Ouest canadien : Sports et activités

Il serait plus facile de dresser la liste des activités qu'on ne peut pas pratiquer au Canada que l'inverse. Les randonneurs auront de quoi être largement satisfaits. Dans l'Ontario, le parc provincial Killarney possède un parcours faisant le tour de ses différents sommets. Parmi les autres endroits se prêtant à la randonnée, on trouve le parc de la Gaspésie et le parc du Mont-Tremblant au Québec, le parc national Gros-Morne à Terre-Neuve, et le parc national du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse. Pour des marches de plusieurs jours, rendez-vous au parc national de Pukaskwa (Ontario), au parc provincial du lac Supérieur (également en Ontario), sur le Trans Canada Trail, un parcours qui relie les côtes est et ouest (mais votre séjour sera-t-il assez long ?), ou dans les fabuleux (et voisins) parcs de Jasper et de Banff, en Alberta. De nombreux parcs offrent des infrastructures pour faire du canoë, du kayak et du rafting, notamment au parc national Kejiumkujik en Nouvelle-Écosse, ou sur la Kicking Horse River, en Colombie-Britannique, ou encore dans l'archipel Haida Gwaii, sur la côte Ouest. Pour les activités de plage, direction la côte est avec la plage d'Ingonish en Nouvelle-Écosse ou les eaux chaudes des plages de Melmerby et de Caribou près de New Glasgow, et de la plage Parlee au Nouveau-Brunswick ; sur la côte ouest, les plages de Vancouver, notamment, vous réservent un climat souvent plus clément. Pour le surf, cap sur Tofino, sur l'île de Vancouver, face à l'océan Pacifique. Les amateurs de ski n'ont que l'embarras du choix. Les meilleures stations se trouvent au Québec, en Alberta (notamment à Banff et à Jasper) et en Colombie-Britannique, où la station de ski très réputée de Whistler a coorganisé, avec Vancouver, les Jeux olympiques d'hiver de 2010.
L'écotourisme existe au Canada depuis longtemps et, à l'inverse de nombreux pays, il est relativement bon marché. L'estuaire du Saint-Laurent ou le Pacifique, au large de l'île de Vancouver, entre autres, permettent d'observer les cétacés de près, tandis que le voyage aux îles de la Madeleine, au Québec, est très prisé, car il offre la possibilité d'aller observer les attendrissants bébés phoques. De nombreux voyages ont également pour but la découverte des peuples autochtones.
N'attendez plus, découvrez les activités de plein air à pratiquer dans l'Ouest canadien pour passer de la contemplation à l'action. 

Mis à jour le : 23 août 2016

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable dans l’Ouest canadien

Paramètres des cookies