Ouest canadien : Comment circuler

Auto-stop et covoiturage

Faire du stop n'est jamais totalement sûr quel que soit le pays et nous ne le recommandons pas. Cela dit, dans les zones rurales et isolées du Canada, il n'est pas rare de voir des personnes tendre le pouce sur le bord de la route.

  • Si vous vous décidez à faire de l'auto-stop, sachez que vous prenez un risque. Rappelez-vous qu'il est plus sûr de voyager à deux et d'informer quelqu'un de votre destination.
  • L'auto-stop est illégal sur certaines routes (comme celles de la série 400 en Ontario).
  • Digihitch (www.canada.digihitch.com) est un bon site Internet lorsqu'il est mis à jour.
  • Les services de covoiturage offrent une bonne solution de remplacement au stop. Autotaxi (www.autotaxi.com) liste les trajets en covoiturage au Canada et vers les États-Unis. Vous pouvez le consulter si vous êtes conducteur ou passager, passer votre annonce et contacter des conducteurs reliant des destinations qui vous intéressent.

Avion

Air Canada, membre de Star Alliance (voir Forfaits aériens, plus loin), possède le plus vaste réseau de vols intérieurs, desservant quelque 150 destinations avec sa filiale régionale, Air Canada Jazz.
Les transporteurs low cost commencent à concurrencer sérieusement Air Canada. La principale, WestJet, est basée à Calgary. En réponse, Air Canada est entré sur le marché des vols bon marché par la mise en place sur ses vols réguliers de tarifs « Tango », qui sont parfois même moins chers que les compagnies low cost.
Le domaine aérien canadien se compose également de compagnies indépendantes régionales et locales, qui ont tendance à se spécialiser dans de petites régions reculées, principalement dans le Nord. Selon la destination, les tarifs peuvent être élevés car il y a peu de concurrence sur le marché.
Voici une liste des principaux transporteurs intérieurs :

Forfaits aériens

Les membres de Star Alliance (www.staralliance.com) – Air Canada, Continental Airlines, United Airlines et US Airways – se sont regroupés pour proposer un forfait nord-américain (North American Airpass), disponible à toute personne ne résidant pas aux États-Unis, au Canada, au Mexique, aux Bermudes ou aux Caraïbes. Il ne peut être vendu qu'en supplément à un vol international réalisé sur une compagnie membre de Star Alliance. Il est possible d'acheter entre trois (399 $US) et dix « coupons » (1 099 $US). Consultez le site Internet pour plus de détails.

Bateau

Un réseau de ferries existe en Colombie-Britannique. Pour des informations sur les liaisons maritimes, voir les rubriques Comment circuler du chapitre régional.
Les piétons et les cyclistes peuvent généralement embarquer à tout moment, mais il faut réserver si l'on souhaite embarquer un véhicule ou réserver une cabine avec couchette. C'est particulièrement important durant la saison haute estivale et les vacances. Parmi les compagnies les plus importantes, citons :

  • BC Ferries (250-386-3431, 888-223-3779 ; www.bcferries.com). Immense réseau de ferries, avec 25 itinéraires pour 46 ports, dont l'île de Vancouver, les îles du Golfe, la péninsule Sechelt sur la Sunshine Coast et les îles de la Reine-Charlotte, toutes en Colombie-Britannique.

Bus

Greyhound Canada (800-661-8747 ; www.greyhound.ca) domine le marché avec un réseau énorme s'étendant tant dans le centre que dans l'ouest du Canada, ainsi que depuis/vers les États-Unis.
À bien des égards, les services de bus sont vraiment très bons. Les véhicules sont généralement propres, confortables et sûrs. Les services à bord incluent souvent des toilettes, la climatisation (prenez un pull), des sièges inclinables et la diffusion de films. Il est interdit de fumer. Pour les longs trajets, les bus font des pauses plus ou moins régulières pour les repas, le plus souvent dans des stations-service.

Pour des renseignements sur les circuits en bus avec des agences.

