Seychelles : Comment circuler

Contrairement à d'autres destinations multi-insulaires dans le monde, les déplacements inter-îles ou sur une même île sont faciles à organiser, surtout entre les 3 principales îles (Mahé, Praslin et La Digue), proches les unes des autres et bien connectées entre elles.

D'île en île

Avion

La compagnie nationale Air Seychelles (439 10 00 ; www.airseychelles.com ; aéroport ; hlun-ven 8h-16h30, sam 8h-13h) est la seule à assurer les vols inter-îles, réguliers ou affrétés. Les départs ont lieu de l'aéroport de Mahé. Le terminal des vols intérieurs est à quelques dizaines de mètres du hall des départs internationaux. La flotte se compose de biturbopropulseurs Twin Otter de 20 places et de Shorts 360 de 36 places.
Rejoindre Praslin en avion au départ de Mahé est un jeu d'enfant. Air Seychelles propose une navette entre les deux îles à raison de 20 à 30 vols quotidiens, entre 6h15 et 19h15 (18h15 le dimanche), au tarif de 176 € l'aller-retour. Le vol dure à peine 15 minutes. La Digue ne possède pas de piste d'atterrissage.
Air Seychelles assure également des vols réguliers pour Bird, Denis, Desroches et Alphonse (de 4 à 7 vols par semaine), gérés par les hôtels eux-mêmes (le prix du billet est inclus dans le forfait global du séjour). Reportez-vous au chapitre Les îles-hôtels et les îles extérieures pour plus de renseignements. Pour Frégate et North, les transferts s'effectuent par hélicoptère. Pour Silhouette, on utilise l'hélicoptère ou les navettes maritimes de l'hôtel au départ de Mahé.
Mahé est l'unique plaque tournante pour les vols inter-îles. Autrement dit, si vous souhaitez vous rendre à Bird ou à Denis au départ de Praslin, il vous faudra obligatoirement transiter par Mahé.
L'enregistrement se fait 30 minutes avant le départ. Notez que la franchise de bagages est de 15 kg pour les vols intérieurs. Dans la pratique, il est rare que l'on vous fasse payer un excédent, sauf si le surpoids est important. Une consigne gratuite est disponible dans le hall des arrivées internationales, dans le local de la police.
On peut acheter les billets dans les agences d'Air Seychelles situées à Victoria, à l'aéroport (au terminal des vols intérieurs) et à Praslin (l'agence est dans l'aéroport).

Bateau

Il existe un service de navires inter-îles pour passagers entre Mahé, Praslin et La Digue. Pour les autres îles, il n'y a pas de services de passagers.

Mahé-praslin

Le catamaran rapide Cat Cocos (429 71 60, 423 26 16 ; 43/59 € l'aller simple en classe économie/première classe, demi-tarif pour les moins de 12 ans) effectue entre 2 et 3 liaisons par jour entre Mahé (départ du quai des navires inter-îles à Victoria) et Praslin (jetée de Baie Sainte-Anne) en 50 minutes. C'est un navire confortable, climatisé, avec deux classes. Une navette gratuite, en minibus, est assurée entre l'aéroport international et le quai des navires inter-îles de Victoria (dans les deux sens) en correspondance avec certains mouvements d'avion (renseignez-vous directement auprès du Cat Cocos).

Praslin-La Digue

La société Inter Island Ferry Services (423 23 29, 423 23 94 ; www.seychelles.net/iif ; 10 € l'aller simple, demi-tarif pour les moins de 7 ans) assure entre 6 et 8 navettes par jour entre les deux îles, dans les deux sens, entre 7h et 18h15, à bord d'un catamaran (15 minutes de traversée) ou d'une goélette (30 minutes).

Mahé-La Digue

La plupart des touristes circulant en bateau rejoignent d'abord Praslin à bord du Cat Cocos, puis gagnent La Digue depuis Praslin. Il existe cependant une liaison directe entre Mahé (quai des navires inter-îles) et La Digue avec le petit cargo La Belle Séraphina (454 71 68). Ce bateau est avant tout destiné au transport du fret, mais quelques places sont disponibles pour des passagers. Les départs ont lieu du lundi au vendredi vers 12h (horaire approximatif) du quai des navires inter-îles à Mahé. Le retour a lieu à 5h de La Digue. Comptez 3 à 4 heures de navigation. Gare au mal de mer par gros temps. Les billets s'achètent directement auprès du capitaine (15 €, en espèces uniquement).

