Brésil

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Brésil
  4. Brasília et Goiás

Brasília et Goiás

Pourquoi y aller

Brasília a été construite dans le but d’apporter une réponse, à la fois utopiste et réalisable, au chaos de l’urbanisation moderne. Souvent saluée pour sa conception avant-gardiste et son architecture futuriste, la ville a aussi ses détracteurs, qui déplorent l’inadéquation de ses quartiers thématiques ultra-organisés. Capitale politique du Brésil, c’est une ville de fonctionnaires, mais elle demeure la seule cité au monde érigée au XXe siècle classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Encerclant le Distrito Federal (DF) de Brasília, le Goiás est l’État le moins touristique du Brésil. Pourtant, ses couchers de soleil rougeoyants derrière les collines luxuriantes du cerrado (savane arborée) composent un paysage de carte postale. Parmi ses principaux attraits, qui justifient amplement un séjour de plus d’une semaine, figurent les villes coloniales pittoresques de Cidade de Goiás et Pirenópolis, ses cours d’eau, ses cascades et les sentiers forestiers du Parque Nacional da Chapada dos Veadeiros.

Quand partir

  • Semana Santa Des farricocos encapuchonnés défilent dans les rues de Cidade de Goiás.
  • 50 jours après Pâques Fête de l’Esprit-Saint à Pirenópolis.
  • Nov-déc La majesté du cerrado (“savane sud-américaine”) en fleurs.

brasilia-cc

À ne pas manquer

  1. L’ambiance bohème de Pirenópolis, paisible bourgade coloniale.
  2. L’architecture futuriste de Brasília la nuit, quand les lumières baignent la Praça dos Trés Poderes d’une atmosphère surnaturelle.
  3. Les lignes aériennes du Santuário Dom Bosco, une église hors du commun.
  4. Une randonnée à travers la flore du cerrado, dans le Parque Nacional da Chapada dos Veadeiros.
  5. La visite du Templo da Boa Vontade, où la spiritualité se mêle à une pure excentricité.
  6. Les paysages lunaires et les formations rocheuses du Vale da Lua.
  7. Les rues pavées et l’architecture coloniale de Cidade de Goiás.
  8. Les bienfaits de la rivière thermale et les attractions aquatiques du Hot Park de Rio Quente.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire au Brésil

Extrémité de l’Eixo Monumental

Sur les cartes, l’avion que forme le plan de Brasília est toujours représenté le “cockpit” en bas et la “queue” en haut. L’extrémité de l’Eixo Monumental se situe en réalité au nord-ouest de la ville. Depuis la gare routière des bus locaux, les bus 312, 331 et 343 (quais C8 à C10) s’y rendent.

  • Tour de la télévision

    tour

    Perchée à 75 m de haut, la terrasse d’observation de la tour de la télévision, si elle offre un...

    Lire la suite
  • Santuário Dom Bosco

    église

    L’impressionnante église Dom Bosco présente 80 colonnes de béton encadrant 7 500 morceaux de...

    Lire la suite
  • Memorial JK

    musée

    Ce mémorial accueille la tombe du président Juscelino Kubitschek derrière de superbes vitraux...

    Lire la suite
  • Museu dos Povos Indígenas

    musée

    En face du mémorial, dans un bâtiment de Niemeyer qui s’inspire des huttes circulaires des Indiens...

    Lire la suite
  • Parque da Cidade

    parc

    Non loin du centre-ville, le Parque da Cidade est agréable et dispose de kiosques où l’on peut se...

    Lire la suite

Praça dos Trés Poderes

Près du cockpit, la Praça dos Trés Poderes (place des Trois Pouvoirs) rassemble les édifices les plus intéressants. C’est une synthèse des idées de l’architecte Niemeyer et de l’urbaniste Costa, qui associent monuments, musées et bâtiments fédéraux. L’espace est jalonné de saisissantes sculptures, dont Os Candangos de Bruno Giorgi, qui rend hommage aux ouvriers venus de tout le pays pour construire la ville, A Justiça d’Alfredo Ceschiatti, et O Pombal (Le Pigeonnier, aux airs de pince à linge géante) de Niemeyer.

En bas d’une volée de marches peu visible qui part de la place, vous attend l’Espaço Cultural Lúcio Costa( 3325 6244 ; Praça dos Trés Poderes ; 9h-18h). . On y découvre une maquette de 170 m2 du “plan pilote”, imaginé par l’urbaniste pour la construction de Brasília.

La place mérite une visite de jour, et une autre de nuit, pour deux expériences très différentes. À la nuit tombée, un éclairage étonnant rappelant les phares d’atterrissage d’un vaisseau extraterrestre plonge son architecture futuriste dans une ambiance presque inquiétante. Attention toutefois : des vols étant signalés ici le soir, demandez à un taxi de vous attendre pendant la visite. Sachez que l’accès aux bâtiments publics est interdit en sandales et en short.

  • Palácio do Itamaraty

    édifice public

    Le Palácio do Itamaraty abrite le ministère des Affaires étrangères. C’est l’un des édifices...

    Lire la suite
  • Congresso Nacional

    édifice public

    L’ensemble très photogénique des “paraboles” et des tours jumelles du Parlement est l’un des...

    Lire la suite
  • Palácio do Planalto

    édifice public

    Cette autre réalisation de Niemeyer, siège de la présidence, mérite le détour tant pour son...

    Lire la suite
  • Panteão da Pátria e da Liberdade Tancredo Neves

    musée

    Ce nouveau musée rend hommage aux principales personnalités de l’histoire du Brésil. Une volée...

