui a lieu les années paires, est organisé par le Ballet national de Cuba. Il attire des compagnies et des étoiles de la danse, et un nombreux public. Expositions, galas, ballets classiques et contemporains se succèdent une semaine durant.
 
 

Festival del Bailador Rumbero

Pendant les 10 jours qui suivent le 10 octobre, Matanzas redécouvre la rumba de ses racines grâce aux talentueux musiciens qui se produisent au Teatro Sauto.
 
 
 

Novembre

 
Préparez-vous à l'invasion venue du Nord et à l'envolée des prix des hôtels ! Plus d'un quart des touristes qui visitent Cuba sont canadiens. Ils arrivent début novembre, dès que le temps devient glacial au Canada.
 
 

Fiesta de los Bandos Rojo y Azul

Considérée comme l'une des plus importantes manifestations de la culture campesina (paysanne) à Cuba, cette fête ésotérique a lieu dans le village de Majagua, dans la province de Ciego de Ávila. La population se divise en deux équipes (les rouges et les bleus) qui s'affrontent lors de concours de danse et de musique.
 
 

Marabana

Le très couru marathon de La Havane attire entre 2 000 et 3 000 concurrents venus du monde entier. La course comprend deux boucles, mais il est aussi possible de ne courir qu'un semi-marathon, ou encore des distances de 5 km et 10 km.
 

Ciudad Metal

Cette célébration du punk et du metal hardcore était résolument avant-gardiste lors de son lancement à Santa Clara en 1990. Depuis, pour l’occasion, des groupes cubains investissent le stade de base-ball et mettent littéralement le feu !
 

Décembre

 
Les fêtes de fin d'année (Noël et Nouvel An) sont la saison touristique la plus intense et la plus onéreuse. Les complexes hôteliers doublent pratiquement leurs tarifs et les chambres partent comme des petits pains. Le pays vibre au son des feux d'artifice et lors de fêtes endiablées. Pensez à réserver !
 

Festival Internacional del Nuevo Cine Latinoamericano

Ce festival international du film (www.habanafilmfestival.com) se déroule dans différents cinémas de La Havane. Il célèbre la riche culture cinématographique cubaine, tout en faisant de nombreux clins d'oeil aux autres pays d'Amérique latine. 
 
 

Procesión de San Lázaro

Tous les ans le 17 décembre, les Cubains se rendent au Santuario de San Lázaro à Santiago de las Vegas, dans les faubourgs de La Havane. Certains finissent le chemin à genoux, d'autres marchent pieds nus durant des kilomètres afin d'exorciser les esprits malins ou en remerciement d'une grâce accordée.
 
 

Las Parrandas

La veille de Noël, une débauche de feux d'artifice illumine la ville de Remedios, dans la province de Villa Clara. Durant Las Parrandas, la population se divise en deux équipes et c'est à qui exhibera les plus beaux chars ou les feux d'artifice les plus retentissants.
 
 

Las Charangas de Bejucal

Si vous n'aimez pas Las Parrandas, essayez donc Las Charangas de Bejucal, leur pendant dans la province de Mayabeque. Là aussi, les habitants forment deux équipes répondant aux noms exotiques de Espino de Oro (aubépine d'or) et de Ceiba de Plata (kapokier d'argent).

Festival Internacional de Jazz

Le plus prestigieux festival de musique cubain arrive chaque année en décembre, tel un cadeau de Noël. Par le passé, y ont participé des pointures comme Dizzy Gillespie et Max Roach, ainsi qu’une nuée de talents cubains.
 
 

Mis à jour le : 6 février 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Cuba

Paramètres des cookies