Lonely Planet

Maroc

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Maroc
  4. Environnement

Maroc : Environnement

Géographie, faune et flore du Maroc

Largement ouvert sur le littoral atlantique et méditerranéen, le Maroc est relativement isolé du reste du continent africain par la chaîne de l'Atlas, à l'est, et le désert du Sahara, au sud.

Géographie

Au nord, les montagnes du Rif forment une barrière de calcaire et de grès quasi impénétrable. Au sud du Rif, les cimes du Moyen Atlas s'élèvent jusqu'à 3 340 m. La plus haute chaîne montagneuse du pays, le Haut Atlas, s'étire de façon plus ou moins parallèle au Moyen Atlas et culmine au djebel Toubkal (4 167 m). Plus au sud encore, les contreforts de l'Anti-Atlas s'inclinent jusqu'à l'immensité désertique du Sahara, dans lequel se perdent les principaux cours d'eau (oueds) marocains : le Drâa, le Ziz et le Dadès.

Faune et flore

Près de 40 écosystèmes différents, abritant 4 000 variétés de plantes et 400 espèces d'oiseaux, cohabitent au Maroc.
Chênes, pins, acacias, genévriers, cèdres, poiriers et oliviers sauvages sont au nombre des variétés végétales que vous pourrez rencontrer. La faune, plus difficile à observer, comprend des renards, singes magots, sangliers et de nombreuses espèces d'oiseaux (dont les ibis chauves, en voie d'extinction, et des espèces rares d'oiseaux sauvages africains) et mammifères marins, comme les dauphins et les marsouins.
Le Haut Atlas présente la plus grande diversité avec ses chênes-verts, thuyas, pins d'Alep. Ses pentes sont le domaine des gazelles des montagnes et des mouflons, mais aussi des gypaètes barbus, des aigles royaux et des léopards du Maroc, très rares. Macaques, lynx, genettes nocturnes, renards roux et putois sont relativement fréquents dans l'Anti-Atlas. Le désert abrite pour sa part des fennecs, gerboises, serpents, scorpions et de nombreux insectes.
Une trentaine de parcs nationaux et de réserves naturelles permettent d'observer à loisir les oiseaux qui nichent au Maroc. Les régions les plus réputées pour l'observation ornithologique sont l'oued Loukkos (canards et échassiers), la lagune de Merja Zerga (oiseaux d'eau, échassiers, flamants.), le parc national de Sous-Massa (fuligules milouins, flamants, ibis chauves), le lac de Sidi Bourhaba et le Dayet Aoua.

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Maroc