    Lire la suite
  • Palácio da Justiça

    édifice public

    L’eau tombe en cascade des arcades du palais de justice et alimente un bassin de carpes koï. À...

    Lire la suite
  • Pavìlhão Nacional

    cérémonie

    Le premier dimanche du mois a lieu la cérémonie de remplacement du drapeau le plus grand et le plus...

    Lire la suite

Deux musées intéressants sont dédiés à la fête de l’Esprit-Saint (appelée aussi les Cavalhadas) : le Museo do Divino et le Museu das Cavalhadas.

  • Museu do Divino

    musée

    Le Museu do Divino présente la collection municipale des masques et des costumes utilisés pendant la...

    Lire la suite
  • Museu das Cavalhadas

    musée

    Institution privée, le musée des Cavalhadas regorge d’objets colorés, auxquels le propriétaire des...

    Lire la suite
  • Museu das Bandeiras

    musée

    Le fascinant Museu das Bandeiras utilisé comme prison (1766) puis comme mairie, est rempli...

    Lire la suite
  • Igreja São Francisco de Paula

    église

    La plus impressionnante et la plus ancienne des sept églises de la ville date de 1761.

    Lire la suite
  • Espaço Cultural de Goiandeira do Courto

    centre culturel

    L’Espaço Cultural de Goiandeira do Courto mérite amplement une visite. Les œuvres exposées ici,...

    Lire la suite
  • Igreja Nossa Senhora do Carmo et Museu de Arte Sacra

    église, musée

    La plus célèbre église de la ville, l’Igreja Nossa Senhora do Carmo (1750) abrite le musée d’Art...

    Lire la suite
  • Igreja Nossa Senhora do Rosário Matriz et Museu da Matriz

    église, musée

    La plus ancienne église de la ville (1732), l’Igreja Nossa Senhora do Rosário Matriz, a été...

    Lire la suite
  • Igreja Nosso Senhor do Bonfim

    église

    La sobre et gracieuse Igreja Nosso Senhor do Bonfim (1750), bâtie par les Portugais, est une...

    Lire la suite
  • Santuário de Vida Silvestre – Fazenda Vagafogo

    réserve naturelle

    À 6 km au nord-ouest de la ville, ce domaine privé de 44 hectares est parfait pour observer la faune...

    Lire la suite
  • Museu de Arte Sacra

    musée

    Dans la vieille Igreja da Boa Morte, cet intéressant musée est riche d’une belle collection...

    Lire la suite
  • Reserva Ecológica Vargem Grande

    réserve écologique

    Ce parc de 360 ha, sur un domaine privé, renferme deux grandes cascades, la Caldeirão do Inferno et...

    Lire la suite
  • Casa de Cora Carolina

    musée

    La Casa de Cora Carolina est la maison où est née et a vécu la célèbre poétesse.

    Lire la suite
  • Parque Estadual da Serra dos Pireneus

    parc naturel

    Haut lieu de l’escalade et de la varappe dans le Goiás, les Pireneus, à 18 km au nord-est de la...

    Lire la suite
  • Palácio Conde dos Arcos

    palais

    Le Palácio Conde dos Arcos est l’ancienne résidence, restaurée, des gouverneurs locaux.

    Lire la suite
  • Vale da Lua

    vallée

    La vallée de la Lune est un site unique du Chapada dos Veadeiros. Pendant des millions d’années, les...

    Lire la suite

Setor de Clubes Esportivos (SCE)

  • Centro Cultural Banco do Brasil

    centre culturel

    Le plus grand musée contemporain de Brasília accueille de très belles expositions, ainsi qu’un...

    Lire la suite
  • Palácio da Alvorada

    édifice public

    Le Palácio da Alvorada, conçu par Niemeyer, abrite la résidence présidentielle officielle. Ce fut le...

    Lire la suite

Complexo Cultural da República

Les projets initiaux de Niemeyer portent encore leurs fruits, et de nouveaux défis architecturaux ont surgi un peu à l’ouest de la cathédrale.

  • Museu Nacional

    musée

    Conçu par Niemeyer, ce dôme abrite à l’intérieur une mezzanine épurée suspendue dans le vide,...

    Lire la suite
  • Catedral Metropolitana

    cathédrale

    Avec ses 16 colonnes courbes et son intérieur décoré de vitraux, la cathédrale est une vision...

    Lire la suite
  • Biblioteca Nacional

    bibliothèque

    L’architecture extérieure de la nouvelle bibliothèque nationale est depuis longtemps achevée, mais...

    Lire la suite
  • Teatro Nacional Cláudio Santoro

    théâtre

    L’apparence du Théâtre national, créé en 1960 et achevé en 1979, évoque une pyramide aztèque. ...

    Lire la suite

Nord de Brasília

  • Parque Nacional de Brasília

    parc

    À la limite nord de la ville, le Parque Nacional de Brasília (aussi appelé “Aguá Mineral”), de...

    Lire la suite

Setor Bancário Sul

Le quartier des banques à Brasilía n’est peut-être pas le premier endroit auquel vous songeriez pour un bain de culture. Il compte pourtant deux musées, gratuits de surcroît !

  • Caixa Cultural

    musée

    Le hall de la Caixa Cultural abrite un petit musée consacré à l’argent et aux objets apparentés,...

    Lire la suite
  • Museu de Valores

    musée

    Les numismates apprécieront aussi le musée de la Monnaie, installé dans la Banco Central do Brasil....

    Lire la suite