Tanzanie et Zanzibar : Généralités

La devise locale est le shilling tanzanien (Tsh). Il existe des billets de 10 000, 5 000, 1 000 et 500 Tsh et des pièces de 200, 100, 50, 20, 10, 5 et 1 Tsh (ces deux dernières sont rarement utilisées).
De nouveaux billets ont été introduits récemment, les anciens étant toujours en circulation. Pour les taux de change.
Les cartes de crédit sont rarement acceptées, ou moyennant une commission. Comptez plutôt sur les espèces et les DAB.
Pour retirer des espèces, il faut disposer d’une carte Visa ou MasterCard. Pour l’entrée de la plupart des parcs nationaux, une Visa ou une Visa Electron est requise.

Distributeurs automatiques de billets (DAB)

Les DAB sont répandus dans les grandes villes et ouverts 24h/24. Attention, ils sont souvent hors service. Ils permettent de retirer des shillings avec une carte Visa (la plus répandue) ou MasterCard. Vous pourrez retirer généralement de 300 000 à 400 000 Tsh maximum par transaction (dans les petites villes , les retraits sont souvent limités à 200 000 Tsh par transaction), et jusqu’à 1,2 million de Tsh par jour (moins dans les petites villes). Certains distributeurs acceptent aussi les cartes Cirrus/Maestro/Plus.
Les principales banques sont :

  • Barclays Dar es Salam, Arusha, Zanzibar, Tanga
  • CRDB Grandes villes
  • Exim Arusha, Moshi, Mwanza, Tanga
  • National Bank of Commerce Villes principales
  • Stanbic Dar es Salam, Arusha, Mbeya
  • Standard Chartered Agences à Dar es Salam, Arusha, Moshi et Mwanza

Dans les grandes villes, d’interminables files d’attente s’étirent devant les DAB le vendredi après-midi ; mieux vaut retirer de l’argent le matin ou la veille.
Quelle que soit la raison affichée pour refuser un retrait, ce peut être simplement à cause d’un montant supérieur à celui fixé pour cette machine ; essayez à nouveau avec un montant inférieur.

Cartes de crédit

La carte de crédit, surtout la Visa, est indispensable pour retirer des espèces dans les DAB. Une Visa (parfois, une MasterCard), assortie de votre PIN, est requise pour payer l’entrée de certains parcs nationaux. Certains hôtels et tour-opérateurs acceptent la carte de crédit, souvent moyennant une commission de 5% à 10%. Cela reste rare néanmoins : mieux vaut vérifier au préalable.

Chèques de voyage

Les chèques de voyage se changent non sans difficultés à Dar es Salam, à Arusha et à Mwanza, mais pas du tout ou très difficilement ailleurs. Les taux de change sont inférieurs à ceux des espèces et la plupart des hôtels et des organisateurs de safari ne les acceptent pas en paiement. Pratiquement tous les bureaux de change et banques qui les changent demandent de présenter l’original du bordereau d’achat. Les banques (mais pas les bureaux de change) prélèvent souvent une commission, de 0,5% du montant (à la NBC) à plus de 40 $US par transaction (Standard Chartered). En résumé, les chèques de voyage sont de peu d’utilité en Tanzanie.

Change

On peut changer des espèces avec un minimum de formalités dans les banques ou les bureaux de change (forex) des grandes villes ; renseignez-vous, car les taux et les commissions varient.
Plus simples et plus rapides, les bureaux Forex ouvrent aussi plus tard et acceptent une plus grande variété de devises que les banques, même si la majorité des petites villes n’en comptent pas.
La NBC, la banque la plus pratique pour le change, possède des agences dans tout le pays. Partout, les banques et les bureaux de change ferment du samedi 12h au lundi matin.
Pour reconvertir des shillings tanzaniens en devise forte, conservez au moins quelques reçus de change, même si on les demande rarement. Les endroits les plus pratiques sont l’aéroport de Dar es-Salaam et celui du Kilimandjaro. Vous pouvez aussi essayer les bureaux de change ou les banques des grandes villes.
Dans les petites villes, ou en dehors des horaires d’ouverture des banques et bureaux de change, beaucoup de sociétés gérées par des Indiens changent des devises en shillings, ou bien des shillings en dollars et en euro. Attention, le taux de change est souvent médiocre.
Théoriquement, les étrangers doivent payer les hôtels, les droits d’entrée des parcs, les circuits organisés et les traversées vers Zanzibar en dollars US. En pratique, à l’exception de quelques parcs, où le paiement par Visa ou dollar US est requis, les shillings sont acceptés presque partout au taux en vigueur.

Espèces

Les dollars US et les euros sont les devises étrangères les plus pratiques et changées aux meilleurs taux. D’autres devises fortes sont facilement acceptées dans les grands centres. Emportez petites et grosses coupures. Les billets de 50 et 100 $US bénéficient d’un meilleur taux de change. Les anciens dollars US ne sont pas acceptés et on vous refusera souvent les coupures antérieures à 2006.

Marché noir

Il n’existe pour ainsi dire pas de marché noir pour les devises étrangères. Les fréquentes propositions de change avantageux dans la rue aboutissent à une escroquerie.

Pourboires

On ne laisse généralement pas de pourboire dans les petits établissements locaux, en particulier dans les régions rurales. Dans les grandes villes et dans les endroits touristiques, les pourboires sont attendus.
Certains établissements de catégorie supérieure ajoutent le service à la note. Ailleurs, arrondissez l’addition ou laissez 10% si le service le mérite.
Lors des treks et des safaris, il est d’usage de donner un pourboire aux chauffeurs, aux guides, aux porteurs et à d’autres membres de l’équipe. Pour une idée des montants, reportez-vous p. 24 pour les safaris, p. 160 et p. 181 pour les treks.

Taxes

La Tanzanie applique une TVA (taxe sur la valeur ajoutée) de 18%, généralement incluse dans les prix indiqués.

Articles récents