Costa Rica : Avec des enfants

Le Costa Rica en famille

Entre les singes espiègles et les fumerolles des volcans, les forêts mystérieuses et les plages de sable, les paysages costaricains semblent tout droit sortis d’une bande dessinée. Ce pays est idéal pour les familles : il est sûr et offre un terrain de jeu tropical qui ravira les plus jeunes. Le vaste éventail d’activités permet d’assouvir la soif de tous les aventuriers, quel que soit leur âge. De plus, le mode de vie même des Ticos, chaleureux et très portés sur la famille, garantit que les enfants seront bien accueillis.

Cet Eden possède aussi des atouts précieux aux yeux des parents : excellentes infrastructures de transport, système de santé de qualité et faible taux de criminalité. Mais la vraie raison de visiter le Costa Rica en famille réside dans la possibilité de vivre ensemble des expériences fortes et uniques, comme observer des dauphins ou des paresseux, évoluer en kayak à travers les mangroves ou faire une randonnée de nuit à la recherche de grenouilles tropicales.

Incontournables

Avec une biodiversité et des paysages exceptionnels, le Costa Rica séduit avant tout les familles par ses activités de plein air. 

Vie sauvage

L’aspect le plus marquant pour les enfants est sans aucun doute la faune abondante, qui est quasi omniprésente dès que l’on touche le sol costaricain. Sur le chemin de l’hôtel, vous aurez des chances de voir des morphos bleus, papillons emblématiques du pays, quelques iguanes assoupis au soleil ou une volée d’oiseaux tropicaux colorés.

En approfondissant la question dans l’un des parcs nationaux du pays (en particulier le Parque Nacional Manuel Antonio, bondé mais très accessible), vous permettrez à vos zoologues en herbe de se retrouver nez-à-nez avec des animaux très divers : toucans à carène et aras rouges, tortues luths en période de nidification, armées de singes capucins, et divers amphibiens tropicaux aux couleurs chatoyantes. Plus près du sol, on compte de nombreuses autres créatures plus ou moins impressionnantes, comme le grand dynaste Hercule, des serpents et même certains crocodiles – on peut en observer en toute sécurité depuis les ponts qui enjambent les cours d’eau. Pour optimiser vos chances de voir des animaux dans leur milieu naturel, offrez-vous les services d’un guide agréé qui saura rendre l’expérience particulièrement vivante.

Outre les parcs, il semblerait que chaque petite ville du pays dispose d’un jardin de papillons (ou finca de mariposas). La palme revient à Alajuela, près de San José. Dans les secteurs de Quepos, de Bahía Drake et du Volcán Arenal, vous pourrez également faire des randonnées de nuit passionnantes, consacrées à l’observation d’animaux nocturnes. Nombre des réserves naturelles dans les terres et des promenades dans la canopée laisseront vos jeunes enfants bouche bée, alors que les plus grands en quête d’aventure adoreront faire de la tyrolienne entre les arbres.

Plages

Les eaux de la mer des Caraïbes sont, de manière générale, plus calmes et moins dangereuses que celles du Pacifique. Cela dit, les deux côtes sont dotées de superbes plages. Quelles que soient les conditions, les jeunes nageurs doivent être surveillés en permanence et bien comprendre les dangers des contre-courants, particulièrement forts au large de Dominical. En dehors des plus grandes stations balnéaires, les plages sont rarement surveillées.

C’est sur la Península de Nicoya et tout le long de la côte pacifique centrale que l’on trouve les meilleures écoles et camps de surf. Plusieurs professeurs expérimentés ont réussi à faire monter des enfants sur une planche dès 5 ans. Toutefois, les moins de 10 ans doivent, en général, être accompagnés d’un parent. L’enseignement du surf est un métier occasionnel pour certains des professeurs indépendants qui gravitent autour des plages ; par sécurité, vérifiez qu’ils aient bien une qualification.

Autres activités

Le Parque Nacional Volcán Arenal est l’un des rares parcs nationaux accessibles avec une poussette. Si la saison des pluies offre les conditions optimales pour le rafting en eaux vives, les familles pourront faire des descentes plus paisibles et des “safaris” sur les cours d’eau toute l’année. Les meilleurs rapides de classes I et II (adaptés aux familles) sont ceux du Rio Sarapiquí. Renseignez-vous sur les possibilités de rafting sur les Ríos Reventazón et Pacuare, tous deux dotés de portions plus calmes. Les enfants doivent être âgés d’au moins 9 ans, voire plus, pour les parcours plus ardus.

 

Bien que situé au coeur de l’Amérique centrale, le Costa Rica se prête relativement bien aux voyages en famille, et l’organisation préalable ressemblera plus à celle précédant un périple en Amérique du Nord ou en Europe.

