Canada : Santé

Vaccins et soins médicaux au Canada

Le Canada offre l’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Toutefois, pour les étrangers, il affiche un coût prohibitif. Il est donc impératif, dans le cas où votre propre assurance ne s’étend pas à vos déplacements à l’étranger, de souscrire une police d’assurance voyage pour vos frais médicaux.
Emportez les médicaments dont vous avez besoin dans leur emballage d’origine, étiqueté de manière lisible. Une lettre de votre médecin traitant, datée et signée, décrivant votre état de santé et le détail de votre traitement (y compris le nom des médicaments génériques) peut également se révéler utile.

Vaccins recommandés

Aucune vaccination n’est exigée pour se rendre au Canada. Il faut, cela dit, toujours veiller à être à jour en ce qui concerne les vaccins de base (diphtérie, rougeole, tétanos et poliomyélite).

Sites Internet

Avant de partir, vous pouvez consulter les conseils en ligne des sites ci-après. Vous trouverez, d’autre part, plusieurs liens sur le site de Lonely Planet (www.lonelyplanet.fr), à la rubrique Ressources.

France (ministère de la Santé : www.sante.gouv.fr ; Comité d’informations médicales (Cimed) www.cimed.org)
Canada (Agence de la santé publique du Canada ; www.travelhealth.gc.ca)

Au Canada

Disponibilité et coût des soins médicaux

Les services médicaux sont très répandus et facilement accessibles. En cas d’urgence, le mieux est de se rendre à l’hôpital le plus proche. S’il s’agit d’un problème mineur, téléphonez à l’hôpital et demandez qu’on vous adresse à un médecin local, solution en principe moins onéreuse que de se rendre aux urgences (où il peut vous en coûter jusqu’à 500 $ avant toute prise en charge).
Les pharmacies sont nombreuses, mais les médicaments sur ordonnance peuvent coûter cher sans assurance ou mutuelle. Vous avez droit à importer une quantité de médicaments destinés à un usage personnel correspondant à 90 jours de traitement.

Maladies infectieuses

La plupart se contractent par piqûres de moustiques ou morsures de tiques, ou sont liées à l’environnement. L’Agence de la santé publique du Canada renseigne sur toutes les maladies indiquées ci-après.
Giardiase Infection intestinale. Évitez de boire l’eau des lacs, des étangs, des rivières et des cours d’eau.
Maladie de Lyme Surtout présente dans le sud du Canada. Transmise par les tiques du cerf à la fin du printemps et en été. Vérifiez que vous n’avez pas été mordu par une tique après une sortie en plein air.
Syndrome respiratoire aiguë sévère (SRAS). Au moment d’écrire ces lignes, le SRAS est sous contrôle au Canada.
Virus du Nil occidental Transmis par les moustiques à la fin de l’été et au début de l’automne. Optez pour la prévention en portant manches et pantalons longs, chapeau, et chaussures plutôt que sandales. Appliquez aussi un bon répulsif anti-insectes, de préférence qui contienne du DEET, sur votre peau et vos vêtements.

Affections liées à l’environnement

Hypothermie Ce peut être grave, surtout dans les régions du nord du pays. Couvrez-vous intégralement le corps, y compris le cou et la tête. Surveillez les symptômes de l’hypothermie : fatigue, engourdissement, en particulier des extrémités (doigts et orteils), grelottements, élocution difficile, comportement incohérent ou violent, léthargie, vertiges, crampes musculaires et explosions soudaines d’énergie.
Coup de chaleur La déshydratation est le principal facteur. Symptômes à repérer, entre autres : fatigue générale, maux de tête, nausées et sueurs. Allongez le malade par terre, jambes surélevées, couvez-le de vêtements mouillés et frais, et réhydratez-le.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable dans l’Ouest canadien

Paramètres des cookies