Forfaits

Chez Greyhound, le Passeport Découverte (Discovery Pass ; 800-846-0754 ; www.greyhound.com ou www.discoverypass.com) sert aussi bien à voyager au Canada qu'aux États-Unis. Attention toutefois : pour les trajets courts, le forfait n'est pas toujours plus intéressant que l'achat de billets individuels. En revanche, c'est une solution souvent intéressante pour les longs trajets.
Ce pass permet un nombre de trajets illimité d'une côte à l'autre, durant une période allant de 7 à 60 jours.
Vous pourrez acheter ces forfaits en personne dans tout terminal Greyhound et en ligne au moins 14 à 21 jours avant le départ (il pourra vous être envoyé par courrier). Consultez le site Internet pour connaître l'agent Greyhound le plus proche dans votre pays.

Réservations

Greyhound et la plupart des autres compagnies ne prennent pas de réservations et le fait même d'acheter son billet à l'avance ne garantit pas une place dans un bus particulier. Présentez-vous au moins 45 minutes à 1 heure avant l'heure prévue du départ pour avoir de bonnes chances d'avoir une place. Prévoyez plus de temps le vendredi et le dimanche après-midi, ainsi que les jours fériés.

Tarifs

Le bus est le moins cher des moyens de transport, d'autant qu'il existe de multiples solutions pour éviter de payer le plein tarif. À quelques petites différences près, Greyhound et les autres compagnies de bus offrent généralement des réductions de 10% aux seniors, aux étudiants et aux militaires. Les enfants de moins de 12 ans paient quant à eux moitié prix. Les titulaires d'une carte HI ont droit à des réductions de 25%. Les achats réalisés à l'avance (7 à 14 jours) permettent aussi de payer moins cher. Pour les trajets spécifiques et plus d'informations sur les tarifs, voir les rubriques Depuis/vers… des chapitres régionaux.

Train

VIA Rail (888-842-7245 ; www.viarail.ca/fr) gère la plupart des trains de passagers au Canada pour les liaisons interurbaines et nationales, sur 14 000 km de voies ferrées. Dans certaines zones isolées du pays, comme Churchill, dans le Manitoba, les trains constituent le seul moyen d'accès par voie terrestre.

  • Le service ferroviaire est particulièrement efficace sur l'axe reliant la ville de Québec à Windsor (Ontario), notamment entre Montréal et Toronto, les deux principaux centres urbains.
  • Les couloirs des trains sont équipés du Wi-Fi, accessible gratuitement.
  • Il est interdit de fumer dans les trains.

Classes

Il existe 4 grandes classes :

  • Les places de la classe Économie sont assez rudimentaires, bien que confortables, avec sièges inclinables et repose-tête. Couvertures et oreillers sont fournis pour les voyages de nuit.
  • Dans les trains qui circulent sur l'axe reliant le sud de l'Ontario au Québec, vous pouvez opter pour la classe Affaires, qui offre des sièges plus spacieux et possède des prises de courant permettant de brancher les ordinateurs. Elle permet aussi d'être prioritaire pour monter à bord. Le prix du billet inclut un repas.
  • Des wagons-lits sont disponibles sur les trajets de nuit plus courts. Vous pouvez choisir entre des couchettes supérieures ou inférieures, ou des cabines privées pour 1, 2 ou 3 personnes, toutes avec sdb.
  • La classe Voiture-lits Loisirs est disponible sur les longs trajets et comprend l'hébergement et les repas, ainsi que l'accès au wagon panoramique et parfois les services d'un guide touristique.

Tarifs

Le train revient plus cher que le bus, mais nombre de passagers considèrent que c'est un moyen plus confortable de voyager. La saison haute est comprise entre juin et mi-octobre ; les prix sont alors 40% supérieurs. Vous pourrez faire des économies non négligeables en achetant vos billets à l'avance (même seulement 5 jours avant le départ).

Lignes ferroviaires longue distance

Parmi les grands axes ferroviaires de VIA Rail, on compte :