Voir une autre idée d'itinéraire avec des enfants au Costa Rica

Avant de partir

Faites un point sur les vaccins environ deux mois avant le départ. Bien que le paludisme, la fièvre jaune et les autres maladies véhiculées par les moustiques soient peu répandues au Costa Rica, consultez votre médecin pour connaître les mesures préventives. Si vous venez d’un pays où la fièvre jaune est répandue, un certificat de vaccination vous sera demandé. Vérifiez la validité des passeports, obligatoires pour toute la famille. Les familles sont particulièrement nombreuses pendant la haute saison. Réservez suffisamment tôt si vous prévoyez de partir pendant la période des vacances de printemps en Amérique du Nord (aux alentours de la semaine sainte au Costa Rica), ou entre Noël et le Nouvel An.

Procurez-vous avant de partir de bonnes cartes routières si vous prévoyez de louer une voiture, ainsi que des cartes topographiques si vous axez votre séjour sur la randonnée.

Pour tous les âges

Bébés

  • Pensez aux couches jetables, aux produits de toilette, aux médicaments pour bébé et au thermomètre, à apporter ou à acheter à San José. Dans les régions rurales, vous aurez peut-être du mal à vous approvisionner.
  • Si la poussette peut être utile dans les grandes stations touristiques, elle est en revanche d’un usage problématique dans le reste du pays. Un porte-bébé dorsal ou ventral peut être judicieux.

Enfants et préadolescents

  • Pas de difficultés sur les chemins de la plupart des parcs nationaux, qui sont faciles, courts et bien balisés. Le Parque Nacional Corcovado, le Parque Nacional Chirripó et le Parque Nacional La Amistad font cependant exception à cette règle.
  • Bien que de nombreuses écoles de surf acceptent des enfants très jeunes, les moins de 10 ans devront généralement être accompagnés d’un adulte.

Adolescents

  • Vos adolescents sont studieux ? Offrez-leur des cours d’espagnol en alternance avec des stages de surf. Aux périodes d’affluence, certaines écoles de surf proposent des cours réservés à la gent féminine.
  • Prêt pour une activité plus aventureuse ? Cap vers une randonnée dans le Parque Nacional Corcovado ou l’ascension du Chirripó.



Au Costa Rica

Voyager avec ses enfants n’influencera pas votre itinéraire : de manière générale, les endroits attirant les adultes séduiront aussi les plus jeunes.

Les standards costaricains en matière de soins et de santé sont plus proches de ceux d’Amérique du Nord et d’Europe que d’autres pays de la région.

Transports

Les moins de 12 ans bénéficient d’une réduction de 25% sur les vols intérieurs, et l’avion est gratuit pour les moins de 2 ans, assis sur les genoux de leurs parents. Pas de réduction accordée aux enfants pour les trajets en bus (sauf pour les moins de 3 ans). Si un seul des deux parents voyage avec son enfant, un document prouvant l’accord de l’autre parent lui sera peut-être demandé. Renseignez-vous sur la législation de votre pays en la matière.

Beaucoup de lodges assurent un service de navette depuis/vers l’aéroport. Bien que de nombreuses familles louent une voiture pour une partie ou la totalité de leur voyage, sachez que le système de transports publics costaricain est sûr et relativement bien adapté aux trajets à plusieurs. Les agences de location ne sont pas toujours en mesure de fournir des sièges-autos pour bébés ; amenez le vôtre ou vérifiez plusieurs fois auprès de l’agence si elle peut vous en fournir.

Hébergements familiaux

Le choix est vaste, des écolodges dans la jungle aux campings en bord de mer. Il existe des chambres familiales bon marché, et la plupart des hôtels des catégories moyenne et supérieure pratiquent des tarifs préférentiels pour les moins de 12 ans, lorsque ceux-ci partagent la chambre de leurs parents. Dans les établissements haut de gamme, les lits pour bébés sont fournis, et les enfants peuvent généralement profiter d’activités, de piscines et d’aires de jeu.

À table !

La cuisine costaricaine est copieuse et simple, mais un peu fade (haricots, riz, poulet grillé et steaks sont omniprésents). L’avantage ? Ces mets récurrents conviendront très bien aux enfants. Les établissements de style fast-food sont faciles à trouver. Si les menus pour enfants ne sont pas courants dans les restaurants, ils sont souvent proposés dans les lodges haut de gamme. Cependant, si vous le demandez, la plupart des échoppes adapteront les quantités aux petits appétits.

Si vous voyagez avec un bébé, faites le plein de lait en poudre et de provisions avant de vous rendre dans des endroits reculés. Prévoyez toujours des en-cas pour les longs trajets.

L’eau du robinet est potable au Costa Rica. Du fait des températures élevées, il est important de bien s’hydrater. Les enfants aimeront les boissons locales rafraîchissantes comme les batidos (smoothies aux fruits frais), soit al agua (à l’eau), soit con leche (au lait), le lait de coco et l’horchata (lait de riz à la cannelle).

Mis à jour le : 20 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Costa Rica

Paramètres des cookies