Rio de Janeiro : Sécurité

Dangers et désagréments à Rio

Mieux vaut prendre quelques précautions élémentaires pour minimiser les risques d’être victime de violences. La principale étant de vous habiller modestement et de laisser à la maison vos objets de valeur (même ceux qui ont simplement l’air d’en être) tels que bijoux, montre et lunettes de soleil griffées.
Si la police est présente sur les plages de Copacabana et d’Ipanema, des vols s’y produisent néanmoins, même en plein jour. N’emportez que le strict nécessaire à la plage (maillot, serviette de bain, petite somme d’argent, rien de plus !), et ne vous promenez sur aucune d’entre elles tard le soir.
Soyez vigilant et marchez d’un pas décidé. Les délinquants repèrent facilement les gens qui ont l’air hésitant, perdu, etc.
Repérez votre itinéraire avant de prendre le bus. Les bus sont parfois fréquentés par les voleurs : évitez-les en soirée (préférez le taxi) et demeurez vigilant à bord.
La nuit, déplacez-vous en taxi pour ne pas avoir à marcher le long des rues et plages désertes. Évitez les quartiers déserts – le dimanche, par exemple, le Centro se vide et peut être dangereux. Certains endroits de Lapa et de Santa Teresa restent malfamés ; restez vigilant.
Prenez l’habitude de n’emporter que l’argent dont vous aurez besoin dans la journée, afin de ne pas sortir une épaisse liasse de reais au moment de payer. Les appareils photo et les sacs à dos attirent particulièrement l’attention. Sans aller jusqu’à transporter vos affaires dans un sac en plastique, préférez une sacoche ou une pochette discrète. Si vous allez au stade Maracanã, n’emportez que l’argent nécessaire pour la journée et restez loin des endroits où la foule est compacte. Certaines favelas ne sont plus aussi dangereuses qu’avant, mais mieux vaut s’y rendre avec quelqu’un qui connaît le secteur.
Ne montez jamais dans un taxi non officiel. Choisissez de préférence les radio-taxis, plus sûrs. Si possible, ayez une idée précise de l’itinéraire à parcourir avant de monter dans un taxi pour éviter les détours inutiles. Certains chauffeurs peuvent se prendre pour des pilotes et causer quelques frayeurs !
Si par malchance vous êtes victime d’un vol, n’essayez pas de vous défendre et donnez lentement ce que vous possédez : les voleurs n’hésitent pas à faire usage de leurs armes si on les provoque.

Mis à jour le : 29 septembre 2019

Articles récents

Paramètres des cookies