Hélicoptère

La société Helicopter Seychelles (438 58 58 ; www.helicopterseychelles.com), basée à l'aéroport de Mahé, effectue des navettes entre Mahé et Praslin (160 € par personne l'aller simple), Mahé et La Digue (174 €) et Praslin et La Digue (87 €), des transferts à destination des îles-hôtels (North, Frégate, Ronde, Bird, Denis, Cousine et Silhouette), ainsi que des survols touristiques (à partir de 375 € les 15 minutes). La société Zil Air (437 51 00 ; www.zilair.com ; Pointe Larue, Mahé), propose le même genre de prestations. De Mahé, les départs peuvent avoir lieu depuis l'une des quatre hélistations de l'île, ce qui autorise une certaine souplesse. Praslin compte également quatre hélistations. Pour plus de précision, renseignez-vous directement auprès de ces sociétés.

Dans les îles

Bus

Les plus belles plages du monde accessibles en bus moyennant 0,30 centime d'euro. Quelle heureuse surprise ! Mahé et Praslin, les deux îles principales, disposent d'un réseau de transports en commun, très utilisé par les Seychellois, fonctionnant avec de vieux bus indiens de marque Tata et Leyland. Tous les secteurs de ces deux îles sont desservis, ce qui ne rend pas indispensable la location d'un véhicule, même s'il est nettement plus pratique de circuler en voiture.
Les bus sont assez faciles à utiliser. La destination finale est indiquée en haut du pare-brise (à côté du numéro de la ligne) et le prix du billet est de 5 Rs, quelle que soit la destination. Les arrêts de bus sont nombreux et signalés par des lettres blanches peintes sur la chaussée. Aux heures de pointe, ils sont souvent complets ; mieux vaut être patient.
L'aéroport international à Mahé et l'aéroport de Praslin sont desservis par les bus, mais les chauffeurs n'acceptent pas toujours les voyageurs munis de bagages encombrants.

Mahé

Les bus desservent tous les secteurs de l'île, entre 5h30 et 18h30. La fréquence varie selon les lignes. Des photocopies des horaires des bus et du plan du réseau sont disponibles au bureau d'information de la gare routière de Victoria (428 02 27, 428 02 28 ; www.sptc.sc ; Palm St ; hlun-ven 8h-16h) et à l'office du tourisme. La ligne la plus utile pour les touristes est celle qui relie Victoria à Beau Vallon.

Praslin

Praslin compte seulement deux lignes, mais toute l'île est desservie. La première relie Anse Boudin à Anse Kerlan, via Mont Plaisir ; la seconde Anse Boudin à Mont Plaisir, via la Vallée de Mai. Les arrêts principaux sont Anse Consolation, Anse Volbert (Côte d'Or), Anse La Blague, Baie Sainte-Anne, la Vallée de Mai, Grand'Anse et l'aéroport. Les fréquences sont assez faibles. Pour Anse Lazio, descendez à Anse Boudin et marchez jusqu'à la plage. Il n'y a pas de gare routière. Le plan du réseau et les horaires sont disponibles dans les deux bureaux de l'office du tourisme (à l'aéroport et sur le quai de Baie Sainte-Anne).

Chars à bœuf

Éléments familiers du décor de La Digue, les chars à bœufs sont utilisés à des fins touristiques, essentiellement pour le transfert des visiteurs qui débarquent sur l'île pour la journée. Le parcours le plus populaire relie le village de La Passe à l'Union Estate, d'où l'on rejoint ensuite facilement à pied la plage d'Anse Source d'Argent. Un char à bœufs peut embarquer une dizaine de personnes. Comptez environ 400 Rs la demi-journée.

En stop

Le stop fonctionne assez bien sur les îles, mais le trafic est limité. Les Seychelles sont une destination généralement sûre pour faire du stop, mais les règles habituelles, valables dans le monde entier, devront être appliquées. Ne montez pas dans le véhicule d'une personne ne vous inspirant pas confiance. Les femmes seules éviteront ce mode de transport.

Taxi

Un bon point pour les taxis seychellois qui, bien que n'utilisant pas leur compteur, pratiquent des tarifs « transparents » selon une grille tarifaire préétablie (mais demandez au préalable le coût de la course, pour éviter toute mauvaise surprise). On trouve très facilement des taxis à Mahé (à Victoria et à l'aéroport) et à Praslin, et même une poignée à La Digue. Il suffit de les héler dans la rue, de les prendre aux stations de taxi ou encore de téléphoner directement au chauffeur.
À titre indicatif, comptez 250 Rs entre l'aéroport et Victoria, 120 Rs entre Victoria et Beau Vallon, et 320 Rs entre l'aéroport de Praslin et la zone touristique d'Anse Volbert.

