Brésil

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Brésil
  4. Moyens de paiement

Brésil : Moyens de paiement

Argent au Brésil

Cartes de crédit

Vous pourrez régler de nombreux achats avec une carte bancaire et faire des retraits aux distributeurs ou aux guichets des banques. La carte Visa est la plus répandue, suivie par MasterCard, Amex et Diners Club. La carte Visa permet d’obtenir des avances en espèces presque partout, même dans les petites villes qui ne disposent pas de bureaux de change. Pour ce genre de transactions, munissez-vous de votre passeport et prévoyez du temps, notamment si vous passez par Banco do Brasil.
Attention, les fraudes aux cartes bancaires sont courantes au Brésil?: gardez toujours un œil dessus, notamment dans les restaurants. Demandez qu’on apporte la machine à votre table, et ne confiez pas votre carte au serveur.

Distributeurs automatiques de billets (DAB)

Les distributeurs de billets sont très répandus dans les grandes villes. Dans les villes plus petites, les DAB acceptent rarement les cartes qui ne sont pas brésiliennes. Attention, si votre code secret dépasse 4?chiffres, les distributeurs brésiliens ne l’accepteront sans doute pas. Les distributeurs de HSBC, Citibank, Banco do Brasil et Bradesco sont en général les plus fiables (HSBC est actuellement la banque qui prélève les commissions les moins chères sur les transactions). Si des autocollants indiquent que les distributeurs acceptent les cartes Cirrus ou Visa, ils ne certifient pas que le distributeur fonctionnera.

Espèces

S’il est pratique d’avoir des espèces sur soi, il faut se montrer très vigilant lorsque l’on voyage avec. Prenez avec vous des devises en euros ou en dollars américains.

Marchandage

Habituez-vous à marchander le prix des chambres d’hôtels. “Tem desconto?” (Y a-t-il une réduction?) et “Pode fazer um melhor preço??” (Pouvez-vous me faire un prix?) sont des phrases à retenir. Des réductions sont souvent accordées aux clients qui payent á vista (en espèces).
N’hésitez pas non plus à discuter les prix sur les marchés ; dans les taxis sans compteur, mettez-vous d’accord avec le chauffeur sur le prix de la course avant de partir.

Pourboire

Dans la plupart des emplois de service, il est d’usage de donner un pourboire de 10% aux employés. Dans les restaurants, le service est souvent inclus dans la note, mais vous pouvez donner plus. Si le service n’est pas compris, il est d’usage de laisser au moins 10% de pourboire.
Lors des excursions dans la jungle, il est courant, en fin de parcours, de donner un pourboire au guide. Ce geste sera également très apprécié par l’assistant du guide ou les personnes conduisant les embarcations.
S’il n’est pas obligatoire, on peut quand même donner un pourboire aux employés à bas salaire tels que les femmes de chambre des hôtels, les barmen des bars à jus de fruits, les coiffeurs et les cireurs de chaussures.
Les gardiens de parking, qui ne reçoivent pas de salaire, vivent de leurs pourboires (en général, 2 R$ ou plus).
Dans les taxis, la règle veut que l’on arrondisse le prix de la course au real supérieur.

Articles récents

Guide de voyage Brésil

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Brésil