  • Canadien Trajet de 3 jours dans un magnifique train en acier des années 1950, reliant Toronto à Vancouver, en passant par le nord du « pays des grands lacs » de l'Ontario, les plaines de l'ouest via Winnipeg et Saskatoon, et Jasper dans les Rocheuses.
  • Hudson Bay Relie tranquillement les prairies au Subarctique : de Winnipeg aux ours polaires de Churchill.
  • Malahat Sillonne la magnifique campagne de l'Île de Vancouver ; vous pouvez faire autant d'escales que vous le souhaitez.
  • Skeena Trajet parcouru de jour uniquement reliant Jasper, en Alberta, à la ville côtière de Prince-Rupert, en Colombie-Britannique. Le train s'arrête pour la nuit à Prince George (vous devez réserver vous-même votre chambre d'hôtel).
  • Algoma Central Railway (www.algomacentralrailway.com) Sillonne les paysages sauvages du nord de l'Ontario.
  • Ontario Northland (www.ontarionorthland.ca) Gère le Northlander de Toronto à Cochrane, dans le nord de l'Ontario, et le Polar Bear Express (en saison) qui relie Cochrane à Moosonee, dans la baie d'Hudson.
  • Royal Canadian Pacific (www.royalcanadianpacific.com) Un autre luxueux train de croisière traversant les Rocheuses et ses environs en passant par Calgary.
  • Rocky Mountaineer Railtours (www.rockymountaineer.com) Trains de luxe qui circulent entre Vancouver, Kamloops et Calgary et permettent d'admirer les paysages des Rocheuses.
  • White Pass & Yukon Route (www.wpyr.com) Splendide trajet suivant la piste du Col-White, de Whitehorse, dans le Yukon, à Fraser, en Colombie-Britannique.

Réservations

Il est vivement recommandé de réserver sa place à l'avance, notamment en été, les week-ends et durant les périodes de congé. Pour les voyages en haute saison (de juin à mi-octobre), les places les plus recherchées disponibles en wagons-lits peuvent être épuisées plusieurs mois à l'avance, surtout dans les trains longue distance comme le Canadien. Le Hudson Bay est souvent pris d'assaut durant la saison des ours polaires (de fin septembre à début novembre environ).

Forfaits ferroviaires

VIA Rail propose quelques forfaits qui vous permettront sans doute de faire des économies :

  • Le Canrailpass-System permet de réaliser 7 trajets dans n'importe quel train, répartis sur une période de 21 jours. Places en classe Économie ; il n'est pas possible de demander la classe supérieure. Vous devez réserver chaque trajet au moins 3 jours à l'avance (possibilité de le faire en ligne). Les forfaits coûtent 941/588 $ en haute/basse saison.
  • Le Canrailpass-Corridor permet d'effectuer 7 trajets, répartis sur une période de 10 jours, sur l'axe reliant la ville de Québec à Windsor (via Montréal, Toronto et Niagara). Le forfait coûte 337 $, quelle que soit la période de l'année.

Vélo

Traverser le Canada à vélo serait une entreprise des plus aventureuses, sans être toutefois impossible pour les plus sportifs. En revanche, le cyclotourisme, qui se pratique aisément à l'échelle d'une région, est devenu une activité de plus en plus populaire. Les longs trajets peuvent être intégralement réalisés sur des routes secondaires calmes et nombre de villes (dont Edmonton, Ottawa, Toronto et Vancouver) disposent de pistes cyclables.

  • Les cyclistes sont soumis au même code de la route que les autres véhicules, mais ne vous attendez pas à ce que les voitures vous cèdent facilement la priorité à droite.
  • Les casques sont obligatoires pour tous les cyclistes en Colombie-Britannique, ainsi que pour toute personne de moins de 18 ans dans les provinces de l'Alberta et de l'Ontario.
  • Better World Club (866-238-1137 ; www.betterworldclub.com) procure une assistance en cas d'urgence. L'adhésion coûte 40 $ par an, plus 12 $ de frais d'inscription, et donne droit à deux interventions gratuites, avec transport jusqu'au poste de réparation le plus proche, ou à l'hôtel, dans un rayon de 50 km de l'endroit où l'on vient vous chercher.

Transport

  • Par l'avion : la plupart des compagnies aériennes enregistrent les vélos comme des bagages, sans frais supplémentaires, sur les vols internationaux, tant qu'ils sont dans une caisse. Sur les vols intérieurs, ils facturent généralement entre 30 $ et 65 $. Vérifiez bien les conditions avant d'acheter votre billet.
  • Par le bus : si vous voyagez avec Greyhound Canada, il vous faudra enregistrer votre vélo en tant que marchandise. Outre la caisse à vélo (10 $), vous serez facturé en fonction du poids du vélo, avec majoration pour colis hors normes (30 $). Les vélos ne voyagent dans le même bus que les passagers que s'il y a assez de place. Mieux vaut le faire partir un jour avant pour être certain d'arriver en même temps (ou avant).
  • Par le train : VIA Rail transportera votre vélo moyennant 20 $, mais seulement sur les trains avec un service d'enregistrement des bagages (ce qui inclut tous les trains longue distance et nombre de trains régionaux).