Vélo

Sur la petite île de La Digue, la bicyclette est le principal moyen de transport et de nombreux prestataires proposent des vélos en location (environ 12 € la journée). On peut également louer des vélos à Praslin, mais sachez que certaines parties de l'île, notamment le centre et la section de route côtière entre Baie Sainte-Anne et Anse Consolation, sont extrêmement pentues.
La plupart des îles-hôtels disposent également d'un parc de bicyclettes.

Voiture

La voiture est le moyen de transport le plus adapté et le plus souple pour découvrir à son rythme Mahé et Praslin. Ce sont d'ailleurs les deux seules îles dotées d'un « réseau routier » (un bien grand mot, vu la taille des îles !) et dans lesquelles il est possible de louer une voiture.

Location

Il existe de nombreux loueurs de véhicules : les principales enseignes internationales sont représentées (Avis, Europcar, Hertz), mais il existe également de nombreux loueurs locaux, agréés, tout aussi fiables. Demandez la liste à l'office de tourisme (ou consultez leur site Internet) ou renseignez-vous auprès de votre hébergement : certains hôtels et pensions proposent la location d'une voiture à leurs clients à des tarifs préférentiels – posez la question au moment de la réservation de votre hébergement. Évitez de louer votre véhicule dès votre arrivée à l'aéroport, car les tarifs proposés sont plus élevés.
À certaines périodes très touristiques (fêtes de fin d'année, par exemple), il est préférable de réserver. En dehors de la haute saison, ce n'est pas indispensable, car l'offre est relativement importante.
Le parc de voitures est en bon état. Elles sont récentes et climatisées (impératif, sous peine de cuire dans l'habitacle). Précisez aussi au loueur si vous préférez une manuelle, car beaucoup de touristes optent pour des voitures automatiques.
En règle générale, les véhicules sont livrés au lieu et à l'heure de votre choix (aéroport, hôtel…) et vous conviendrez ensemble du lieu et de l'heure de restitution.
À titre indicatif, voici quelques contacts de loueurs de véhicules :

Formalités

Votre permis de conduire national suffit pour louer une voiture ou pour faire face à un contrôle de police. Il faut avoir 22 ans minimum pour la location d'un véhicule. Une carte de crédit est nécessaire pour la caution.

Assurance

C'est là où le bât blesse, car les sociétés de location ne proposent que des assurances au tiers. Autrement dit, l'assurance vous couvre pour les dommages causés, et non les dommages subis. Aux Seychelles, les frais de remise en état sont très chers. De simples égratignures sur le pare-chocs suite à une mauvaise manœuvre risquent de vous coûter la bagatelle de quelques centaines d'euros. Soyez prudent !

Conditions de circulation

On conduit à gauche, mais la priorité reste à droite. Soyez vigilant lorsque vous vous engagez dans un carrefour. Le port de la ceinture est obligatoire. La vitesse est limitée à 40 km/h à Victoria et dans les autres agglomérations, et sur Praslin. Ailleurs sur Mahé, elle est limitée à 65 km/h, et à 80 km/h sur les 8 km de voie express entre Victoria et l'aéroport.
Les quelque 400 km du réseau routier seychellois sont en bon état – la chaussée est asphaltée – mais les routes sont étroites, sinueuses et parfois très pentues, notamment à l'intérieur des îles. Le trafic est faible, sauf dans l'agglomération de Victoria en semaine. Les seuls embouteillages sont à signaler à Victoria aux heures de pointe.
Faites très attention la nuit aux piétons et aux écoliers qui marchent sur le bord de la route, alors qu'il n'y a ni bas-côté ni trottoir. Attention également aux fossés, profonds, qui longent la chaussée. Quant aux bus locaux, ils ont la fâcheuse tendance de rouler à une vitesse excessive (y compris dans les virages en épingle à cheveux) et d'occuper toute la chaussée.

Essence

Le litre d'essence était facturé 16 Rs (soit environ 1,20 euro) lors de notre dernier passage. Compte tenu des petites distances, un plein suffit largement pour faire plusieurs fois le tour de l'île. Attention, les loueurs ne remboursent pas le carburant que vous n'avez pas utilisé au retour du véhicule.
À Mahé, on trouve des stations-service à Victoria, Roche Caïman (à la périphérie sud de Victoria, en direction de l'aéroport), Beau Vallon (côte nord), Anse Royale (côte est) et Baie Lazare (côte sud-ouest). Elles ouvrent en principe tous les jours de 7h à 19h (jusqu'à 22h pour celle de Roche Caïman).
Praslin compte deux stations-service : l'une à Grand'Anse, l'autre à Baie Sainte-Anne.

Mis à jour le : 6 février 2013

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable aux Seychelles

Paramètres des cookies