Achat

L'achat d'un vélo et sa revente avant de partir se font facilement. Les magasins spécialisés dans le vélo offrent le plus grand choix et les meilleurs conseils, mais les prix sont souvent moindres dans les magasins de sport généralistes. Certains magasins de vélos et certains loueurs vendent également des vélos d'occasion. Pour faire les meilleures affaires, faites les marchés aux puces, les vides-greniers (garage sales) et les boutiques d'œuvres caritatives (thrift shops) ou consultez les petites annonces sur les panneaux d'affichage des auberges et des universités. Ce sont également les meilleurs endroits pour revendre votre vélo avant de partir.

Location

Vous trouverez des vélos à louer dans la plupart des villes touristiques ; les adresses sont souvent recensées dans le présent guide. La location coûte environ 15 $ par jour pour un vélo classique et 25 $ pour un VTT. Un casque et un cadenas sont généralement fournis avec. La plupart des loueurs exigent une caution allant de 20 à 200 $.

Voiture et moto

Assurance

La loi canadienne exige pour tous les véhicules une assurance vous couvrant en cas de dommages causés à des personnes ou à des biens.

  • La couverture minimale est de 200 000 $ dans toutes les provinces. Si vous disposez déjà d'une assurance chez vous, ou si vous avez acheté une assurance voyage, assurez-vous que votre police vous couvrira suffisamment là où vous irez.
  • Les sociétés de location proposent des assurances de responsabilité civile. L'assurance-collision sans franchise (en anglais Collision Damage Waiver, CDW) réduit ou rembourse totalement la somme à payer à l'agence de location en cas de dommage causé au véhicule. Certaines cartes de crédit garantissent l'assurance collision pour une certaine période, si la location est payée avec la carte et que vous refusez l'assurance proposée par l'agence de location. Consultez systématiquement la société émettrice de votre carte pour savoir ce qu'elle couvre au Canada.
  • Une assurance individuelle contre les accidents corporels vous couvre vous et tout passager pour les soins médicaux qui résulteraient d'un accident. Si votre assurance-voyage ou assurance-santé couvre aussi cela (ce que font la plupart… mais vérifiez tout de même), vous pourrez bien entendu vous en passer.

Automobile-clubs

Être membre d'un club automobile peut s'avérer très pratique au Canada. Les services de l'Association canadienne des automobilistes (CAA ; 800-268-3750 ; www.caa.ca), notamment l'assistance d'urgence 24h/24, sont accessibles aux membres d'automobile-clubs étrangers affiliés. L'association propose aussi des conseils d'itinéraires, des cartes gratuites, des services d'agence de voyages, ainsi que diverses réductions pour les hôtels, la location de voiture, etc.
Le Better World Club (866-238-1137 ; www.betterworldclub.com), qui reverse 1% de ses revenus annuels à des projets de dépollution, apparaît comme une alternative. Il offre ses services dans tout le Canada ainsi qu'aux États-Unis et propose aussi un programme d'assistance routière pour les vélos.

Essence

L'essence se vend en litres. Lors de nos recherches, il fallait compter en moyenne 1,08 $ le litre. Les prix sont plus élevés dans les zones reculées. Les habitants de Winnipeg ont la chance de payer l'essence la moins chère du Canada.
La plupart des stations-service sont en self-service, et il n'est généralement pas difficile d'en trouver une, hormis dans les régions très peu peuplées. Dans ces dernières, mieux vaut remplir son réservoir à chaque station croisée et transporter un bidon d'essence en cas de besoin. Certaines stations-service sont fermées le dimanche.

Location

Voiture

Louer une voiture au Canada requiert généralement les conditions suivantes :

  • être âgé d'au moins 25 ans ;
  • détenir un permis de conduire valide (un permis de conduire international pourra vous être exigé si vous ne venez pas d'un pays anglophone ou francophone) ;
  • avoir une carte de crédit (les principaux émetteurs sont acceptés).

Certaines agences acceptent de louer à des conducteurs ayant entre 21 et 24 ans moyennant des frais supplémentaires.
Comptez 35 $ à 65 $ par jour pour la location d'un véhicule économique. Attendez-vous à payer plus si vous le louez dans les aéroports et les gares, si vous optez pour une location aller simple ou si vous souhaitez ajouter un conducteur.
Les sièges enfant sont obligatoires (à demander lors de la réservation) et coûtent environ 8 $ par jour.
Les grandes sociétés de location disposent généralement d'agences dans les aéroports, les gares et les centres-villes.

Practicar (800-327-0116 ; www.practicar.ca). Anciennement Rent a Wreck ; tarifs souvent plus bas. Partenaire de Backpackers Hotels Canada et de Hostelling International.
Au Canada, les formules payées à l'avance depuis votre pays d'origine (forfaits avion-location de voiture) s'avèrent souvent moins chères que les locations effectuées sur place.

Moto

Plusieurs sociétés proposent des locations de motos et des circuits, mais les tarifs peuvent être très élevés : comptez environ 210 $ par jour pour une Harley Heritage Softail Classic, avec assurance et 200 km. Certaines agences exigent une période de location minimum, pouvant aller jusqu'à 7 jours. Rouler à moto est particulièrement populaire en Colombie-Britannique.

Camping-cars

Les camping-cars ont beaucoup de succès dans l'Ouest et vous trouverez des agences spécialisées à Calgary, Edmonton, Vancouver et dans d'autres villes (voir les Pages jaunes, « Yellow Pages », à la rubrique Recreational Vehicles). Vous pourrez toutefois aussi louer des camping-cars à Toronto et d'autres villes du centre. Réservez dès que possible en été car les modèles les plus prisés partent vite. Le prix de base est d'environ 160 $ à 265 $ par jour en haute saison pour les véhicules de taille moyenne, mais l'assurance, les frais et les taxes alourdissent fortement la facture. Les véhicules fonctionnant au diesel sont beaucoup plus économiques. Consultez également les sociétés suivantes :

Venir avec un véhicule depuis les états-Unis

Il est assez simple de passer la frontière canadienne depuis les États-Unis avec votre voiture ou votre moto, dans la mesure où vous disposez des papiers du véhicule, d'un justificatif d'assurance de responsabilité civile et de votre permis de conduire national.

Permis de conduire

Dans la plupart des provinces, les visiteurs peuvent conduire légalement dans le pays jusqu'à trois mois avec leur permis national. Dans certaines, comme la Colombie-Britannique, cette période va même jusqu'à six mois.
Si vous prévoyez de passer beaucoup de temps dans le pays, le plus simple est d'obtenir un permis de conduire international, valable un an. Votre automobile-club peut vous en délivrer un pour un prix modique. Conservez toujours votre permis de conduire national avec votre permis de conduire international.

État des routes et sécurité

Les routes sont généralement en bon état, mais gardez à l'esprit les éléments suivants :

  • Les hivers très rudes laissent parfois des nids-de-poule conséquents auxquels il vaut mieux s'attendre. Conduire en hiver est souvent délicat en raison de la neige et de la glace, qui peuvent entraîner la fermeture de routes ou de ponts. Le site de Transports Canada (800-387-4999 ; www.tc.gc.ca/road) propose des renseignements sur l'état des routes et les zones de travaux dans chaque province.
  • Si vous roulez en hiver ou dans des zones isolées, assurez-vous que votre véhicule est équipé de pneus radiaux toutes saisons ou de pneus neige, et de réserves de secours au cas où vous viendriez à être bloqué.
  • Les distances entre les stations-service peuvent être longues dans les zones peu peuplées, alors veillez à refaire le plein d'essence dès que vous en avez l'occasion.
  • Les élans, orignaux et autres cervidés apparaissent fréquemment sur les routes en zones rurales, surtout la nuit. Quel que soit votre véhicule, vous ne pourrez pas rivaliser avec un orignal de 534 kg, alors ouvrez l'œil !

Code de la route

  • Les Canadiens conduisent à droite.
  • Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire, et les enfants de moins de 18 kg doivent être assis sur un rehausseur, à l'exception des nourrissons qui doivent être installés dans un siège auto dos à la route.
  • Les motards doivent porter un casque et rouler les phares allumés.
  • La vitesse est généralement limitée à 40 km/h ou 50 km/h dans les villes, et entre 90 km/h et 110 km/h en dehors des villes.
  • Les conducteurs doivent ralentir à 60 km/h lorsqu'ils passent devant des véhicules d'urgence (comme les voitures de police et les ambulances) arrêtés au bord de la route, leurs phares allumés. Attention, toutes les voitures doivent s'arrêter, dans les deux sens, quand un bus scolaire à l'arrêt allume ses clignotants rouges – ce qui signifie que des enfants montent dans le bus ou en descendent.
  • Tourner à droite à un feu rouge après avoir marqué un arrêt est autorisé dans toutes les provinces (sauf lorsqu'un panneau l'interdit). Cependant, restez prudent aux carrefours : il est fréquent que des automobilistes brûlent les feux rouges.
  • Il est interdit de téléphoner au volant en Colombie-Britannique, en Ontario et en Saskatchewan.
  • Les détecteurs de radars sont interdits dans la plus grande partie du pays (sauf en Alberta, en Colombie-Britannique et en Saskatchewan). Les conducteurs possédant un détecteur, même s'il n'est pas en marche, risquent une amende de 1 000 $ s'ils se font arrêter, et l'appareil peut être confisqué.
  • Le taux d'alcoolémie maximum autorisé dans le sang est de 0,08%. La conduite en état d'ébriété est une infraction d'ordre criminel.

Transports urbains

Vélo

Le vélo est un moyen de transport apprécié durant les mois les plus chauds et quantité de villes sont sillonnées de centaines de kilomètres de pistes cyclables. Les vélos sont généralement acceptés dans les transports en commun (mais certaines villes imposent des restrictions pendant les heures de pointe). Vous pourrez louer des vélos dans toutes les grandes villes.

Bus

Le bus est le moyen de transport en commun le plus répandu, et presque toutes les villes du pays possèdent un réseau. La plupart fonctionnent surtout en journée et n'offrent qu'un service limité, voire pas de service, en soirée et les week-ends.

Métro

Toronto et Montréal sont les deux seules villes canadiennes à être dotées d'un réseau de métro. Vancouver, quant à elle, possède un monorail principalement aérien. Calgary, Edmonton et Ottawa disposent de bons systèmes de transport urbain sur rail. Des plans de lignes sont affichés dans toutes les stations.

Taxi

Vous trouverez sans problème des taxis dans la plupart des grandes villes – voir les rubriques Comment circuler de ce guide. Les taxis ont généralement un compteur. Le montant de la prise en charge est de 2,70 $ environ et le tarif est d'environ 1,75 $/km. Les conducteurs s'attendent à recevoir un pourboire (10-15% du prix de la course). Les taxis peuvent être hélés dans la rue ou réservés par téléphone.

Circuits organisés locaux

Nous avons recensé plusieurs tour-opérateurs dans les rubriques Circuits organisés des différents chapitres régionaux de ce guide. Il existe de bonnes sociétés travaillant dans plusieurs provinces du Canada, citons notamment :

  • Backroads (510-527-1555, 800-462-2848 ; www.backroads.com). Circuits à vélo guidés et autoguidés dans les Rocheuses, notamment.
  • Moose Travel Network (%dans l'Ouest canadien 604-777-9905, 888-244-6673 ; www.moosenetwork.com). Périples de style routard en minibus en Colombie-Britannique, Alberta et Ontario. Ces circuits de 2 à 19 jours permettent de faire des escales en chemin. Divers forfaits de ski et de snowboard disponibles en hiver.
  • Nahanni River Adventures (867-668-3180, 800-297-6927 ; www.nahanni.com). Expéditions de rafting et de kayak en Colombie-Britannique, notamment sur la Firth, l'Alsek et la Babine, ainsi que dans le bassin de la Tatshenshini-Alsek.
  • Road Scholar (800-454-5768 ; www.roadscholar.org). Le nouveau nom du programme Elderhostel, une organisation à but non lucratif qui propose des circuits éducatifs dans presque toutes les provinces aux personnes de plus de 55 ans, notamment des circuits en train, en bus, des croisières et des randonnées.
  • Routes to Learning (613-530-2222, 866-745-1690 ; www.routestolearning.ca). Cette organisation à but non lucratif organise des dizaines de circuits éducatifs, notamment des circuits ornithologiques dans les Rocheuses.
  • Trek America (www.trekamerica.com). Camping « actif », randonnées et circuits de canoë en petits groupes, destinés principalement aux voyageurs de 18 à 38 ans, mais certains périples sont ouverts à tous.
Mis à jour le : 11 novembre 2012

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable dans l’Ouest canadien

Paramètres des cookies